Coudre et découdre

17 mai 2017

Duo de culottes !

Avec les chutes de mon dernier cache-coeur Lucette, j'avais envie de coudre des petites culottes (c'est super pour écouler les chûtes de jersey). Et ce dont j'avais particulièrement envie, c'était de coudre un duo de culottes pour Chéri et pour moi ! (oui, chui comme ça !)

 bonnieb10

 

 

LES PATRONS :

J'ai utilisé les patrons déjà testés (ici) du Boxer Warren pour hommes et () du Boxer Bonnie pour femmes de Monsieur est une traînée. Les patrons sont au format PDF, avec des marges de couture comprises de 1 cm.

Le boxer Warren est proposé en trois versions, du XS au XXL :

  • Modèle A : ceinture (élastique) cachée par le tissu
  • Modèle B : ceinture apparente
  • Modèle C : avec poche kangourou

warren0

La culotte Bonnie est proposée en version culotte échancrée ou boxer, de la taille XS à la taille XL :

bonnie0a

Pour tous les deux, le livret explicatif est très bien fait, illustré de nombreuses photos ou schémas.

 

LA REALISATION :

Il a fallu commencer par faire rentrer toutes les pièces dans mes chûtes de tissu et ça a finalement été compliqué. J'ai été obligée de découper le patron du boxer homme au niveau du côté pour créer une nouvelle pièce (normalement, il n'y a pas de couture côté, juste une grande pièce qui prend tout le dos et revient sur l'avant jusqu'au gousset).

L'assemblage à la surjeteuse, un vrai bonheur ...

bonnieb7

La pose des élastiques, c'est ma hantise et ça a été ma galère. Pas d'un point de vue technique cette fois, mais par rapport aux longueurs d'élastiques que j'ai prises.

Pour chéri qui aime bien être à l'aise, on a essayé sur lui l'élastique pour choisir la dimension. Mais c'était plus grand que le boxer et du coup ça gondolait affreusement. J'ai décousu, raccourci l'élastique pour correspondre au tour du boxer exactement et recousu comme ça. Et là, ça va. Et à l'essayage ça va aussi ... OK, c'était réglé. (pour de vrai, je n'ai pas retiré assez de longueur la première fois et ça n'allait pas mieux. J'ai donc encore redécousu et pris comme longueur d'élastique la longueur du haut du boxer, cette fois ça allait).

Pour moi, j'ai fait la même chose (des fois, je mets du temps à comprendre ...) ! Au lieu de faire comme prévu dans les instructions, j'ai découpé l'élastique à la dimension qui me semblait confortable en l'essayant autour de moi. Et c'était trop long, ça gondolait aussi ... Même cause, même conséquence, j'ai tout redécousu, retiré de la longueur et recommencé, et au final ça va ...

Sur ce projet, le découd-vite a été mon ami ...

Pour la finition des jambes, j'ai fait pour les deux un simple rempli cousu à l'aiguille double. C'est la méthode préconisée pour le boxer Warren mais pas pour Bonnie. Pour elle, il est prévu également la pose d'un élastique. Mais comme je n'aime pas coudre de l'élastique, je me suis inspirée des culottes cousues par EMA Family pour tenter le simple rentré aussi. L'inconvénient est que ça fait moins joli sur l'intérieur puisque le bord de l'élastique ne cache pas le bord du tissu. Mais bon, c'est pas pire qu'un ourlet de t-shirt alors ... Et il faudra voir à l'usage si ça tient bien comme ça.

 

 Boxer Bonnie sous toutes les coutures :

bonnieb1

bonnieb2

bonnieb3

bonnieb4

bonnieb6

Et au tour du boxer Warren :

warrenb1

warrenb2

warrenb3

warrenb4

 

Avec Chéri, on a maintenant nos culottes assorties ! Mais vous n'aurez pas de photo portés !

bonnieb9

Patron : Boxer Warren, Monsieur est une traînée, taille L - Culotte Bonnie, Monsieur est une traînée, en taille M élargie de 0,5 cm sur les côtés
Tissus : Jersey de coton, 36 Bobines
Elastiques : Mercerie Extra (cet élastique Galliano est très doux sur l'envers)


10 mai 2017

Défi couture homme #6

 sweatwout1a

Pour cette nouvelle édition du défi homme, j'ai décidé de coudre pour mon grand garçon. J'aurais bien voulu lui coudre un jean mais les tissus en ma possession ne lui plaisent pas et je ne trouve pas en magasin un tissu qui pourrait lui plaire, un tissu pas trop foncé et pas trop ou pas du tout extensible, un vrai tissu de jean, quoi ! Et puis les jeans du commerce, ils sont aussi vieillis au niveau des cuisses, la couleur n'est pas uniforme. Donc si vous avez des bons plans, ça m'intéresse !

En attendant de trouver la perle rare, je lui ai cousu un basique de sa garde-robe : le sweat à capuche zippé de couleur neutre (si je veux qu'il le porte, j'ai intérêt à être dans les clous).

 

LE PATRON :

Il s'agit du sweat Wout (quel dôle de nom !) du magazine La Maison Victor de janvier février 2017.

sweatwout0

Il remplit tous les critères du cahier des charges :c'est un gilet zippé, avec des poches ventrales et une capuche. Du ruban sergé décoratif est cousu sur le bord des poches et les épaules. A noter que, dans la liste des fournitures, le magazine a oublié de donner la longueur du zip.

Il est proposé de la taille XXS à la taille XXL.

Dans ce magazine, les marges de couture ne sont pas incluses.

Pour mon ado, je n'ai pas regardé le tableau des mensurations, j'ai comparé les dimensions d'un sweat qui lui va bien aux pièces du patron et j'ai décidé de lui coudre une taille L en sachant qu'il faudrait lui raccourcir le bas du corps et des manches.

Et comme vous le voyez, après discussion avec lui, je n'ai pas mis le cordon de capuche (et ça m'arrangeait bien).

sweatwout1b

FOURNITURES :

Le tissu est un sweat à l'envers gratté acheté chez Tissus Myrtille à Nantes. Pas de super qualité, avec des zones, le long de la lisière d'un côté où le gratté est quasi inexistant et donc le tissu quasiment transparent. Heureusement qu'il était en grande largeur, ce qui m'a permis d'avoir suffisamment de tissu quand même.

La magazine recommande d'utiliser du bord-côte pour les poignets et le bas du sweat, j'ai utilisé le même tissu.

J'ai acheté le zip après avoir monté le sweat pour être sure de ne pas me tromper. Il mesure 60 cm au final mais c'est aussi parce que je raccourci le corps du vêtement.

Et pour les détails épaule et poche, j'ai utilisé du ruban sergé de 15 mm de large (ce n'est pas indiqué par le magazine). Pour les finitions intérieures, j'ai utilisé le même en 25 mm de large.

 

MONTAGE :

Pour celles qui ne connaissent pas le magazine, je l'aime bien car les étapes sont illustrées de schémas avec notamment la représentation des lignes de couture en rouge. Je n'ai pas tout lu attentivement car l'assemblage des épaules, des manches et du corps, ayé, je commence à connaître.Et à la surjeteuse, ça va vite !

J'ai regardé plus attentivement le montage du zip et je ne l'ai pas trouvé super clair mais quand on en a monté un, ça se passe bien. Et j'étais étonnée, ils ne proposent pas de surpiquer le zip une fois celui-ci retourné pour bien le maintenir en place.

Avant de monter mon zip, j'ai thermocollé une bande de stabilmanche (ou formband) pour essayer d'éviter le gondolage de zip. Je ne sais pas si c'est ça ou le tissu mais ça ne gondole pas.

Ce n'était pas expliqué dans le magazine mais j'ai décidé de faire de plus jolies finitions intérieures en cachant le bord du ruban du zip et la marge de couture de l'encolure par du ruban sergé. Pour cela, je me suis basée sur les tutos de SB Créations pour le zip et de Christelle Beneytout pour l'encolure (la seule différence : j'ai fait tout le tour de l'encolure et je n'ai fait les replis du ruban que pour les zones non cachées donc seulement en bas du zip).

sweatwout1k

sweatwout1g

De l'extérieur, on voit la surpiqure autour du col pour fixer le deuxième côté du ruban. On devrait voir de la même façon la ligne de piqure le long du zip mais elle est "enfoncée" dans le tissu et on la voit à peine. :

sweatwout1h

 

sweatwout1j

Comme prévu, j'ai réduit la longueur du corps et des manches de 3 cm chacun. Comme je suis une boulette, je n'avais pas anticipé que si je posais les poches en premier, ça réduirait leur profondeur. Mais en fait, elles sont déjà bien grandes et ça ne gêne pas.

Je ne dois pas être super forte en mesures car, alors que j'avais comparé mesures d'un sweat existant et mesures du patron, le sweat était trop large à l'essayage. J'ai réduit la largeur des manches et des côtés en repassant la surjeteuse 1 cm plus loin et c'est encore large mais ça va pour mon ado qui aime être bien à l'aise. Je pense qu'au final, la taille S aurait été très bien. Par curiosité, j'ai mesuré le tour de poitrine de mon ado et il est en-dessous du XXS. Mais là, je pense que ça aurait été juste.

sweatwout1c

Il me fait rire, je trouve qu'il se tient de profil comme Gaston Lagaffe :

sweatwout1d

sweatwout1e

Au épaules, ont voit bien que deux tailles en dessous, ça aurait été bien mieux :

sweatwout1f

sweatwout1i

Patron : Sweat Wout, La Maison Victor janvier-février 2017, taille L raccourcie et rétrécie en largeur.
Tissu : tissu sweat gratté, Tissus Myrtille

 

Et voici les photos de la veste en jean cousue par Jeannine. C'est la troisième fois qu'elle la coud. Elle l'a réalisée à partir d'une veste qu'elle a décousue et reproduite. Bravo, elle est très belle cette veste !

DSCN8536[1]

DSCN8537[1]

 

Et maintenant, je vous invite à découvrir ce qu'ont cousu les autres défieuses pour des hommes, ça se passe là :

4 bricoles ... et plus

Buzz la Fée

Je couds Seamwork 

De fil en livres 

Les 4 bobinettes de Fanny 

 Anaey

Nadiakrea

Fil and Feelings by Ingrid H

C'est qui qui coud ?

Astéroïde rouge

Par Issy, mère et fille

Comme Alice

Domimod Home

Fil' dans ta chambre !!

Un petit peu de moi

 By le rêve de Christelle

La Poule qui pique

Linece dans son labo

Sous réserve : mükikoo (T&N)

 

Et bien sur, on poursuit sur la lancée ! La prochaine édition aura lieu le 10 juillet ! Vous pouvez vous inscrire dès aujourd'hui en laissant un commentaire en-dessous mais je ferai également un message de rappel 15 jours - 3 semaines avant l'échéance.

Posté par Nabelmumu à 07:38 - - Commentaires [65] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 mai 2017

Lucette, le retour (elle aussi !)

Mon premier Lucette m'ayant bien plu, j'ai décidé de couper un tissu précieux, un jersey de coton de chez 36 bobines, pour m'en coudre un deuxième.

 lucette2d

 

LE PATRON :

Je vous l'ai déjà présenté ici. Ce patron est inclus dans le livre Coudre le stretch de Marie Poisson. Les marges de 7 mm sont incluses.

Pour faire vite, c'est un haut cache-coeur avec différentes possibilités de longueurs de manches ou de corps, possibilité de mettre un empiècement comme une ceinture, de froncer ou de faire de plis sur la partie basse ... Bref, plein de versions possibles.

lucette0

Comme la dernière fois, j'ai choisi la version la plus simple, sans ceinture, longueur moyenne et manches 3/4.

Pour la taille, repris la taille 44 à la poitrine élargie ensuite au 46 et j'ai rajouté 1 cm sur chaque côté des parties basses devant et dos car je voulais que ce soit moins moulant.

 

LA REALISATION :

Cette deuxième version s'est encore mieux déroulée que la première. Assemblage à la surjeteuse. Couture de la bande d'encolure au point stretch pour la première couture puis à l'aiguille double (avec du fil mousse dans la cannette) après avoir rabattu et rentré la bande.

lucette2g

Les ourlets des manches et du bas sont aussi terminés à l'aiguille double après avoir fait un simple rentré. Dans son livre, Marie Poisson propose de faire un simple rentré de 3 cm par exemple, coudre à l'aiguille double à 2 cm puis recouper les surplus de couture. Mais je n'aime pas ça car j'ai toujours peur de faire un accroc. Alors je couds presque au ras de mon tissu, en vérifiant au toucher par transparence que le bord de mon tissu est bien cousu. Pas de coupe des surplus à faire comme ça.

lucette2c

Au final, le cm ajouté tout autour de la partie basse ajoute un peu d'ampleur mais pas trop (pas assez ?). Pour une prochaine fois, peut-être partir pareil à la couture en-dessous de la poitrine et carrément évaser plus bas.

lucette2a

lucette2b

lucette2e

lucette2h

lucette2i

 lucette2f

Patron : Cache-coeur Lucette du livre Coudre le Stretch de Marie Poisson, taille 44 poitrine élargie au 46 et ajout d'1 cm au niveau des bords des devant et dos et de la partie basse
Tissu : jersey coton,36 bobines

Posté par Nabelmumu à 08:27 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 avril 2017

Arrivée à bon Port saine et sauve (et opération destockage)

 port1a

Jeu de mot pourrave, on est bien d'accord ... Aujourd'hui, je vais vous parler du pantalon Port de Pauline Alice, le premier patron de la marque que je couds.

Lorsque le patron de ce pantalon est sorti, il me semble que c'était à peu près à la même époque que le pantalon Safran de Deer&Doe, non ? J'avais hésité à l'acheter car les versions vues sur les blogs étaient très sympas MAIS je voyais bien que les pantalons taille basse que je possédais étaient assez peu seyants car ils coupaient ma bouée / mes bourrelets / mes poignées d'amour (rayez les mentions inutiles ... ah ben non, y en a pas !). Ce qui donnait un beau bourrelet au-dessus de la ceinture.

Du coup, j'ai laissé tombé et je me suis consacrée à des pantalons taille haute : le Safran puis, plus récemment, le jean Ginger. Et ils me plaisent bien tous les deux. Mais à l'arrivée du printemps, j'ai eu envie d'une coupe un peu plus large et je suis revenue vers ce fameux Port. En me disant que, finalement, je pouvais bien tenter, et aussi que je pouvais ne pas réduire la hauteur du bassin (puisque je suis petite), ce qui ferait arriver la ceinture 1 ou 2 cm plus haut ...

J'ai tenté donc ... (pour une introduction, je vous ai déjà écrit un pavé ...)

 

LE PATRON :

Port est donc un patron de pantalon (version A) ET de short (version B). Le pantalon est un chino (je n'ai pas encore réussi à comprendre trop ce que c'est, c'est un pantalon quoi, avec un peu d'aisance), à taille légèrement basse et en longueur 7/8ème et qui peut se porter retroussé (comme les djeuns quoi !)

port0

Il est proposé de la taille 34 à la taille 48. Les mesures du vêtement fini sont également fournies, ce qui permet de vérifier si on peut éventuellement se permettre de prendre la taille en-dessous si on se situe entre deux tailles (attention, la mesure de taille fournie se mesure 3 cm en-dessous du nombril).

C'est un patron PDF, marges de couture comprises (1.5 cm). Il est fourni également au format A0 (deux feuilles), ce qui vous permet de le faire imprimer en grand et de vous éviter la corvée du découpage scotchage.

Petit apparté, j''ai fait appel aux services de Copysew, proposés par le conjoint d'Elsa, du blog Sur les montagnes russes. Elsa qui a d'ailleurs créé sa marque de patrons Urban Fairy. J'avais plusieurs patrons qui attendaient d'être imprimés et scotchés et pour lesquels l'éditeur fournissait également un format A0 ou Copyshop. Ca a donc été l'occasion. Mes patrons représentaient 11 feuilles A0 (un patron pouvait représenter plusieurs feuilles). J'en ai eu pour 30 euros, frais de port compris. Il me semble que le tarif est imbattable.

Le patron est accompagné d'un livret d'instructions qui décrit les différentes étapes en les illustrant de schémas, y compris les endroits à surfiler (j'aime bien quand on me prend par la main).

 port1c

LES FOURNITURES :

Une espèce de gabardine légèrement extensible en je ne sais plus quoi. Je l'ai achetée sur tissus.net pendant les soldes de l'été dernier ainsi que d'autres tissus vraiment pas chers afin de pouvoir réaliser des toiles. Pour le pantalon, les instructions prévoient 1,50 m de tissu pour une laize de 1,50 m.

J'ai utilisé un reste de viscose pour les poches.

Il est également nécessaire d'entoiler quelques pièces (ceinture, braguette). J'ai utilisé de la Vlieseline H200 (non extensible).

port1h

 

 

LA REALISATION :

J'ai choisi la taille 46 qui correspond à mes mensurations taille et hanches (yes, un bon point ! Pas besoin de grader entre plusieurs tailles).

J'ai allongé le bas des jambes de 5 cm car je ne retrousse pas le bas de mes pantalons et je ne voulais pas de pantalon 7/8ème. Je n'ai fait aucun autre ajustement a priori même si j'avais peur par rapport à ma cambrure.

Le début s'est bien passé : assemblage des poches de devant, pas de problème. Début du montage de la braguette, pas de problème.

port1bGrande

Ca s'est corsé lorsqu'il a fallu assembler la deuxième bande du zip au pantalon et à la sous-patte de la braguette ... A ce moment là, les explications deviennent légères, légères,  ... et les schémas sont montrés du mauvais côté du vêtement : sur l'endroit alors que tout se passe sur l'envers, donc on ne voit rien !

Heureusement que j'avais déjà monté quelques braguettes (mais pas avec parement rapporté) et que je me suis aidée de mon jean Ginger que je portais ce soir là ! J'ai bien regardé quelles pièces s'assemblaient dans quel sens pour savoir comment faire. Après, j'ai trouvé ce tuto très bien fait qui explique l'assemblage de la braguette avec parement. L'ordre d'assemblage des bandes du zip est inversé mais je trouve ça mieux, plus précis.

Je vous donne aussi le lien vers un pas-à-pas en images de Pauline Alice. Il avait été mis sur son site à un moment donné mais avait disparu lors de la migration du site. J'en ai parlé sur Thread & Needles et Pauline Alice est venue dire qu'elle l'avait remis sur son site, il se trouve donc ici. (bendidon, je ne sais pas si c'est elle qui lit régulièrement T&N ou si elle a des informateurs mais elle a réagi drôlement vite !).

La fameuse braguette :

port1i

La suite s'est déroulée sans problème.

 

AJUSTEMENTS :

Avant de monter la ceinture, j'ai quand même essayé et ce n'était pas si mal sauf qu'il y avait pas mal de tissu à l'arrière à cause de ma cambrure. J'ai donc repris le milieu dos et les pinces dos :

port1m

J'avais aussi trop de tissu devant, en-dessous de la braguette (vous pourrez aussi admirer l'ampleur du pantalon au niveau des jambes) :

port1lGrande

En regardant sur le web à droite et à gauche, je pense qu'il faudrait que je retire de la hauteur de la pièce milieu devant, en-desous de la braguette, mais sans toucher aux côtés, en suivant les explications trouvées sur Artesane ici (voir le point 3 : augmenter ou réduire la hauteur de la fourche - seulement le devant ou le dos). Ci-dessous le schéma trouvé sur le site :

Source: Externe

Mais comme cette fois, à la différence de mon jean Ginger, je n'ai pas tout bâti mais bien assemblé et surpiqué au fur et à mesure, pas possible de tout démonter, modifier le patron et recommencer (bien sur que ça aurait été possible mais je n'avais clairement pas envie !). Je me suis contentée de coudre le bas de la fourche (en-dessous de la braguette) un peu plus loin pour retirer de la matière  :

port1n

et ça arrange déjà pas mal les choses. Note pour la prochaine fois : modifier le patron en retirant 2 cm au niveau du milieu devant pour mourir à 0 sur les hanches.

J'ai repris de 1 cm les côtés extérieurs des jambes, en partant après les poches mais après avoir porté le pantalon deux jours, je trouvais le pantalon encore trop large au niveau des jambes. J'ai finalement encore retiré 1 à 1,5 cm supplémentaire et en partant de plus haut.

Voici la photo prise il y a quelques jours avec seulement 1 cm de retiré :

port1k

Et hier avec l'ajustement final :

port1a

C'est carrément mieux et je suis toujour super à l'aise.

J'ai monté la ceinture après lui avoir retiré les largeurs liées aux ajustements de la cambrure. Essayage après avoir monté la première pièce de la ceinture. Et c'est le drame !!! J'étais bien trop serrée au niveau de la couture entre les jambes (non entoilées) et la ceinture (entoilée). Et là, je me suis rappelée que mon tissu était légèrement extensible. Et que c'était peut-être pour ça que j'ai dû ajuster au dos ... Bref, pour être bien, j'ai dû coudre la pièce de ceinture comme elle était à l'origine, sans retirer le tissu lié à l'ajustement de la cambrure (trop bizarre cette histoire !).

Et pour terminer, j'ai retiré 3 centimètres en bas du pantalon avant de coudre l'ourlet.

Et ayé, il me va bien comme ça. Il y a juste les poches qui baillent, je ne sais pas pourquoi :

port1j

 port1f

port1g

 port1e

Ah si, je trouve qu'il me rentre (très) légèrement dans les fesses (#toujoursglamour), il faut que je cherche comment rectifier ça pour le prochain (décreuser la fourche à cet endroit là peut-être) :

port1d

Patron : Port Trousers de Pauline Alice, taille 46
Tissu : espèce de gabardine un peu extensible, Tissus.net

Avec ce projet, je peut participer à l'opération destockage organisé par Mathilde du blog Les créations de Ta'Thilde. J'y cours pour découvrir les projets des autres défieuses !

 

Posté par Nabelmumu à 07:27 - - Commentaires [64] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 avril 2017

Ma pôv'Lucette !

 lucette1b

L'HISTOIRE :

Je crois bien que je suis une vilaine copieuse ! Je parcours les blogs de couture, je regarde la galerie sur Thread & Needles, je zone sur instagram ... Tout ça fait découvrir de jolis modèles de patrons qui font trop envie ! Et quand on voit plusieurs jolies versions, ça tente de plus en plus jusqu'à ce qu'on finisse par craquer avoir du temps remonter le projet en tête de to do list.

Et c'est le cas de Lucette, le top cache-coeur du livre Coudre le stretch, dont j'ai vu de jolies versions et notamment celle de Viou.

Je crois que ce n'est pas la peine de vous présenter le livre Coudre le stretch de Marie Poisson. Ca a été fait de nombreuses fois et par plus talentueuses que moi. J'ai déjà cousu plusieurs modèles : le t-shirt Briac, le débardeur Gabriel version chemise de nuit, le sweat Maëlle pour moi et un autre pour fifille, et tout récemment le top kimono Erell pour Fifille et un autre pour moi

 lucette1c

 

LE PATRON :

Lucette est un patron de cache-coeur proposé en plusieurs variantes :

  • plusieurs longueurs de manches,
  • avec ou sans ceinture (ce qui permet d'utiliser une couleur contrastante)
  • le bas peut-être tout simple, froncé ou avec des plis,
  • il y a plusieurs longueurs du t-shirt,
  • il peut être transformé en robe.

Ca fait pas mal de variantes possibles je trouve !

lucette0

J'ai choisi la version la plus simple, sans ceinture, longueur moyenne et manches 3/4.

Pour la taille, j'ai mesuré un t-shirt classique et comparé avec les mesures du modèle fini et j'ai choisi de coudre la taille 44 à la poitrine élargie ensuite au 46.

Les marges de couture de 7 mm sont comprises.

 lucette1h

LE TISSU :

J'ai utilisé un jersey coton (avec surement un peu d'élasthane, je ne me rappelle plus) acheté en soldes chez Mondial Tissus cet hiver. Qu'est ce que c'est agréable à coudre le jersey coton ! Tellement plus que le jersey viscose tout fin et le jersey de lin surement sans élasthane cousus récemment.

 lucette1f

 

L'ASSEMBLAGE :

Ce top a été cousu juste après mon jean Ginger et ça a été un vrai bonheur : rapidité, simplicité, efficacité ! On se sent une couturière chevronnée, c'est trop bon pour l'estime de soi ! Le plus compliqué a été la couture de la bande de finition de l'encolure. Il n'y a pas de repères intermédiaires. J'ai donc assemblé aux extrémités et au milieu dos et j'ai ensuite réparti autant que j'ai pu harmonieusement la bande en l'étirant légèrement.

L'assemblage a été réalisé à la surjeteuse à l'exception de la bande de finition de l'encolure cousue à la machine à coudre : au point stretch pour la première couture puis à l'aiguille double pour la finition.

Les ourlets ont également été cousus à l'aiguille double. J'ai utilisé du fil mousse dans la canette. Ca me permet d'utiliser ma canette de fil noir sur un côté de l'aiguille double et de ne pas faire une canette spécialement pour ça.

lucette1g

Ah oui, j'ai aussi suivi les conseils de mettre de la laminette pour soutenir les coutures d'épaules. J'avais du Framilastic de la marque Vliseline. Je l'ai cousue à la machine pour pouvoir garder mes épingles au début de la couture, ça glisse ce machin. J'ai ensuite assemblé par-dessus à la surjeteuse.

Le résultat : j'aime bien la partie haute. Ca fait un peu bizarre car je n'ai jamais porté de cache-coeur mais j'aime bien. Par contre, je préférerais une partie basse moins moulante. Je n'aime pas mouler mes bourrelets. Ca va sur un pantalon à taille haute comme sur les photos mais sur un pantalon à taille basse qui scie ma bouée en deux, ça ne fait pas beau. Donc ce top sera porté sur un pantalon à taille haute et je vais en coudre un nouveau dans un tissu précieux en essayant d'agrandir la partie basse.

lucette1d

lucette1e

lucette1a

Patron : Cache-coeur Lucette du livre Coudre le Stretch de Marie Poisson, taille 44 poitrine élargie au 46
Tissu : jersey coton, Mondial Tissus

Avec ce cache-coeur noir, je peux participer au défi des basiques. Et pour voir les autres basiques qui ont été cousus ce mois-ci, je vous invite à aller voir sur le blog de Viou !


22 avril 2017

Gilet Monceau, le retour !

 giletmonceau1a

Pour le défi Je couds ma garde-robe capsule 2017 de Clotilde, j'avais prévu de coudre une veste pour le mois d'avril. Mais tranquille ... Je n'en suis pas rendue à coudre des vestes tailleur ... J'avais donc décidé de coudre un gilet Monceau dans un tissu chaîne et trame, pour faire veste. J'avais en tête un tissu chiné chez Emmaüs mais il a finalement terminé en toile de Mon Précieux.

J'ai regardé dans mon stock si je pouvais trouver un autre tissu pour mon Monceau et j'ai trouvé un jersey texturé initialement prévu pour une robe. Bon, ce n'est plus du chaîne et trame mais pour le Monceau, ce n'est pas plus mal puisqu'il est prévu pour un tissu extensible à la base ...

Et comme c'est un patron que j'avais déjà cousu il y a longtemps (oui, 1 an c'est il y a longtemps quand ta vie de couturière a commencé il y a 2 ans et demi), je participe au défi de Mme Ouistiti :

"Coudre un ancien patron déjà utilisé il y a quelques années mais oublié ...
Une envie de se coudre un patron aimé il y a un moment, mais non refait récemment"

 Ca, c'est la version cousue il y a un an et que je porte très régulièrement :

monceau1

Mais reprenons depuis le début !

 

LE PATRON :

On ne présente plus le Gilet Monceau de Cozy Little World, disponible au format PDF pour 4 euros. Dans le package, vous avez également le sweat Courcelles.

giletmonceau0

Les tailles vont du 36 au 44 mais il existe aussi en plus petit, en version bébé et en version enfant.

Les marges de couture sont non incluses.

Les instructions sont limitées à des explications, sans schéma. Pour un vrai débutant, ça peut être un peu compliqué. Mais sinon, le montage est plutôt simple.

 

LE TISSU :

C'est un jersey texturé assez épais, avec des pois argentés, acheté en soldes chez Mondial Tissus.

Composition indéterminée.

giletmonceau1h

 

LE MONTAGE :

Par rapport à mes mensurations, j'aurais dû coudre un 42 poitrine et un 46 aux hanches (vu la coupe droite, ne pas se soucier de la mesure de la taille). J'ai choisi de coudre, comme le premier gilet cousu il y a un an, un 42 poitrine élargi en ligne droite depuis le bas d'emmanchure jusqu'au 44 en bas du gilet.

J'ai arrondi l'angle de la parementure afin de pouvoir surfiler le bord plus facilement.

giletmonceau1g

Je n'ai pas posé de pressions. J'aime bien comme ça.

giletmonceau1b

giletmonceau1c

giletmonceau1d

giletmonceau1e

Le tombé dans le dos n'est pas particulièrement seyant mais vu le confort, on pardonne ! Et vu la coupe droite, on comprend ...

giletmonceau1f

Patron : Gilet Monceau de Cozy Little World, taille 42 poitrine élargie au 44
Tissu : jersey texturé Mondial Tissus

Et pour aller voir les autres défieuseschez Mme Ouistiti, c'est par ici !

17 avril 2017

Inscription au défi "Je couds pour un homme" #6

Houlala, comme le temps passe vite ! Ca fait presque 1 an que j'ai lancé l'idée de ce défi "je couds pour un homme" afin d'essayer de se motiver à plusieurs à coudre pour les hommes de notre entourage.

Je ne savais pas comment cette proposition allait être accueillie, j'avais peur que cela fasse un vilain plouf, voire un "paf la Nabel" du genre "paf le chien".

Mais non, au contraire, vous participez en nombre et, à vous entendre, ces messieurs sont ravis ! Et moi aussi !

Alors, je vous propose de continuer sur la lancée et je lance les inscriptions pour le prochain défi du 10 mai 2017 ! Merci de bien vouloir laisser un petit mot en-dessous pour vous inscrire, histoire que je n'oublie personne (et même comme ça, ce n'est pas garanti). Je mettrai la liste à jour au fur et à mesure.

Pour celles et ceusses qui ne connaissent pas le principe, l'idée est de coudre quelque chose (vêtement ou accessoire) pour un homme. Vous publiez vos photos sur votre blog pour le 10 mai. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez publier sur Thread & Needles et dans ce cas, vous me donnez le lien direct en laissant un commentaire ici. Et moi je publie un article le 10 mai avec les liens vers vos blogs (ou vers T&N).

Et pour l'occasion, j'ai pris un peu de temps pour aller piocher des photos de vos contributions au dernier défi et j'ai fait un petit pêle-mêle (et je peux vous dire que j'ai galéré pour trouver un "truc" pour créer un montage photo plus ou moins automatique et je ne suis qu'à moitié satisfaite alors si vous avez un logiciel (gratuit) ou un site internet qui permet de faire quelque chose de bien, merci de le dire en commentaire !) :

www

www

Les liens vers les blogs se retrouvent ici.

Si ça vous embête que je sois allée prendre vos photos, je m'excuse d'avance platement. Dites-le moi vite et je m'empresserai de la retirer.

 

Les inscrites pour le 10 mai 2017 :

 Les filles du mercredi

4 bricoles ... et plus

Buzz la Fée

Je couds Seamwork 

De fil en livres 

Les 4 bobinettes de Fanny 

 Anaey

Nadiakrea

Fil and Feelings by Ingrid H

C'est qui qui coud ?

Astéroïde rouge

Par Issy, mère et fille

Comme Alice

Domimod Home

Fil' dans ta chambre !!

Un petit peu de moi

 By le rêve de Christelle

La Poule qui pique

Couds toujours ... tu m'intéresses !

 

Sous réserve, à confirmer un peu plus tard :

mükikoo (T&N)

 

 

 

 

Posté par Nabelmumu à 14:12 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 avril 2017

Erell, le retour !

Après avoir cousu l'Erell de Fifille, j'ai eu envie de coudre ma version de ce joli patron.

erell2a

LE PATRON :

Ce patron est issu du livre Coudre le stretch de Marie Poisson. Il est disponible de la taille 34 à 52 et les marges de 7 mm sont incluses. Plusierurs variantes sont possibles dont les suivantes :

erell0

FOURNITURES :

Le tissu est un jersey de lin acheté chez Mamzelle Fourmi lors d'un destockage. Il est bien extensible mais très peu rétractable, il ne doit pas y avoir d'élasthane. Quand j'ai dû découdre l'épaule (ben oui, cousue envers contre endroit, ça arrive ...), je me suis bien rendu compte que tirer sur le tissu n'était pas la meilleure idée.

Et j'ai trouvé ces jolis boutons chez Tissus Myrtille (Nantes-Orvault). Ils ont un nouveau présentoir avec plein de jolis boutons.

erell2l

 

REALISATION :

Niveau taille, j'ai cousu découpé du 46 poitrine rejoignant le 48 à la taille. J'ai aussi fait quelques ajustements : j'ai réduit la hauteur du buste de 1,5 cm (je ne mesure que 1,60 m) et j'ai également remonté le bas de l'emmanchure de 2 cm. En effet, j'ai trouvé les emmanchures un peu larges sur la version de Fifille.

Vue sur les emmanchures qui me conviennent parfaitement comme ça :

erell2e

J'ai créé une patte de boutonnage sur le devant selon la méthode décrite par Marie Poisson dans le livre. Malgré l'entoilage, le bord gondole un peu. De la même façon, les ourlets gondolent aussi même si le fer et la vapeur ont bien arrangé les choses. (oui, les copines, j'ai utilisé du fil mousse dans la canette ;-) ).

A l'assemblage des épaules, j'ai posé de la laminette (framilastic de Vliesline), comme recommandé par Marie Poisson, afin d'éviter que la couture se détende au fil du temps. Sur l'envers, on la voit ... un peu ... oui, bon, on la devine quand même, non ?

erell2j

Pour terminer l'encolure, j'ai suivi le conseil de Marie Poisson pour ce type de tissu peu rétractable, j'ai posé une bande de tissu comme un biais à cheval. A voir si ça ne se détend pas trop pour la suite. Ca m'a permis aussi de ne pas perdre de tissu avec une marge de couture car l'encolure est bien assez large comme ça, limite à découvrir la bretelle de soutien-gorge.

erell2hbis

Wahou, en me relisant, j'ai l'impression de l'avoir joué bonne élève et d'avoir bien fait tout ce qu'a dit le professeur !

L'assemblage a été réalisé à la surjeteuse (précédée par la MAC pour les épaules à cause de la laminette qui veut s'en aller voir ailleurs ...). La surpiqure de la patte de boutonnage a été réalisée au point droit, les ourlets à la double aiguille et l'assemblage du faux biais à l'encolure au point élastique (éclair) de la MAC.

erell2b

erell2c

erell2d

erell2f

erell2g

erell2i

Sur l'envers :

erell2k

Patron : t-shirt Erell, Coudre le stretch de Marie Poisson, taille 46 poitrine s'évasant en taille 48
Tissu : jersey de lin, Mamzelle Fourmi
Boutons : Tissus Myrtille

Posté par Nabelmumu à 17:32 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 avril 2017

Une Erell de printemps

OK, il y a un jeu de mot pourri avec l'hirondelle qui ne fait pas le printemps mais on va passer très vite dessus, il est naze ...

Après plusieurs cousettes très égoïstes, je me suis dit qu'il était temps de coudre un petit quelque chose à ma jolie ado, même si ses tiroirs sont déjà pleins à craquer (si, si, ne nie pas, j'ai vérifié !). Un petit top dans un tissu acheté spécialement pour elle lors du gros destockage chez Myrtille à Nantes : un jersey viscose tout fin, tout doux avec des fils argentés. Tout pile ce qu'elle aime bien, je la connais ma Fifille.

erell1a

 

LE PATRON :

J'ai hésité avec le Trop Top d'Ivanne S mais j'ai fini par choisir le top Erell du livre Coudre le stretch de Marie Poisson. Pour deux raisons :

  1. La forme du bas du t-shirt qui s'évase dès le dessous des emmanchures pour le top Erelle à la différence du Trop Top qui reste droit sous la poitrine avant de s'évaser juste à la fin. La forme qui s'évase bien correspondait à la forme d'un t-shirt que Fifille adore,
  2. L'encolure : Fifille souhaitait une encolure assez près du cou et le trop top est plutôt bien dégagé.

Voici le dessin technique d'Erell :

erell0

Il s'agit d'un haut à petites manches kimono qu'il est possible de coudre en plusieurs longueurs. Il n'y a donc que 3 pièces à découper : le devant, le dos et la bande d'encolure. Qui dit mieux ?

Les marges de couture de 7 mm sont comprises.

 erell1e

 

LA REALISATION :

En mesurant le t-shirt qu'elle aime bien, un peu loose, j'en suis venue à couper en 38 à la poitrine s'évasant rapidement vers le 40. Pour l'encolure, j'ai reporté celle de la taille 34.

Ensuite, le plus difficile à été de placer correctement le tissu pour le découper. Ca glisse ce machin, une horreur ! Tout fin, tout fuyant ! (note pour plus tard : ne plus jamais acheter de jersey viscose).

Découpe du tissu au cutter rotatif sur ma planche de découpe. Je ne découpe plus mes tissus que comme ça : on pose le tissu, on pose le patron dessus (c'est mieux si on a rajouté les marges de couture si besoin directement sur le patron), on met des poids tout au tour et on découpe le long du patron ! Pas besoin d'épingler, on gagne un temps fou. Je suis fan !

Assemblage des épaules : j'ai suivi le conseil de Marie Poisson et j'ai ajouté de la laminette pour les soutenir (m'enfin, j'ai du framilastic de Vlieseline, je suppose que c'est la même chose). Et comme ça glisse sur le tissu et que je ne voyais pas comment faire prendre correctement le début avec la surjeteuse. J'ai d'abord assemblé au point extensible de la machine à coudre et j'ai ensuite repassé la surjeteuse par-dessus.

Ensuite assemblage de l'encolure et j'ai aussi galéré avec ce tissu. Pour assurer, j'ai d'abord assemblé à la MAC avant d'assembler à la surjeteuse. Mais l'encolure a tendance à bailler un peu. J'ai surpiqué au point droit allongé car Fifille ne tire pas sur l'encolure pour enfiler le t-shirt.

erell1b

Assemblage des côtés à la surjeteuse.

Ourlet simple des manches et du bas à l'aiguille double. Mais ces ourlets ne sont pas tops car je n'ai pas réussi à trouver le bon réglage de tension de mes fils : en tension faible, le fil de canette reste quasiment droit et l'ourlet n'est pas élastique et en augmentant la tension, il se forme un petit tunnel entre les deux fils d'aiguille ... J'ai choisi le tunnel ...

erell1g

Tout ça ne doit choquer que moi car Fifille n'a rien vu. Et c'est vrai qu'il doit être tellement agréable à porter, une caresse, qu'on peut lui pardonner ses petits défauts.

erell1f

 erell1c

On voit que l'emmanchure est un peu large :

erell1d

Patron : t-shirt Erell, Coudre le stretch de Marie Poisson, taille 38 poitrine s'évasant en taille 40
Tissu : jersey viscose, Tissus Myrtille à Nantes-centre

Posté par Nabelmumu à 07:31 - - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

30 mars 2017

Jeans Ginger (garde robe capsule 2017 et opération destockage)

 ginger1k

L'HISTOIRE :

A mes débuts en couture, j'ai beaucoup parcouru les blogs, notamment de blogueuses avec des formes plus proches des miennes.

J'étais notamment tombée en arrêt sur le jeans Ginger de Ah Mélie !!! et je rêvais d'être capable de me coudre un jean de cette qualité. J'ai laissé passer du temps mais cette fois je me suis sentie prête à relever le défi ! J'ai donc prévu de coudre ce  patron pour le mois de mars de ma garde-robe capsule 2017.

 ginger1l

 

LE PATRON :

Ce patron de jeans est proposé par l'éditeur américain Closet Case Pattern. Il est proposé en deux versions : version A à taille basse et jambes droites ou version B à taille haute et slim. Il est proposé sur une large gamme de tailles (américaines), du 0 au 20 (20 correspond à 99 cm de tour de taille et 122 cm de tour de hanches). Les marges sont inclues et sont de 1,5 cm (ou 1,6, j'ai un doute).

GINGER0

Il est proposé au format papier ou au format PDF (pour 14 US dollars) et il y a une version en français ! Le livret d'instructions est plutôt bien fait et bien illustré (attention à l'impression papier en noir et blanc, ça n'aide pas pour la distinction endroit envers sur les illustrations).

L'éditeur propose également un sew along (en anglais) qui illustre en photos toutes les étapes d'assemblage. Et je crois même savoir que des étapes sont illustrées en vidée sur Youtube mais je ne suis pas allée voir.

Et en français, SB Créations a également réalisé un pas à pas en photos (et en français).

Le seul petit défaut, c'est que ces pas à pas portent sur la version A et moi j'ai cousu la version B et ce n'est pas pareil au niveau de l'assemblage des poches où j'ai pas mal galéré parce que je n'ai compris les explications et la notion d'endroit et d'envers. On parle de l'endroit d'une pièce qui réunit un bout de poche en jean et de la doublure de poche et j'étais partie sur l'endroit de la doublure alors que c'était de l'autre côté, sur l'endroit de la partie en jean. J'ai compris en retournant voir les explications en couleur mais ça m'a fait des noeuds au cerveau ...

 

LES FOURNITURES :

J'ai utilisé un jean extensible acheté au marché Talensac à Nantes il y a un bon bout de temps, ce qui permet de participer au défi destockage de Mathilde. Les instructions recommandent  d'utiliser idéalement un tissu comportant 2% de lycra mais on ne connait pas toujours ce taux (sur,mon tissu acheté au marché, ce n'était pas indiqué) et en plus, je crois que le taux de lycra n'est pas proportionnel à l'élasticité du tissu. Le sew along précise, dans sa partie consacrée aux fournitures, d'utiliser de préférence un jean avec environ 15 à 20 % d'élasticité. Sinon, il faudra changer de taille : avec un jean très extensible, il pourra être nécessaire de coudre une taille en dessous.

J'ai fait le test pour mon tissu : 10 cm au repos (je parle bien du tissu, hein !)

ginger1c

Et étiré, on arrive à 11,5 cm, soit 15% de plus et donc 15% d'élasticité.

ginger1d

Le zip de la braguette et le fil de surpiqure viennent de chez Mercerie Extra (j'avais à cette occasion profité d'un cours sur les différentes dimensions de fil par Eric, le gérant, très sympathique et disponible au téléphone : ne pas hésiter à l'appeler en cas de doute). Vous verrez que je n'ai pas osé joué les surpiqures contrastantes, ce sera pour la prochaine fois.

 

L'ASSEMBLAGE :

Pour commencer, le choix de la taille ! Toujours épineux ... Selon le tableau des mensurations, je me situe entre le 14 et le 16, pour la taille comme pour les hanches. Comme je suis une fille prudente (toujours ce fameux kazou, je crois qu'on sera plusieurs à se reconnaître), j'ai décidé de couper en taille 16.

Les instructions recommandent de bâtir au point le plus long de la machine les pièces principales du jean afin de déterminer s'il sera nécessaire de procéder à des ajustements : empiècement dos, poches avant, jambes, ceinture. Je suis bonne élève (et je suis surtout mal fichue) alors je l'ai fait et j'ai bien fait ... En m'aidant de divers conseils sur l'ajustement (Closet Case, Deer & Doe, Artesane, ... et je ne me rappelle plus), j'ai commencé à rectifier ce qui semblait le plus flagrant, j'ai décousu le haut, recousu un peu plus loin quand il fallait pour simuler une diminution de la pièce, réessayé, recommencé, redécousu, re-ajusté, tout redécousu et au final essayé de reporter sur mon patron papier toutes les modifs que j'avais faites et principalement :

  • diminution au milieu dos  de la ceinture et de l'empiècement dos car ça baillait vraiment à cause de ma cambrure,
  • diminution de la hauteur du bassin,
  • diminution des côtés des jambes, et, de façon plus importante, à l'endroit du bas des hanches (je crois que j'ai les hanches plates),
  • diminution de la longueur des jambes au-dessus et en-dessous du genou.

ginger1a

Ensuite, j'ai replacé mon patron modifié sur mes pièces de tissu et j'ai retiré tout ce qui était en trop.

Et enfin je me suis lancée dans l'assemblage véritable.

Comme dit plus haut, j'ai galéré toute une soirée sur l'assemblage des poches, je ne comprenais pas où j'avais fait une erreur et ça m'a énervée grave (comme dirait mon ado).

ginger1m

Le lendemain soir a été consacré à l'assemblage de la braguette et avec l'aide des deux sew along pour vérifier que je comprenais bien les instructions, c'est passé comme une lettre à la poste. J'ai trouvé la méthode proposée très propre et très rigoureuse. Je n'ai pas beaucoup d'expérience en braguette mais c'est ma plus jolie ! (sauf que le ruban dépasse en bas, j'avais cru voir un tuto pour éviter ça mais je ne le retrouve plus ...).

ginger1g

Il est recommandé de bâtir les poches arrière mais de ne les coudre définitivement qu'après avoir vérifié leur bon positionnement lors d'un essayage. Avec toutes les modifications apportées au patron, j'ai suivi le conseil. Vous voyez à gauche la poche placée selon les repères proposés  : elle est beaucoup trop basse et sur le côté. A droite, c'est la poche placée après essayage. J'aurais peut-être dû la remonter encore mais j'étais déjà proche de l'empiècement.

ginger1b

J’ai fait mon boulet au moment de l’assemblage de la ceinture : avant de la refermer, il est dit de recouper le haut du zip et je n’ai recoupé que ce qui me génait pour refermer, j’ai laissé la plus grande partie. Du coup, quand j’ai voulu coudre la boutonnière dessus, je vous prie de croire que ça ne s’est pas bien passé ! Bref, j’ai dû découdre une moitié de boutonnière en massacrant mon tissu pour découdre le bout de la ceinture et recouper le zip ...

Il me semble que cette fois je vous ai tout dit alors avalanche de photos ! Il reste encore des plis, surtout au dos, et d'autant plus que les photos ont été prises après avoir porté le jean toute la journée (oui, toutes les photos ont été prises la même journée mais entre 16h et 19h30 donc pas avec la même température d'où les manches courtes et le sweat ...)

ginger1e

ginger1f

ginger1h

ginger1i

Je crois qu'il faut que je fasse un ajustement "genoux cagneux" pour la prochaine fois.

ginger1j

ginger1n

Patron  : Ginger jeans, de Closet Case Pattern taille 16 modifiée
Tissu : jean extensible, marché Talensac à Nantes 

Je vous invite à aller voir ce qu'ont cousu les autres destockeuses sur le blog de Mathilde !