Coudre et découdre

22 juin 2018

Inscription pour le prochain défi "je couds (ou je tricote) pour un homme" #13 - 10 juillet 2018

Ayé, il est temps de penser aux hommes de notre entourage car c'est le retour du défi que le monde entier nous envie, j'ai nommé  - roulement de tambour - le défi "je couds (ou je tricote) pour un homme" ! Et c'est le 10 juillet qu'il faudra être prêt !

Les règles sont simples :

1. Tout le monde peut participer (à chaque fois ou ponctuellement)

2. Il faut coudre ou tricoter quelque chose pour un homme

3. Il faut publier votre réalisation. Pour cela, vous pouvez au choix :

  • publier un article sur votre blog si possible le 10 juillet, date à laquelle je publierai mon propre projet avec le lien vers les blogs participants (ou les liens vers T&N, instagram ...),
  • ou publier sur Thread & Needles ou sur un réseau social (Instagram par exemple) et me donner le lien en laissant un commentaire ici avant le 10 juillet (le 9 au soir, c'est encore bon ! et puis même le 10, je modifie l'article et voilà),
  • ou, si vous n'avez pas d'autre solution, m'envoyer vos photos par mail (dans ce cas me laisser un commentaire ci-dessous en laissant votre adresse mail -  le lien "contacter l'auteur" ne fonctionne pas).

Et le 10 juillet dès l'aube, vers 11 heures quoi ! (ah non, je ne suis plus une ado) je publie un article sur le blog en notant les liens vers les différentes participations.

Comme d'habitude, je vous remercie de bien vouloir vous inscrire en laissant un commentaire, ça m'évitera (on croise les doigts) d'oublier quelqu'un le jour J. Sont déjà inscrits (je mettrai à jour au fur et à mesure) :

Les 4 Bobinettes de Fanny

 Fil' dans ta chambre

NadiaKréa

Le chat et la marmotte

AstérOïde

 Les aiguilles de mimie

Perlysa

Devines-tu

Buzz la fée

 

Lors du défi du mois de mai, on a pu voir les réalisations suivantes, je ne sais pas vous, mais moi, ça m'a inspirée !

FotoJet-mai2018-1

FotoJet-mai2018-2

 

Posté par Nabelmumu à 07:23 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :


15 juin 2018

La combi-short qui m'en a fait voir ...

J'ai envie d'une cousette simple et sans prise de tête !

Mais ce n'est pas avec ce projet que j'aurais été servie ...

Cela fait des semaines (mois ?) que j'avais accepté de coudre une combi-short à Fifille. Il fallait trouver le patron et en attendant, j'ai cousu le costume de viking présenté dans mon message précédent.

Mais on a finalement trouvé le patron qui a plu à Fifille alors il a fallu se lancer. (oui, je n'en pouvais plus, je n'ai pas repassé avan tles photos !)

combishort7

LE PATRON :

Il s'agit de la combi-pantalon également proposée en version combi-short en couverture du dernier numéro de Tendance Couture (n° 29 - été 2018).

combishort03

C'est la première fois que j'achète ce magazine et il cumule aussi bien points positifs que négatifs.

En positif :

  • les marges de couture incluses (1,5 cm),
  • les explications illustrées de schémas),
  • des patrons sympas.(c'est quand même important !)

En négatif :

  • les planches de patron ! Un vrai pensum !

combishort01

  • le fait que les patrons présentés ne soient pas proposés dans toutes les tailles. En couverture, il est indiqué "patrons en tailles 36-56" mais tous les patrons ne sont pas proposés sur ce panel de tailles. Aiinsi, dans mon magazine, il y a des patrons en 42 au 48 (petites tailles, tant pis) et d'autres en 36 à 40. En l'occurrence, cette combi-pantalon était proposée en M, L et XL
  • les tailles : ce sont des tailles allemandes donc il y a une taille de décalage. C'est indiqué discrètement quelque part alors attention au tableau des mensurations !
  • le magazine est apparemment d'origine allemande donc les annotations (ex : droit fil, pièce ...) sont notées en allemand sur les planches et il faut se reporter à un lexique pour la traduction. Ca n'est pas compliqué mais ça nécessite une petite gymnastique,
  • les explications sont en français mais les termes ne sont pas toujours ceux dont j'ai l'habitude et je ne les ai pas toujours trouvées super claires. Par exemple, je ne suis pas certaine qu'ils aient indiqué de sous-piquer la parementure mais je l'ai fait quand même.

Pour en revenir à la combi-short, le patron est proposé avec différentes options : pantalon, short ou jupe en bas. Et deux types de haut : un joli décolleté V avec des bretelles épaisses, un pli en-dessous des bretelles pour donner du volume à la poitrine et un dos avec deux pans qui se croisent pour la 1ère version. Et un haut avec de fines bretelles qui passent dans une coulisse créée dans le haut du devant et du dos. La taille est élastiquée : un élastique est passé dans une coulisse. Il n'y a pas de système de fermeture donc la combi s'enfile par l'encolure.

Et j'allais oublier : il y a des poches !

combishort02

Fifille a donc choisi la version short et la première version de haut.

 

LE TISSU :

Fifille a choisi dans mon stock un tissu de je ne sais quelle composition acheté chez Tissus Myrtille à Nantes. Une sorte de crêpe assez fin avec un joli drapé fluide.

Et un peu d'entoilage pour les parementures.

 

LA REALISATION :

Pour commencer, il a fallu que je grade le patron une taille en-dessous pour mon ado et, avec cette planche, ça a été un sacré truc ! Rien que pour ça, je ne pense pas racheter un jour ce magazine.

J'ai ensuite décidé de faire une toile. J'avais peur en effet que le drapé dos ne laisse voir le soutien-gorge.

Et bingo, c'était le cas ! Le bas du drapé arrivait un bon 3-4 cm en-dessous de la bande de soutien-gorge.

J'ai donc décidé de changer mon fusil d'épaule et de redessiner le dos (et la parementure) pour en faire une seule pièce avec un décolleté arrondi. Il a fallu que je refasse encore deux toiles pour avoir une encolure assez large pour permettre d'enfiler la combi par le haut puisqu'il n'est pas prévu de système de fermeture.

Et j'ai également allongé les devant et dos de 5 cm, pour ma Fifille de 1,68 m, car la combi-short était bien trop courte une fois buste et jambes assemblées. Même la copine venue coudre à la maison et qui mesure 1,58 m avait le short qui lui rentrait dans les fesses ! Les patrons sont théoriquement prévus pour une stature de 1,68 m.

combishort5

Et je trouve même que j'aurais pu rallonger encore d'un cm supolémentaire au milieu dos qui se trouve un peu plus tendu.

Bref, j'en ai bavé !

Et ça n'était pas fini car j'ai pris la (mauvaise) décision de ne pas amidonner mon tissu finalement bien fuyant et qui a été bien casse-pieds à assembler. Et encore, ça aurait pu être pire sans le pied double entraînement que j'ai testé pour l'occasion et qui m'a évité d'avoir le début de ma couture avalée par la machine (ça ne vous fait pa ça aussi sur les tissus fins, si vous commencez la couture trop près du bord ?)

Le pire a été la coulisse. Pour la créer, il faut assembler le buste et les jambes avec une valeur de couture de 2 cm. Recouper la marge de couture du buste, rabattre la marge des jambes vers le haut, faire un rempli et coudre. Et ben j'ai trouvé que c'étiat drôlement juste pour faire un joli rempli, surtout au niveau des surépaisseurs. Bref, il y a des endroits qui sont très moches. Pour une prochaine fois, je rajouterais 1 cm en bas du buste et en haut des jambes, j'assemblerais à 3 cm et ça laisserait de quoi faire un joli rempli et une coulisse bien propre.

Photo sur l'intérieur, je n'ai pas fait de zoom sur les endroits où la coulisse est moche mais vous me croirez sur parole :

combishort10

Les parementures sont sous-piquées là où c'était possible, c'est-à dire pas trop proche des bretelles. (sous piquer = coudre la parementure avec la marge d'assemblage de la parementure avec le devant et le dos). J'ai également cousu les côtés des parementures avec le buste en faisant une couture par-dessus la couture côté entre le dos et le devant.

Dernière modification, les jambes sont raccourcies de 6 cm par rapport à la longuer prévue par le patron.

Allez, avalanche de photos de cette combi qui m'en a fait voir de toutes les couleurs même si elle, elle n'est pas très colorée.

combishort1

combishort2

combishort3

combishort4

 

combishort6

combishort8

combishort9

Patron : Combi-short, Tendance couture n°29, été 2018, gradé en taille S
Tissu : sorte de crêpe, tissus Myrtille, Nantes centre

Posté par Nabelmumu à 07:57 - - Commentaires [57] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 juin 2018

Les Vikings attaquent !

Pour une fois que mon Grand Ado me demande de lui coudre quelque chose, j'ai tout de suite dit oui même si sa demande ne m'a pas emballée ... un déguisement de Viking ... Mais comment on fait ça ??? Il allait falloir chercher, cogiter, réfléchir, trouver des patrons à détourner ... avoir de l'imagination quoi ... et ce n'est pas mon fort. Je suis plutôt de celles qui suivent un patron, pas de celles qui y vont à la one again a bistoufly.

C'était pas gagné donc ...

J'ai commencé par demander à notre ami Gogole des images de déguisements de Viking et je me suis inspirée de celles-ci :

 viking0

 Et voici ce que j'ai réalisé :

viking2

Ce déguisement est constitué de :

  • Une tunique avec sa ceinture,
  • un pantalon,
  • des guêtres,
  • une cape.

LA TUNIQUE ET SA CEINTURE :

Je suis partie du patron de la chemise Morris du magazine La Maison Victor, l'édition spéciale hommes 2017/2018. Et j'y ai apporté quelques modifications.

morris0

J'ai supprimé les empiècements devant et dos en les rattachant au buste. Au dos, j'ai supprimé le pli d'aisance. J'ai allongé les devant et dos d'environ 20 cm. J'ai supprimé la forme liquette pour partir tout droit. Je n'ai pas posé le col.

J'ai découpé le devant sur le pli et je n'ai pas mis la patte de boutonnage mais j'ai créé une patte lacée en suivant ce tuto : Créer une patte lacée sur un top.

viking13

Et enfin, j'ai réalisé des fentes sur les côtés.

Le plus long a été la modification du patron sur papier (en rajoutant les marge de couture) car ensuite, cette tunique a été vite assemblée dans un tissu en coton assez épais, au tissage un peu "brut".

viking12

viking14

Et pour la ceinture, j'ai utilisé une chute de garbardine noire dans laquelle j'ai taillé deux morceaux en biseau aux extrémités, assemblés endroit sur endroit en insérant à chaque extrémité un ruban sergé. Ensuite, il a été retourné sur l'endroit par un espace laissé non cousu . Une petite surpiqure, un mini-ourlet à chaque extrémité du ruban sergé et c'était fini !

viking15

 

LE PANTALON :

Je voulais quelque chose d'assez simple à coudre et enfiler et des jambes assez larges pour bouffer au-dessus des guêtres.

Je suis donc partie du pantalon de pyjama du livre Casual wear pour hommes de Christelle Beneytout :

pyjama0

Y a pas plus facile : une pièce de patron ! La jambe entière avec en haut un repli à faire pour passer un élastique.

Dans le livre, les marges sont non incluses (beurk !) mais je ne les ai pas rajoutées car les mensurations de mon Grand Ado sont un peu inférieures à celles de la plus petite taille (yes !).

Le tissu est un sergé qui semble principalement en coton. Il n'est pas trop épais, idéal pour un pantalon.

viking4

viking3

J'ai rajouté une poche plaquée à rabat dont la taille est conçue pour accueillir le téléphone portable du jeune homme car l'inconvénient du pantalon est l'absence de poche ... Pour la méthode de pose, j'ai utilisé celle décrite dans le livre pour la poche plaquée du bermuda. J'ai juste posé du velcro au lieu d'une pression.

viking16

 

LES GUETRES :

Je voulais quelque chose pour remplacer des bottes de viking (les vikings portaient des bottes ???). Je suis partie sur l'idée de guêtre avec le devant qui couvrirait un peu la basket.

Et c'est là que j'ai le plus galéré. D'abord pour trouver un tuto de ce que j'avais en tête.

J'ai fini par utiliser celui-ci qui propose de construire son patron de guêtres à partir de mesures prises sur le destinataire : Tuto pour faire le patron de guêtres (en anglais). (attention, cliquer sur page 2 pour avoir la suite. C'est écrit en gros mais j'ai eu du mal à le voir ...)

Ben j'ai quand même fait 2 toiles avec cette histoire !

L'extérieur est cousu dans une chute de gabardine et la doublure dans la chûte de la tunique. Pour être sure que ça tienne assez bien, j'ai thermocollé la doublure.

viking9

Et pour fermer, ce sont des pressions Kam.

viking10

 

LA CAPE :

Pour la cape aussi, je me suis fait quelques noeuds au cerveau même si au final c'est tout simple à coudre. J'ai recherché des tutos sur internet mais il n'y avait quasiment que des capes à capuche et je n'en voulais pas ... Du coup, ça m'a perturbée (oui, je sais, il ne me faut pas grand chose).

Au final, j'ai trouvé un truc mais je ne sais plus où. J'ai découpé dans un grand coupon de lin acheté une bouchée de pain chez Toto Tissus à Brest un demi-cercle de rayon la largeur de la laize (ici 1,32 m) et j'ai retiré pour le cou un demi-cercle de rayon 15 cm.

J'ai surjeté tous les bords et fait un ourlet avec un simple rempli sur les côtés et en bas. Au niveau de l'encolure, j'ai marqué au fer un petit rempli de la largeur du surjet et j'ai posé sur l'intérieur un ruban sergé pour le recouvrir. Ce ruban dépasse des deux côtés pour fermer la cape.

viking5

Pour la petite touche viking, j'ai rajouté la bordure en fausse fourrure d'une ancienne capuche de parka (on voit d'ailleurs un peu les pressions).

viking11

 

Quelques accessoires plus tard, Grand Ado était ravi de son déguisement !

viking6

viking7

viking8

viking1

 

 Bon, ben je ne ferais pas ça tous les jours !

30 mai 2018

Erell bicolore pour le défi destockage

Pour le défi destockage de ce mois-ci, je vais vous présenter un tish qui m'a permis d'utiliser un coupon et de terminer une chûte, yes !

 erell3c

LE PATRON :

Il s'agit du top Erell du livre Coudre le stretch de Marie Poisson. C'est un t-shirt à manches kimono proposé en plusieurs variantes, comme tous les patrons du livre :

erell0

Il est disponible de la taille 34 à 52 et les marges de 7 mm sont incluses.

Un dos, un devant et une bande d'encolure, rien de plus simple.

 

LE TISSU :

J'avais acheté à un vide-atelier, un coupon de jersey de lin gris. Trop juste pour mon Erell, d'autant qu'il y avait un trou mal placé sur le coupon.

J'ai donc ressorti la petite chûte de jersey de lin turquoise utilisé pour mon premier tish Erell cousu il y a un an.

Associer ces deux tissus similaires, ça pouvait être sympa ...

 

LA REALISATION :

Il a fallu commencer par réfléchir à l'utilisation de la chûte. Je voulais faire un empiècement en haut du tish, comme sur la robe Givre mais je n'avais pas assez de hauteur. J'ai donc décidé d'utiliser mon jersey turquoise pour créer une bande au milieu.

Et comme j'étais encore trop juste en tissu avec ce fameux trou, j'ai eu l'idée de créer une patte de boutonnage sur la partie basse du dos, comme sur la Datura.

Et voilà comment je suis partie d'un tish avec 3 pièces pour arriver à un tish avec 8 pièces ... J'ai placé les découpes et ajouté les marges de couture. Pour la patte de boutonnage, j'ai ajouté 5 cm au milieu dos (un rempli de 1 cm puis un autre de 2,5 cm).

J'ai réduit la largeur des manches en remontant la ligne de bas de manche de 2 cm.

Pour la taille, je suis partie sur du 44, ma première expérience avec le jersey de lin m'ayant fait constater que ce tissu à tendance à s'élargir ... beaucoup ! Sur ma version précédente, j'étais partie sur du 46 poitrine s'élargissant au 48. Et il s'était bien bien élargi.

J'ai utilisé la surjeteuse pour l'assemblage des différents morceaux après création de la patte de boutonnage. Celle-ci a été entoilée avec une bande de 2,5 cm de large placée à 1 cm du bord. Premier rempli de 1 cm puis deuxième de 2,5 cm et surpiqure. Les deux pattes ont été surperposées avant d'être assemblées à la pièce milieu du dos.

Pour l'assemblage des épaules, j'ai ajouté de la laminette pour éviter que cette couture ne se détende.

La bande d'encolure a été posée à cheval ce qui, d'après Marie Poisson, est mieux pour le jersey de lin, plus stable.

erell3g

Les ourlets sont simplements surjetés, pliés et surpiqués au point droit. En bas, je n'ai pas utilisé l'aiguille double, j'ai cousu deux lignes successives car ma première ligne était trop près du bord de l'ourlet.

erell3d

Raccord ...

erell3f

Au final, ce top est pour l'instant un chouilla petit pour moi, surtout au niveau des hanches : la patte de boutonnage s'ouvre largement dans le dos. oups !

erell3e

J'ai donc proposé à Fifille de le porter quelques fois le temps de le laver et qu'il se détende. Et comme elle préfère, je n'ai pas encore posé les boutons sur la patte de boutonnage.

Pour elle, ce top est trop grand mais elle aime le loose ... Et dès qu'il sera un peu détendu, je le récupère, niark, niark !

erell3a

erell3b

Patron : t-shirt Erell, Coudre le stretch de Marie Poisson, taille 44
Tissu : jersey de lin

Les autres participations au défi destockage se retrouvent dorénavant sur blog de Scrap'a'boom

Posté par Nabelmumu à 08:59 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 mai 2018

Brioche buchty, quand tu veux de belles formes plantureuses

J'inaugure aujourd'hui une nouvelle rubrique, la cuisine, qui fera de temps en temps des apparitions en guest star sur ce blog.

Ca fait suite à des échanges sur instagram. Si vous fréquentez, vous savez ce que c'est : on parle couture mais pas que ... et comme je me suis vantée de super recettes méga trop bonnes ...  il faut que j'assume maintenant.

Bon, je rigole, mais comme tout le monde, j'ai quelques recettes fétiches. Et notamment en pain ou brioche. Je me rends compte que ça fait environ 15 ans que j'ai une machine à pain et que je fais mon pain très régulièrement. Et si dans les premières années, j'ai testé beaucoup de recettes, depuis plusieurs années, je tourne principalement sur 3-4 recettes de pains, une recette de pain de mie et une pour les hamburgers, et une recette de brioche. Et c'est de celle-ci dont je vais vous parler aujourd'hui.

En effet, j'avais promis la recette mais je voulais renvoyer vers notre ami Gogole. En cherchant, je me suis rendu compte qu'il donnait tout un tas de recettes différentes ... Donc voici la vraie (forcément !). Bien sur, ce n'est pas moi qui l'ai inventée. Je l'avais reprise sur internet mais depuis le temps, je ne sais plus où.

 

Brioche Buchty, THE recette :

  • Levure : j'utilise 1 sachet de levure de boulanger déshydratée (marque Briochin)
  • 500 grammes de farine
  • 70 grammes de sucre
  • 90 grammes de beurre froid coupé en petits morceaux + 1 pincée de sel si le beurre n'est pas déjà salé
  • 3 oeufs
  • lait : le total du poids du lait et des oeufs doit faire 280 grammes

Mettre les ingrédients dans la machine à pain, dans l'ordre prévu par le manuel (chez moi, c'est levure puis farine en premier et on termine par les liquides mais je crois que c'est dans le sens inverse pour la plupart des MAP).

Lancer le programme "pâte" qui permet de pétrir et de réaliser la première levée (pas le programme pâte à pizza qui est trop court, sur ma MAP en tout cas).

A la fin du programme, sortir la pâte, la former en une grosse "boule" en la repliant et en dégazant la pate (= en appuyant pour chasser le gaz).

 

Le façonnage de la pâte :

Ensuite, ça dépend de ce que vous voulez réaliser pour la mise en forme.

  • Normalement, la buchty traditionnelle ressemble à ça (il manque le sucre glace saupoudré dessus) :

buchty3

Pour cela, il faut séparer la pate en 15 ou 16 morceaux de taille égale selon que vous utilisez un moule carré ou rectangulaire. Former des boules de pâte (lien vidéo plus bas), les rouler dans du beurre fondu et les disposer dans un moule.

 

 

  • Pour réaliser 12 briochettes, comme ça :

buchty6

Il faut séparer la pâte en 12 morceaux d'environ 78 grammes (c'est comme ça que je la prépare habituellement, plus pratique pour le petit déj).

Faire de jolies boules ... et pour cela j'ai tenté de tourner une vidéo pour vous montrer comment je procède :

Bouler un pâton de brioche

 

Disposer les boules disposer dans un moule flexible.

buchty4

 

  • Pour réaliser une tresse :

buchty2

Séparer la pâte en autant de morceaux que vous voulez de brins à votre tresse. Former de longs boudins et tresser.

J'aime bien faire une tresse à 4 brins. On trouve des tutos sur le web pour la réaliser, que ce soit en brioche, en pate à modeler ou surtout dans les cheveux. Mais on évite la brioche dans les cheveux.

 

La levée et la cuisson :

Une fois que la pâte est façonnée, il faut recouvrir d'un linge et laisser lever à température ambiante au minimum 1h30. Ca dépend bien sur de la température ambiante, ce sera peut-être un peu moins s'il fait 30°C. Mais la pâte à brioche n'est pas trop exigeante, elle n'est pas à 15 minutes près.

Quand la pâte est levée, on badigeonne de lait la version briochette et la version tresse. On peut ajouter des grains de sucre sur la tresse.

buchty5

On enfourne à 170 - 180 °C, chaleur tournante ou traditionnelle en fonction de votre four (pour moi, c'est 170°C en chaleur tournante). La durée de cuisson dépend de la forme de la pâte.

Pour les briochettes, c'est 15 minutes. C'est plus long pour les autres versions où il y a plus d'épaisseur de pâte : compter environ 20 minutes. La brioche est cuite quand la lame d'un couteau plantée au milieu ressort sèche.

Après cuisson, laisser refroidir la version traditionnelle, démouler et tamiser du sucre glace par-dessus.

buchty1

 

Et voilà, yapluka ... prendre des kilos !

 

Posté par Nabelmumu à 08:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,


22 mai 2018

Nouveau Safran

Encore une fois, je vous montre un pantalon Safran, le dernier promis ... au moins jusqu'à l'automne. Entre les miens et ceux cousus à Fifille, il s'agit quand même du 5ème.

Ce nouveau Safran est pour moi car il me fallait ab-so-lu-ment un pantalon noir pour aller avec mon t-shirt plantain en marinière noire et lurex (oui, oui, oui !). La preuve :

safrand1

 

LE PATRON :

Sauf si c'est la première fois que vous venez sur mon blog (et dans ce cas là, je vous souhaite la bienvenue), vous ne pouvez pas être passé à côté de l'une de mes 4 premières versions (2 pour moi et 2 pour ma belle ado) dont 3 cousu cette année.

Allez, je vous copie-colle ce que j'avais noté la dernière fois :

Safran est un patron de pantalon / jeans slim conçu pour être cousu dans des tissus avec 25-30% d'élasticité (un morceau de 10 cm doit s'étirer jusqu'à 12,5 - 13 cm sans tirer comme un dingue).

safran0

Il est disponible de la taille 34 à 46 en format pochette. Les marges de 1,5 cm sont incluses.

Les explications sont détaillées et illustrées dans un livret mais la première fois, en tant que débutante, j'avais ramé (pour la poche passepoilée et la braguette). Le niveau de difficulté est indiqué à 3 sur 5.

 

LE TISSU :

Je souhaitais donc coudre un Safran noir, mais pas en jean. Il fallait que le tissu ait l'élasticité requise. Et un dernier critère : qu'il n'attire pas les poils de chien, genre les poils blancs de celui-ci :

imel

Ouais, je sais : dur dur la vie de chien !

Bref ...

Après différentes recherches et après que Anne-Marie m'ait gentiment envoyé un morceau de son tissu bordeau utilisé pour des pantalons (merci beaucoup à toi !), j'ai décidé d'utiliser le même en noir.

Il s'agit du tissu croisé en coton stretch de chez Tissu.net (un sergé en fait) :

  1. noir ? check !
  2. élasticité suffisante ? check ! (je dirais 30-35 %)
  3. n'attire pas les poils ? raté ! Malheureusement, le noir attire les poils alors que le bordeau non ... J'ai l'impression que c'est la malédiction du noir ...

Mais bon, je ne suis pas fâchée avec ce tissu, la preuve je l'ai racheté dans ce fameux rouge bordeaux trop beau.

J'ai aussi utilisé du thermocollant stretch G770 de Vlieseline.

Bouton et zip de chez Mercerie Extra.

 

LA REALISATION :

Eh bien je n'ai pas grand chose à dire pour cette 5ème version.

Pour la taille, j'ai cousu ce pantalon en 48 à la taille et 46 aux hanches (en suivant le tableau des mensurations de Deer & Doe) et j'ai repris les ajustements réalisés sur ma dernière version (à voir ici).

C'est vraiment génial de réutiliser un patron déjà cousu, l'étape du décalquage et des ajustements est déjà réalisée.

Avalanche de photos (en noir donc, on ne voit pas grand chose, désolée) :

safrand2

safrand3

Gros plan sur mes fesses pour mieux se rendre compte du seyant (et de vilains plis sous les fesses mais j'ai décidé de ne plus les voir). J'ai placé les poches après avoir monté le pantalon afin de déterminer le meilleur emplacement pour ma morphologie (enfin, c'était l'idée).

safrand4

safrand5

L'intérieur avec les poches réalisées avec des chûtes de coton (les mêmes que celles choisies par Fifille pour son Safran noir). Merdouille, on voit quand même que le pantalon n'a pas été repassé pour les photos ...

safrand6

safrand7

On les voit bien les poils de chien :

safrand9

 Patron : pantalon Safran de Deer & Doe, taille 48 taille et 46 hanches + ajustements
Tissu : tissu croisé en coton stretch, Tissus.net

 

Posté par Nabelmumu à 21:21 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 mai 2018

Recyclage de jeans

J'ai beaucoup aimé recycler de vieux jeans (clic ici pour lire l'article). J'ai donc décidé de continuer. Et ainsi de participer au défi recyclage de Johanne du blog Couds toujours, tu m'intéresses.

Pour cette fois, j'ai cousu deux projets. Un nouveau petit sac de balade et des étuis à mouchoirs.

 

1. Les étuis à mouchoirs

Je suis partie du tuto sur le blog de Les Reloux. Je l'ai simplifié car je n'avais pas besoin d'intégrer de petites accroches.

Je suis donc partie d'un carré de jeans de 26 x 26 cm et ensuite les étapes sont simples :

  • border deux côtés face à face de biais,
  • rabattre les bords recouverts de biais l'un sur l'autre, endroit sur endroit en faisant en sorte que ces bords se retrouvent au milieu par rapport au-dessous de létui,
  • coudre les petits côtés,
  • ganser les marges de couture de biais,
  • retourner le tout.

Y a pas plus simple ...

Pour le biais sur les coutures de l'intérieur, j'ai fini des chûtes d'où les bords dépareillés sur un des étuis.

 Le dessus :

etuismouchoirsa1

Le dessous :

etuismouchoirsa2

Sur l'envers :

etuismouchoirsa6

Avec des mouchoirs, c'est nickel pour aller dans les boites à gant des voitures. Finies les boites en carton écrasées :

etuismouchoirsa3

etuismouchoirsa4

etuismouchoirsa5


2. Le petit sac de balade

J'avais déjà cousu le sac Be-bop de Sacôtin mais j'avais besoin d'un sac permettant de transporter un petit guide de voyage et juste le nécessaire : porte-monnaie, mouchoirs ...

Mon sac Be-bop de taille moyenne ne permettait pas d'accueillir le guide de voyage et la version grande me semblait trop grande. J'ai donc modifié le patron.

Je suis partie de la version à fond carré Bop, à la taille moyenne, et j'ai élargi le patron de 3 cm (donc utilisé des zipz de 18 cm au lieu de 15 cm) et je l'ai allongé de 2 cm.

J'ai principalement utilisé une jambe d'un vieux jeans de Chéri mais également une chûte de tissu à motifs japonais et une chûte de coton pour la doublure.

Le résultat est exactement ce qu'il nous fallait !

bebopc1

bebopc2

De dos : c'est la poche principale qui accueillait notre guide de voyage.

bebopc3

bebopc4

bebopc5

Tout pile à la bonne taille :

bebopc6

Et en comparaison avec d'autres versions cousues précédemment : à gauche la version be (arrondie) taille moyenne, au milieu la version bop (base carrée) taille moyenne et à droite la version bop agrandie.

bebopc7

 Et juste quelques photos de notre semaine en Ecosse :

ecosse1

ecosse2

ecosse3

ecosse4

Une partie du scottish breakfast (on n'avait pas toujours tout ça et notamment le Haggis, la saucisse et les haricots, c'était Grand Ado qui en a pris) :

ecosse5

 Et bien sur, les participations des autres recycleuses se retrouvent sur le blog de Johanne, allons-y !

 

Posté par Nabelmumu à 09:00 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 mai 2018

Défi "je couds (ou je tricote) pour un homme" #12

Avant de vous donner les liens vers les participations à ce nouveau défi, je vous présente ma contribution.

Pour ce nouveau défi, j'ai décidé de coudre, non pas un vêtement, mais un accessoire pour mon grand ado qui passe la semaine dans une chambre près de l'endroit où il poursuit ses études. Il rentre tous les week-ends à la maison pour faire laver son linge voir sa petite maman.

Le sac de sport qu'il utilise pour transporter ses affaires se révèle être un peu étroit quand i repart le dimanche soir pour contenir également quelques petites provisions pour tenir le choc. J'ai donc décidé de lui coudre un sac.

 java-b1

LE PATRON :

Je suis repartie sur le patron du sac Java déjà cousu pour l'anniversaire de ma môman (à voir ici).

Ce patron de sac est proposé par Sacôtin, en plusieurs tailles :

  • small pour un sac à main,
  • medium pour un sac wek-end,
  • large pour quelques jours.

 Il possède deux poches zippées sur le devant ;

java-b3

Il a également deux poches à l'intérieur : une poche zippée et une poche plaquée.

Le patron est au format PDF, marges de couture incluses. Les instructions sont précises, détaillées et très bien illustrées.

 

LES MODIFICATIONS :

Je voulais un sac plus grand que la version large alors j'ai modifié le patron pour élargir la base de 6 cm. Ca a entraîné des modifications en cascade à plusieurs endroits du patron et notamment sur la longueur du sac au niveau de son ouverture et une largeur plus importante sur les extrémités de la même ouverture.

 

LES FOURNITURES :

Pour l'extérieur, j'ai utilisé de la toile à sac en deux coloris - anthracite et noir - achetée à La Mercerie des Créateurs. J'y ai également acheté un kit mercerie pour la réalisation du sac. Il contient les différents zips, les mousquetons, anneaux, fond de sac, pieds de sac, dans plein de couleurs différentes. J'ai fait dans l'originalité, j'ai pris du noir ... Laurence, la gérante, a gentiment accepté de me découper un fond de sac élargi de 6 cm. J'ai trouvé ça vraiment très sympa.

J'avais acheté un trop  beau coton pour l'intérieur ... mais je me suis trompée dans mon métrage et je n'en ai pas pris assez. J'ai dû passer chez Toto racheter un imprimé beaucoup moins joli mais néanmoins acceptable pour mon ado.

J'ai aussi utilisé un morceau de passepoil noir (posé uniquement au niveau de la séparation de la partie basse avec la partie milieu).

 

LA REALISATION :

En suivant les instructions à la lettre, tout s'est passé comme sur des roulettes. Mes modifications ont fait que le zip de l'ouverture était trop court. Pour le rallonger, j'ai donc rajouté une petite languette de chaque côté.

L'extrémité de l'ouverture étant aussi plus large que prévue par le patron, j'ai dû redessiner le patron de la pièce qui finit ces extrémités. J'ai suffisament élargi mais pas tout à fait assez allongé cette pièce mais tant pis, j'ai laissé comme ça.

java-b4

Pour maintenr ces pièces fermées, je n'ai pas utilisé de la colle à tissu cette fois mais j'ai testé le wonder tape,ce scotch étroit double face que j'ai découvert il y a quelques temps. Plus pratiqe à utiliser que la colle. Ca fonctionne bien MAIS ça a tout encollé mon aiguille que j'ai dû ensuite jeter.

Si vous avez l'habitude d'utiliser ce produit, vous faites comment ? Vous vous débrouillez pour ne pas en mettre sur la ligne de couture ? vous n'en mettez que de tous petits bouts (moi j'en ai mis sur toute les longueurs) ?

 Encore quelques photos. De face (si le sac tient debout tout seul, c'est parce qu'il est rempli) :

java-b2

De dessus :

java-b5

De dos :

java-b6

A l'intérieur, la poche zippée :

java-b7

Et la poche plaquée même si on ne voit pas grand chose :

java-b8

Patron : sac Java, Saôtin
Tissus : toile à sac, La mercerie des créateurs - coton imprimé, Toto à Nantes
Autres fournitures : kit mercerie, La mercerie des créateurs


Et maintenant, il est temps d'aller découvrir ce qu'ont préparé les autres défieuses :

Les 4 Bobinettes de Fanny

NadiaKréa 

 Fil' dans ta chambre

Devines-tu ?

Anaey

La petite couturière

 Buzz la fée

Bleu hérisson

Loulou & compagnie

Fil & feelings by Ingrid H

So scrap

 Pique & pique & colle & gramme

 Mary Tainne

 Momo & Co

 La boite à bulles

Comme Alice

 4 bricoles et plus

Une petite crevette

La petite histoire

 Sonietch'coud, by Sonietchka

La prochaine édition aura lieu dans deux mois : rendu des copies le 10 juillet. Comme d'habitude, je ferai un message spécifique pour les inscriptions.

 

 

 

 

30 avril 2018

Nouveau Complice + défi destockage

Une édition particulière pour ce nouveau défi destockage puisque notre gentille organisatrice Mathilde a décidé d'arrêter son blog et de passer la main afin de pouvoir consacrer plus de temps à sa petite famille. Tu as bien raison, Mathilde, c'est ton conjoint et tes enfants les plus importants alors profite bien d'eux. Et il reste instagram ...

Et c'est sur le blog de Scrap'a'boom que l'opération destockage continue ... Merci à toi de reprendre l'organisation de ce défi.

Ceci étant dit, entrons dans le vif du sujet !

Pour l'anniversaire de Belle-Maman, j'ai récidivé et cousu une nouvelle version du patron de compagnon Complice. L'article sur ma première version du Complice est visible ici.

 compliceb1

LE PATRON :

Complice est un patron de compagnon proposé par Sacôtin.Il permet de ranger plein de cartes, les papiers d'identité, un chéquier à rabat. Il propose également un  porte-monnaie et des compartiments à soufflets. On peut lui rajouter une bandoulière pour l'utiliser comme mini-sac (un téléphone portable tient à l'intérieur).

Le patron est au format PDF. Les marges de couture de 1 cm sont comprises. Comme tous les patrons que j'ai pu coudre chez Sacôtin, les explications sont très bien faites et illustrées de nombreux schémas.

 Le dos :

compliceb2

 

LES FOURNITURES :

Pour réaliser cette version, j'ai utilisé une chûte de suédine épaisse (il y a comme une sorte de feutrine sur l'envers) pour l'extérieur. Pour l'intérieur, c'est un morceau de coton acheté il y a un bout de temps et jamais utilisé pour faire ce que j'avais prévu. Il faut également deux pressions (ici, ce sont des kam) et un zip.

Plus du thermocollant ...

A noter que la surpiqure finale peut être compliquée compte-tenu des épaisseurs. Pour le tissu intérieur, il ne faut rien de plus épais qu'une cotonnade (exit les tissus d'ameublement ou autre tissu enduit). Pour l'extérieur, c'est à voir en fonction de la capacité de votre machine.

 

LA REALISATION :

Elle n'est pas très compliquée, il faut juste suivre les instructions à la lettre, étape après étape et surtout être bien précis. C'est un projet qui prend un peu de temps mais qui ne comporte pas de grosses difficulté.

Les seuls points un peu plus compliqués :

  • la surpiqure sur le deuxième côté du zip, quand on a monté le tunnel qui va devenir le porte-monnaie (pour cette deuxième fois, c'est à peu près passé),
  • la surpiqure finale sur tout le bord du compagnon. Là, c'est la machine à coudre qui peut être un peu limitée. Sur ma version en jean, ça c'était bien passé avec la grosse aguille qui va bien. Sur cette version, j'ai eu plus de mal, malgré une aiguille en taille 100 ou 110 (je ne sais plus) et du bon fil : j'ai eu régulièrement des points qui ont sauté. J'y suis donc allée doucement et j'ai fait des marches arrière pour récupérer ces points.

 D'ailleurs, sur la page facebook des Sacôtin addict, j'ai vu que pas mal de personnes renonçaient à cette surpiqure finale sur du simili.

Première languette ouverte :

compliceb3

Vue sur le porte monnaie et les poches à soufflet :

compliceb4

Complètement ouvert :

compliceb5

Et de dos :

compliceb6

 Et toutes les participations des destockeuses se retrouvent sur le blog de Scrap'a'boom

Posté par Nabelmumu à 08:10 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 avril 2018

Retour sur l'Odicoat + Tuto de mise en oeuvre (+EDIT)

EDIT en rouge dans le texte, pour apporter quelques précisions suite aux commentaires

 

Il y a quelques temps, je vous présentais ma dernière besace Made in China cousue avec un joli jacquard d'ameublement pour le rabat, le corps de la besace étant cousu en toile à sac.

besacea1

Mais je me suis vite rendu compte que de tous petits fils du jacquard avaient tendance à sortir avec les frottements.

J'ai donc décidé de tester un produit qui m'a semblé intéressant : l'Odicoat. Et comme vous êtes plusieurs à m'avoir demandé un retour, le voici !

odicoat1

Il s'agit d'une sorte de gel qui s'applique sur un tissu pour le protéger et l'imperméabiliser. En séchant, il laisse un film légèrement plastifié et rigidifie un peu le tissu. On peut mettre de 1 à 3 couches pour un effet de plus en plus ciré / plastifié et de plus en plus épais.

Où peut-on trouver l'Odicoat ? Je l'ai acheté sur internet, sur le site de La Mercerie des Créateurs mais, en faisant une recherche avec l'ami Gogole, on voit qu'il est également disponible sur beaucoup d'autres sites comme Rascol, Amazon, Mamzelle Fourmi, etc ... En magasin, je suppose qu'il est disponible chez Mondial Tissus car on le trouve sur leur site internet. Peut-être chez Self Tissus.

Comment l'utiliser ?

Tout d'abord, si vous devez entoiler votre tissu, commencer par cela (près avoir découpé les pièces donc). C'est une info que j'ai trouvée sur le groupe Facebook des addicts Sacôtin et c'est la créatrice elle-même qui le recommande. Mais l'expérience de Doudi (voir en commentaire) montre que ça ne marche pas toujours bien comme ça. Le mieux est donc de faire un essai sur un peit morceau.

En protégeant le plan de travail (par exemple avec du papier cuisson mais pas de journal sur lequel le produit risque de coller), appliquer une couche de produit à l'aide d'un pinceau plat (le mien fait 2 cm de large). On peut également utiliser la carte en plastique fournie avec avec le pot.

odicoat2

Bien étaler partout en croisant les passages du pinceau (ça s'étale très bien même sur le jacquard).

Attendre minimum 1 heure que ce soit sec au toucher puis placer du papier cuisson par-dessus et passer un coup de fer (je l'ai réglé sur 2, sans vapeur)

En fonction du rendu souhaité, renouveler éventuellement l'opération une ou deux fois.

Au final, le produit est totalement sec en 24 heures. (mais quand on approche son nez il sent encore plusieurs jours)

Et voilà !

 

Et le rendu :

Sur mon jacquard, j'ai trouvé que l'utilisation du produit grisait un peu les écailles blanches. En parcourant le net, j'ai cru voir que ce produit pouvait un peu jaunir les tissus très clairs mais ça dépend peut-être du nombre de couches.

Vous voyez ci-dessous mes essais avec 1 et 2 couches et la comparaison avec du tissu non traité.

odicoat3


Je n'ai pas pu traiter mon rabat avant de le coudre, pour cause ! Mais j'ai réussi à appliquer le produit par la suite, après avoir coupé tous les fils qui dépassaient. Et là, c'est vrai que ça fonctionne très bien : plus un fil ne dépasse, tout est "figé", fixé dans le produit qui donne un aspect ciré au tissu.

Mes prochains projets pour l'utiliser : du coton pour l'imperméabiliser et le mettre à l'intérieur d'une trousse de toilette.

 

Posté par Nabelmumu à 09:15 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , ,