Coudre et découdre

15 janvier 2017

Mes cadeaux de Noël home made en 2016

20161207_132027

Cette année encore, j'ai décidé de gâter mes proches avec quelques cousettes home made. Vous en avez déjà vu quelques unes dans les articles précédents. Aujourd'hui, je vous présente le reste, des accessoires, réalisés quasiment intégralement avec des chutes. C'était mon leitmotiv de cette fin d'année : utilisation des chutes. Et pourtant, je n'ai pas l'impression que mes sacs à chutes aient diminué de volume ...

Allez, c'est parti !

SAC CABAS

Tuto utilisé : Les Lubies de Louise

En sergé doublé coton, avec le ruban à paillettes qui va bien.

saccabas1Grande

saccabas2

J'ai juste ajouté une poche zippée en suivant le tuto de Sacotin.

saccabas3

 

SAC A TARTE ET SAC A BOUTEILLE

Tuto utilisé : Les Lubies de Louise (sac à tarte) et Les Lubies de Louise (sac à bouteille)

En tissu d'ameublement doublé coton. Pour réaliser le molletonnage du sac à tarte, j'ai utilisé une chute de polaire et c'est très bien.

sacatarte11

sacatarte12

sacvin1

 

TROUSSE MAQUILLAGE

Tuto : Mes Petites Coutures

trousse30

trousse31

trousse32

trousse40

trousse41

 

POCHETTE MERCI GIROFLEE

Tuto : Merci Giroflée

Là encore, j'ai utilisé une chûte de polaire pour le molletonage.

pochette10

pochette11

pochette12

 

POCHETTE ORIGAMI

Tuto : La Mercerie de l'Etoile

Il a juste fallu que je me creuse un peu la tête pour insérer une partie en simili car, en théorie, tout est construit sur la base d'un grand rectangle de tissu.

pochette20

pochette21

pochette22

 

LINGETTES DEMAQUILLANTES

Après quelques essais d'assemblage envers contre envers à la surjeteuse, je suis arrivée à la conclusion que je ne maîtrisais pas encore les arrondis serrés ni les angles droits donc je suis revenue à la méthode à l'ancienne : assemblage endroit contre endroit, retournement et surpiqure.Un côté est constitué de coton fleuri pour la déco.

Pour le côté nettoyant, j'avais acheté mon tissu sur le site Tiloudou suite à la lecture de cet article. Mais je ne me rappelle plus ce que j'avais acheté : tencel je crois, ou alors bambou. Je m'étais cousu des lingettes il y a presque 2 ans, je les utilise tous les jours et elles sont toujours très bien. J'avais utilisé ce tissu pour faire les deux couches et du coup, elles sont juste un chouilla trop épaisses et je suis obligée de mettre plus de lotion. Avec un côté déco coton, il n'y aura plus ce défaut je pense

lingette1

lingette2

lingette3

 


10 janvier 2017

Défi couture hommes #4

basalte36

L'HISTOIRE

Et c'est aujourd'hui le retour du défi "Je couds pour un homme" !

Ca a été compliqué pour moi cette 4ème édition du défi ! Je n'ai choisi mon patron qu'il y a trois semaines et j'ai trouvé ça désagréable. J'aime bien organiser un minimum les choses à l'avance et anticiper (je suis de celles qui font une liste de course sur la base de menus pré-établis et je ne suis pas du genre à partir en vacances le nez au vent, tout est réservé à l'avance).

Bref, j'étais partie pour coudre un pantalon pour Grand Ado et ainsi tester le patron Jedediah de Thread Theory mais il n'en avait pas envie et le jean que j'avais lui semblait trop foncé (tant pis pour lui, je peux revenir à mon plan initial : garder ce tissu pour moi et mon futur jean Ginger !). En même temps, vu l'état de ses fringues, quand je vais lui demander de choisir entre faire les boutiques ou que je lui couse quelques vêtements, je sens que ça va me faire plaisir (il va falloir que je profite des soldes pour trouver du jean dont la couleur lui convienne mieux).

Finalement, je me retrouve à refaire un gilet Basalte à Chéri. Et à force de chercher, j'ai aussi une idée, validée par Chéri (hourra !) pour le prochain défi. Ayé, je suis contente, je peux m'organiser ...

 

LE PATRON

Le gilet Basalte est l'un des modèles hommes du livre Grains de couture pour hommes et femmes d'Ivanne Soufflet, également connue pour ses fameux patrons Trop Top et Mini-perle ou 1001 Perles. Il a des découpes optionnelles au niveau des épaules et on peut les souligner avec du passepoil.

basalte0

J'ai déjà réalisé ce gilet pour Chéri et pour Grand Ado. Grand Ado met très régulièrement le sien (et d'autant plus qu'il prend ce qu'il y a sur le dessus de la pile ...) mais Chéri porte le sien rarement (et d'autant moins que le gilet se retrouve en-dessous de la pile ... ils sont bien tous pareil !).

J'ai donc creusé la question et il s'avère que le défaut principal est que le gilet est trop court pour son 1m83. La longueur du modèle est la même pour toutes les tailles et basée sur une stature de 1m80. Pour Grand Ado qui mesure 10 cm de moins, pas de souci. Sinon, le gilet de Chéri est légèrement étroit au niveau de la carrure et il se trouve un peu engoncé au niveau des bras malgré la bande de 3 cm que j'avais rajoutée à la couture sous bras et côtés. C'est un modèle qui est décrit dans le livre comme ajusté.

J'ai donc :

  • coupé la taille supérieure soit la taille 58, j'ai donc extrapolé de 2 tailles puisque les modèles s'arrêtent au 54,
  • rallongé le patron de 5 cm au niveau du corps,
  • élargi les emmanchures de 4 gros centimètres et donc élargi les manches et côtés d'autant. Le livre explique très bien comment faire :

basalte01

Comme le patron comporte peu de pièces, ça a été relativement vite fait.

EDIT : pour le col, il est indiqué de découper 2 rectangles mais un seul suffit, qui sera plié en deux pour former le col.

LA REALISATION

Chéri devient un peu frileux et il voulait un tissu bien chaud. Nous avons trouvé ensemble une polaire double chez Self Tissus à Brest, lors de notre passage pour les fêtes de Noël. Elle est bien bien bien épaisse. J'ai donc choisi de ne pas mettre de passepoil car je ne suis pas sure que ça aurait fait très beau au niveau des surplus de couture. Et je pense que j'ai bien fait car ma surjeteuse a eu un peu de mal à assembler le gilet.

Assemblage donc à la surjeteuse (on ne m'arrête plus !). Ca s'est bien passé sauf sur la couture d'un côté où les boucles ne se sont pas accrochées ensemble par endroits : les boucles sont en l'air !

basalte38

Pourtant tout s'était bien passé à l'assemblage des épaules puis des manches à plat. J'ai modifié la tension du boucleur inférieur et je n'ai pas eu de problème pour l'assemblage de l'autre côté. J'ai fait ma feignante (trop la flemme de découdre le côté pas bien assemblé dans cette polaire) et j'ai simplement repassé la couture à la machine et puis tant pis (validé par chéri) ! Vous croyez que j'aurais pu repasser la surjeteuse par-dessus ? j'ai hésité ...

Sinon, tout s'est bien passé et a été cousu relativement vite. Je me rappelle que j'avais mis beaucoup plus de temps à réaliser les premières versions il y a un peu plus d'un an. Ca fait plaisir de voir qu'on progresse.

basalte31

basalte32

basalte33

Moi je trouve trop grand mais lui se trouve très à l'aise et pile poil ...

basalte34

Je n'avais pas remarqué avant de voir les photos mais ça gondole au zip. Comment se fait-ce ?

basalte35

basalte37

basalte39

Patron : Gilet Basalte, livre Grains de couture pour hommes et femmes d'Ivanne Soufflet, taille extapolée au 58, buste allongé de 5 cm, emmanchures et côtés élargis.
Tissu : polaire double face, Self Tissus à Brest
Fermeture zip : Mondial Tissus

 

Et maintenant, il est temps de filer voir ce que les autres défieuses nous ont concocté pour ce quatrième défi !
(si j'ai oublié de vous noter, je vous prie d'accepter mes plus plates excuses et de me le signaler pour que je puisse illico vous rajouter)

Fil' dans ta chambre !!

Fil & Feelings by Ingrid H

4 bricoles ... et plus

Uni-K Créations

Buzzz la Fée

Un petit peu de moi

Petite couture joyeuse made by [Viou]

ElizaT

Les créations de Zébulette

Les couturages de Jul's

Sylvaine

Domimod Home

Les filles du mercredi

Le Chat et la Marmotte

Coudre ou ne pas coudre

 De fil en livres

 Les 4 bobinettes de Fanny

 Grenadine C

 

Le prochain défi est fixé dans deux mois, soit le 10 mars 2017 ! Vous en êtes ?

06 janvier 2017

Garde-robe Capsule 2017

J'ai décidé de coudre ma garde-robe capsule !

jecoudsmagarderobecapsule_icone

Clotilde, du blog Clo's, a proposé, pour l'année 2017, de coudre ensemble une garde-robe réfléchie composée de 12 pièces pour les 12 mois de l'année.

Le concept :

Choisir 12 patrons, dans chaque catégorie de vêtements :

1 haut (chaine et trame) / 1 haut (jersey) / 1 robe / 1 pantalon / 1 short / 1 jupe / 1 chemise / 1 combinaison / 1 manteau  / 1 veste / 1 vêtement de nuit / 1 maillot de bain

Présenter sa sélection de patrons dans la première semaine du mois de janvier 2017 (optionnel)

Présenter le vêtement cousu le dernier jour du mois sur son blog ou sur les réseaux sociaux avec le hashtag dédié.

Ca, c'est le concept de base qu'elle décrit plus précisément ici et ici. Mais il est possible de partir sur un objectif moins contraignant et de coudre un nombre plus réduit de de vêtements (6 par exemple) ou de modifier les catégories si elles ne nous conviennent pas.

Il n'est pas obligatoire non plus de savoir en début d'année quel patron sera cousu pour laisser place aux éventuels coups de coeur en cours d'année.

J'ai commencé à réfléchir sur les catégories et les patrons que je pourrais coudre. J'ai commencé par décider que je ne coudrai pas de combinaison (ça ne m'inspire vraiment pas ce truc pas pratique même si j'ai vu nombre de jolies réalisations sur les blogs) et je ne coudrai pas de jupe car j'ai du mal à porter celles que j'ai déjà cousues. J'ai donc prévu de coudre 10 pièces et voilà ce que ça donne (les mois sont donnés à titre indicatif, tout peut bouger - même les patrons) :

 

  • JANVIER - haut jersey : un Trop Top d'Ivanne S à manches longues en janvier, ce qui me permettra également de répondre au défi d'Elisabeth du blog Le chat et la marmotte. Il est déjà commencé dans un tissu sweat tricoté je ne sais pas trop comment le décrire.

troptop0

 

  • FEVRIER - manteau : le Précieux, le nouveau patron d'ODV - La jolie Girafe avec la capuche mais dans sa version simple, sans découpes. Le plus dur, ça va être de trouver le tissu. Je suis déjà allée faire un repérage mardi chez Mondial Tissus et Myrtille et 1/ il n'y avait pas grand chose et 2/ je n'ai rien trouvé à me plaire (soit dans les compositions, les textures, les couleurs). Pourtant, je ne pense pas être trop difficile, je veux une couleur neutre plutot sur le gris (du clair au foncé), à base de laine pour la chaleur mais très doux car je ne supporte pas les trucs qui piquent.

precieux0

 

  • MARS - pantalon : le jean Ginger de Closet Case (j'ai reçu le patron à Noël et j'ai acheté le tissu il y a longtemps au marché)

Ginger0

 

  • AVRIL : veste : ce sera plutôt un gilet Monceau de Cozy Little World que j'aimerais tester en tissu non extensible. J'ai cru voir qu'il suffisait de prendre une taille en plus pour les manches afin de pouvoir plier les bras. Je pense tester dans une sorte de lainage chinée chez Emmaüs.

monceau0

 

  • MAI : robe : une robe d'été, je pense la robe Printanière de MLM Patrons. Je ne porte quasiment pas de robe sauf pendant les vacances et les week-end d'été où je suis très souvent en robe.

Printaniere0

 

  • JUIN - short : je cherche le modèle parfait pouvant être porté en balade en vacances donc confortable et avec des poches (quand je ne suis pas en robe, donc). En y réfléchissant bien, je me demande si le pantalon Sunny (voir au mois de novembre) ne pourrait pas être transformé en short en le raccourcissant (oui, forcément) et en élargissant les jambes sur le côté extérieur comme quand j'avais transformé un vieux jean de mon Grand Ado en bermuda en ajoutant un triangle de tissu à la couture côté. Et là, j'ai tout : le confort avec la taille élastiquée et les poches.

 

  • JUILLET - maillot de bain : j'aimerais bien mais je n'ai jamais cousu de tissu à maillot de bain. J'essaierai peut-être sur la base du soutien-gorge Jayne et du boxer Bonnie de Monsieur est une traînée. En même temps, je n'en ai pas vraiment besoin alors cette catégorie, c'est "sous réserve".

bonnie0

jayne0

 

  • SEPTEMBRE - haut chaine et trame :  blouse Coquelicot d’Histoire de Coudre. J'ai acheté le patron à 2 euros chez Makerist où il y avait une super promo il y a une dizaine de jours. Je ne pense pas faire l'empiècement contrastant et je ne suis pas sure de garder les manches telles quelles : je vais sans doute les faire simplement droites.

coquelicot0

 

  • OCTOBRE - chemise : chemise Granville de Sewaholic. Ca fait un moment que je lorgne sur cette chemise qui a l'air concçue pour les morphologies où les hanches sont plus larges que la poitrine (c'est mon cas) et est plutôt seyante. Sans poche poitrine (pas bien compris l'utilité des poches poitrine)

granville

  • NOVEMBRE - vêtement de nuit : pyjama en jersey (je ne dors plus qu'en jersey, c'est vraiment trop confortable) sur la base du T-shirt Plantain de Deer & Doe pour le haut et du pantalon Sunny de La maison Victor pour le bas (ou alors une nuisette d'été, en jersey également)

plantain0

sunny0

 

Du côté de l'organisation, je ne souhaite pas que ce projet m'empêche de participer aux défis auxquels je participe déjà régulièrement, en particulier le défi des basiques de Viou et le défi destockage de Ta'Thilde et bien sur le défi couture homme. D'autant plus qu'il y a là de bons basiques et que j'ai des tissus à destocker. Je posterai donc ma contribution à ma garde-robe capsule pas forcément en fin de mois mais en indiquant bien que ma cousette fait partie de ma garde-robe capsule. Et je cumulerai sans doute parfois avec d'autres défis.

Et vous, participerez-vous à ce projet collectif ?

Posté par Nabelmumu à 07:27 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : ,

03 janvier 2017

Mon sweat kibrille + défi Filante + concours Thread & Needles

 maelle10

Avant de commencer à papoter couture, je vous souhaite à toutes (et tous, on ne sait jamais) une très belle année 2017 à vous et à vos proches : la santé bien sur, c'est la base, et également de jolis bonheurs dans la vie quotidienne et de beaux projets couture ! Aux parents d'adolescents, je souhaite une année ... euh ... paisible (c'est bien comme souhait, non ?).

L'HISTOIRE

Mais revenons à nos moutons : j'avais cousu une première version de ce sweat en jersey kibrille mais il était trop petit pour moi (arghhh ! frustration) ! Après quelques retouches, il était parfait pour Fifille qui voulait justement un sweat loose : à voir en cliquant ici. Ca m'a un peu consolée mais bon ... Heureusement que j'avais ce joli tissu kibrille qui serait parfait pour une nouvelle version à ma taille. Un espèce de tricot fin, à l'envers tout doux, acheté à Mamzelle Fourmi lors de son dernier destockage à Nantes.

Le S de Sweat, est une lettre de l'expression "Bonne Résolution" et il me permet de participer au dernier défi de Filante dont le rendu était prévu le 1er janvier (oui, je sais, je suis en retard, je commence bien l'année !).

LE PATRON

Il s'agit du sweat à manches raglan Maëlle du livre Coudre le stretch de Marie Poisson.

maelle0

Il est présenté avec plusieurs variantes : col rond ou col V, manches longues ou 3/4, plusieurs longueurs de buste et finitions par ourlet ou par des bandes en bas des manches et des poignets.

Les tailles vont du 34 au 52. Il existe bien sur un tableau des mensurations mais également, pour chaque modèle, un tableau des dimensions du vêtement fini pour permettre de comparer les dimensions du vêtement à un vêtement qui vous va bien, c'est ce que recommande Marie Poisson.

Il existe une ligne pour allonger ou raccourcir le buste en fonction de la stature (les patrons sont prévus pour une stature de 1,68 m).

Les marges de 7 mm sont comprises.

LA REALISATION

Pour ma première réalisation, je n'avais pas comparé les dimensions du vêtement fini à un sweat qui me va bien car je n'ai pas ça dans ma garde-robe. Je m'étais fiée au tableau des mensurations et avait en conséquence coupé en 42 poitrine rejoignant le 46 à la taille et aux hanches. A l'essayage j'était très étriquée aux emmanchures.

Cette fois-ci, j'ai comparé le tableau des dimensions du vêtement fini avec les dimensions d'un gilet en polaire qui me va et j'ai coupé tout en 44 (dans le commerce, je fais un 42-44 en haut). J'ai oublié de modifier la stature (je fais 1,60 m). J'ai pris la longueur moyenne de buste. A l'essayage, j'ai finalement raccourci de 4 cm. Et je suis à l'aise au niveau des emmanchures et de la carrure. Par contre, je ne peux pas porter un t-shirt à manches longues en dessous mais c'est peut-être plutôt lié au tissu utilisé qui est très fin (on voit même sur les photos qu'il est un peu transparent, dommage).

La dernière fois, j'avais aussi eu un problème sur la longueur de manches. Pourtant, j'ai vérifié, j'avais bien pris les manches longues. Cette fois, j'ai pris les manches longues également, mais je n'ai pas recoupé le surplus comme proposé pour une finition avec bande aux poignets. Et, avec l'ajout des bandes poignet, c'est parfait. Si vous voulez coudre la version avec simple ourlet en bas des manches, je vous invite donc à rajouter de la longueur.

J'ai assemblé mon sweat avec ma toute belle et toute nouvelle surjeteuse. J'ai réussi à trouver mes réglages de tension et de différentiel mais, au bout d'un moment, j'avais le fil du boucleur inférieur (réglé avec une tension plus élevée) qui s'entortillait et finissait par se bloquer autour du guide avant le disque de tension. J'ai bien râlé, ré-enfilé plusieurs fois, changé le cône par un autre cône identique et finalement changé par un cône d'une autre marque et ça a été réglé à ce moment là. Si ça vous évoque des choses, n'hésitez pas à faire part de votre retour d'expérience, je suis toute ouïe.

Pour finir, avec ce sweat kibrille et celui cousu auparavant pour Fifille (kibrille également), je participe au concours de duos de Thread & Needles, pour le fun car ce sont des projets tout à fait modestes même si nous sommes toutes les deux ravies de nos sweats kibrillent.

Photos en intérieur pas terribles mais avec ces températures, pas question d'aller dehors. Pour le côté kibrille, j'espère que vous me ferez confiance.

maelle11

On voit bien que le tissu est fin et transparent : on voit mon débardeur et mon pantalon (Safran de Deer & Doe : top confort).

maelle12

maelle13

maelle14

maelle15

Pour l'encolure, j'ai triché, j'ai assemblé à la machine à coudre avant de repasser avec la surjeteuse (on voit un peu que ça brille).

Je vous avoue qu'il a fallu tirer pas mal et que j'ai eu du mal à la faire régulière. D'ailleurs, elle ne l'est pas : j'ai essayé de rattraper le coup avec la surpiqure et ça le fait à peu près.

maelle16

maelle17

Et l'intérieur tout doux et tout surjeté :

maelle18

Comme proposé par Christelle Beneytout lors de mon cours, il y a plusieurs couleurs de fils : seul le fil de l'aiguille gauche est ton sur ton avec le tissu car c'est le seul susceptible de se voir de l'extérieur. Les autres sont de couleurs proches (deux sont blancs). Ca permet de ne pas acheter 4 cônes de chaque couleur et éventuellement de disposer de plus de couleurs différentes.

maelle19

Patron : Sweat Maëlle, Coudre le Stretch, taille 44 longueur moyenne raccourcie de 4 cm pour mon 1,60 m, manches longues non raccourcies pour l'ajout des bracelets de manche
Tissu : jersey maille kibrille, Mamzelle Fourmi

Posté par Nabelmumu à 07:59 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

30 décembre 2016

Tunique zébrée pas zébrée + Défi destockage

 tuniquezebree1

L'HISTOIRE

Il y a plusieurs mois, je portais cette blouse chez mes beaux-parents et tout d'un coup, Belle-Maman me dit qu'elle trouve ma blouse très jolie.

Là, ça a fait tilt : Idée de cadeau de Noël en vue ! Je lui fais essayer et la blouse lui va nickel. J'ai quand même repris ma blouse mais j'avais bien l'intention de lui en coudre une à elle. (je suis vraiment trop sympa comme belle-fille !)

LE PATRON

Il s'agit de la Tunique zébrée du livre Tuniques pour petits et grands de la collection Mes Carnets de Couture.

tuniquezebree0

C'est une blouse à manches raglan avec 3 plis creux sur le devant. Les manches sont bouffantes, resserrées par un élastique et de longueur 3/4.

LA REALISATION

Sur ma première version, cousue en taille L, j'avais modifié les manches afin qu'elles ne soient pas bouffantes mais juste droites toutes simples. J'avais également élargi l'emmanchure de 1 cm car les commentaires lus sur les blogs mentionnaient parfois une emmanchure un peu étroite (#teamgrosbras).

Pour cette fois, j'ai repris exactement le patron modifié (c'est trop génial lorsqu'il n'y a pas à recopier / modifier le patron et qu'on peut passer directement à l'étape de découpe du tissu ! L'avantage de reprendre un patron validé).

J'ai utilisé une viscose achetée il y a largement plus d'un an chez Self Tissus à Brest, ce qui me permet de participer au défi Destockage de Ta'thilde. Une viscose toute douce, fluide mais pas trop glissante ce qui m'a permis d'éviter l'étape de l'amidonnage.

La couture se fait très bien, le modèle est simple et les explications, illustrées de schémas, sont claires. Le seul point qui m'a chiffonnée, c'est la parementure qui, comme pour la blouse précédente, a tendance à rebiquer et sortir, bien qu'elle soit entoilée, que j'ai passé un bon coup de fer et de vapeur et que j'ai sous-piqué la parementure sur la marge de couture. Comme la première fois, j'ai dû me résoudre à surpiquer l'encolure, ce qui fait moins joli mais permet à la parementure de rester en place. Si vous avez des astuces pour que la parementure reste bien à l'intérieur, je suis preneuse !

Sinon je ne savais plus ce que j'avais fait pour la longueur de la blouse car une fois cousue, elle me semblait très longue. J'ai repris ma version et découpé le surplus pour que celle de Belle-Maman soit plus longue que la mienne de 2 cm. En effet, BM fait 8 cm de plus que moi (je suis la petite de la famille ! Il n'y a que ma grand-mère maternelle qui est plus petite que moi).

Du coup, vous verrez les photos portées par moi, c'est pour ça que la blouse parait un peu longue ...

 tuniquezebree2

tuniquezebree3

tuniquezebree4

tuniquezebree5

tuniquezebree6

tuniquezebree7

Patron : tunique zébrée, Mes carnets de couture, coupée en taille L et adaptée (manches et emmanchures)
Tissu : viscose, Self Tissus à Brest

Et avant de vous laisser, je vous souhaite un bon réveillon du nouvel an et un très bon début d'année !


26 décembre 2016

Mon atelier surjeteuse avec Christelle Beneytout

Comme vous avez dû le comprendre, j’ai acheté ma surjeteuse d’anniversaire (passé) et de Noël (à venir) fin octobre.

J’ai sorti la bête du carton ... et je me suis sentie comme une poule devant un couteau : qu’est-ce qu’on pouvait faire de ça ?

Et comme il s'avère que Christelle Beneytout, la grande prêtresse de la surjeteuse, donne des cours pas très loin de chez moi, je me suis inscrite à son atelier "je prends en main ma surjeteuse". La promesse, en 3 heures :  "prendre le contrôle de sa surjeteuse" et plus précisément :

  • comprendre son fonctionnement,
  • savoir l’enfiler, la règler,
  • apprendre à se servir des points de base de la surjeteuse,
  • savoir gérer les situations courantes en couture surjeteuse."

J’étais tellement enthousiaste (et je vous ai tellement soulées avec tout ça) que j’ai demandé à Christelle l’autorisation de faire un retour sur mon blog et elle a très gentiment accepté.

ataliersurjeteuse1

Avec quatre autres participantes, nous avons été accueillies par Christelle avec un café ou thé et des petits chocolats. Nous avons commencé par un petit tour de table pour nous présenter, dire quelle était notre "relation" avec notre surjeteuse et quels types de pièces nous cousions.

Nous sommes ensuite rentrées dans le vif du sujet avec le retrait d’une aiguille pour en garder une seule, l’installation de cônes et de bobines (panachées) et l’enfilage de 3 fils de couleur différente, correspondant au code couleur de la surjeteuse. Christelle nous a expliqué comment passer nos fils en fonction de chacune de nos machines.

ataliersurjeteuse2

Nous avons fait des essais de surfilage et appris à régler les disques de tension en fonction des défauts observés sur nos essais. Nous avons ensuite travaillé sur la longeur et la largeur des points.

Nous avons rajouté la deuxième aiguille et la 4ème bobine (ou cône, on a mixé) et nous avons testé les assemblages de tissus chaîne et trame et de jersey. Tout ça en modifiant les réglages pour voir ce qui se passait.

ateliersurjeteuse4

ateliersurjeteuse6

Nous avons ensuite travaillé sur le différentiel et son utilité et conclu cette partie par l’ordre des réglages à respecter au début d’un projet.

ataliersurjeteuse5

Nous avons ensuite assemblé des pièces avec des formes particulières : courbes concaves et convexes et angles droits rentrant et sortant. Pas facile l’angle rentrant mais avec un peu d’entrainement, ça doit pouvoir se faire. 

Il restait encore deux points à voir avant de terminer : comment découdre un surjet (ce n’est pas pour rien que mon blog s’intitule "coudre et découdre" ... no comment) et sécuriser les chainettes.

Ah si, un dernier point important : l’entretien de la surjeteuse ! Nos alliés : l’aspirateur et l’huile d'entretien fournie (ou pas) avec la machine.

Et tout au cours de l’atelier, Christelle nous a distillé des conseils et des astuces sur les aiguilles et les fils en particulier.

Avec tout ça et nos quelques digressions fort sympathiques, le cours a duré environ 3h45.

 ataliersurjeteuse3

Et qu’est-ce que j’en ai pensé ? J’étais enthousiaste en arrivant, je l’étais tout autant en sortant. Le fait d’avoir des fils différents et très visibles sur le tissu permet de bien comprendre les réglages à réaliser. Il faudra cependant un peu d’habitude pour examiner tout ça avec du fil noir sur du tissu noir.

Et je n’ai plus peur d’utiliser ma surjeteuse : le soir même j’ai assemblé un top ! Oui, oui, avec des manches et les courbes qui vont avec !

Bref, je recommande vivement ce cours à celles qui auraient peur de leur surjeteuse ou qui sont perdues dans les réglages et je vous mets un petit lien vers le site de Christelle et de ses cours de couture.

Bien sur, cet article est complètement personnel : il a été écrit de ma propre initiative, avec l'autorisation de Christelle Beneytout sous réserve de ne pas publier de "secret de fabrication".

Posté par Nabelmumu à 08:01 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 décembre 2016

Top en dentelle - défi transparence d'Ingrid H

 confortable21

 L'HISTOIRE

Lorsque Ingrid, du blog Fil and Feelings by Ingrid H, a lancé son défi sur la transparence, cela m'a rappelé le tissu en dentelle choisi par Fifille lors des soldes d'hiver de Mondial Tissus en janvier dernier. Elle voulait que je lui couse un haut à manches longues dans cette dentelle, afin qu'elle puisse le porter par dessus un top à bretelles.

Ce tissu me faisait un peu peur et je n'y ai pas touché depuis. Mais ma surjeteuse est arrivée et ensuite le cours avec Christelle Beneytout. J'ai découpé le top le mercredi, suivi mon cours le jeudi après-midi et assemblé les pièces à la surjeteuse le soir même ! J'ai attendu le dimanche pour faire les finitions, ce qui m'a pris autant de temps que l'assemblage !

LE PATRON

J'ai choisi de coudre Le Confortable, de MLM Patrons. Je l'avais déjà cousu pour Fifille et pour moi. C'est un patron de pull sans pince à encolure bateau terminée par un biais caché.

confortable0

Le patron est disponible au format PDF (à 4 euros) ou pochette, de la taille S à XXL.

 LA REALISATION

J'ai oublié un truc ! Pour passer de la version pull à la version blouse, Marisa propose de décaler le milieu dos et le milieu devant de 0,5 cm sur le pli du tissu (= faire dépasser le patron de 0,5 cm par rapport au tissu), afin d'avoir des pièces moins larges. J'y avais pensé et au moment de couper ... et j'ai oublié ! Bon, comme la demoiselle aime le loose, je me suis dit que ça passerait.

Quand j'ai découpé, j'ai également creusé un peu l'encolure devant et dos sur environ 1 cm aux milieux pour arriver à 0 cm au niveau des épaules car je voulais poser le biais à cheval et non caché.

C'est un modèle très simple qui ne comporte que 4 pièces : devant, dos et les deux manches. Pas de pince. L'assemblage proposé débute par les épaules puis les manches à plat (très peu d'embu à résorber) puis les côtés des manches et du corps. J'ai réalisé ces assemblages à la surjeteuse et le plus dur a été de vérifier que les réglages étaient bons. En noir sur noir, je ne vois pas grand chose.

J'ai fait attention aux raccords sur les côtés et ça passe à peu près.

Pour les ourlets des manches et du bas, je me suis basée sur les bandes pour avoir de la "matière" sur quoi coudre. Du coup, j'ai perdu l'arrondi du bas, le top est tout droit.

Pour l'encolure, j'ai fini avec un biais satin posé à cheval et non caché comme prévu. J'avais un peu peur car les découpes des zones évidées donnaient des bouts "en l'air" mais a priori, c'est propre. Le seul truc qui me gêne, c'est le biais qui rebique au niveau des coutures d'épaules. Si vous avez une astuce pour éviter ça la prochaine fois, ça m'intéresse.

Voilà, je crois que le défi d'Ingrid est rempli et j'ai fait une ado heureuse, trop cool !

Pour voir le récapitualtif des autres contributions, ça se passera le 31 décembre chez Ingrid H.

Et je voulais profiter de cet article pour remercier Ingrid qui a eu l'adorable attention d'envoyer un marque-page maison à ses abonnées ! Voici le mien, merci beaucoup Ingrid, il a déjà rejoint mon livre en cours où il a avantageusement remplacé un bout de papier.

marquepage


Et je ne finis pas sans vous souhaiter de très joyeuses fêtes de Noël !

 

confortable22

confortable23

confortable24

confortable25

confortable26

confortable27

Patron : Le Confortable, MLM Patrons, en taille S
Tissu : dentelle, Mondial Tissus
Biais satin, Tissus Myrtille

Posté par Nabelmumu à 07:45 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

18 décembre 2016

Inscription au défi "Je couds pour un homme" #4

Ah la la, le temps passe ! Et la date du rendu du défi Homme approche !

Petit rappel : le rendu des copies est prévu le 10 janvier 2017 !

Si vous avez prévu de coudre un cadeau pour Noël et que rien n'est commencé, c'est le moment de s'activer, il ne reste plus qu'une semaine ! Si vous n'avez pas trop d'idées de patrons, je vous invite à aller voir les contributions des sessions précédentes en cliquant ici. Et c'est peut-être aussi le moment de coudre des accessoires ...

Je vous propose de vous inscrire en postant un commentaire sous ce message afin que je n'oublie personne le jour J. Si vous n'avez pas de blog, pas de problème : vous pouvez publier votre cousette sur Thread & Needles et me donner le lien avant le 10 afin que je l'intègre à mon message.

A ce jour, et sauf erreur, se sont déjà inscrites (je mettrai à jour au fur et à mesure) :

Fil' dans ta chambre !!

Fil & Feelings by Ingrid H

4 bricoles ... et plus

Uni-K Créations

Buzzz la Fée (si j'ai bien compris)

Petite couture joyeuse made by [Viou]

ElizaT (sur T&N)

Les créations de Zébulette

Les couturages de Jul's

Laugh (SIC) !

Sylvaine (sur T&N)

Pique & pique & colle & gramme

Domimod Home

Les filles du mercredi

Le Chat et la Marmotte

Chat Ki Kou

 

Posté par Nabelmumu à 10:38 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 décembre 2016

Robe Lora et participation au défi des Basiques de Viou

 lora1

L'HISTOIRE

A mes débuts en couture, j'ai parcouru les blogs de couture en long, en large et en travers. Et en particulier les blogs de couturières avec des formes et une morphologie plus proche de la mienne qui est loin d'un 36 (ou même d'un 38 ...  ou d'un 40).

Bref, j'aime beaucoup le blog Ah ... Mélie !!! Elle fait à peu près ma taille mais chez elle c'est réparti sur une quinzaine de centimètres de plus en hauteur ... Ca ne rend pas tout à fait pareil ...

En janvier, elle avait publié cette jolie robe issue du magazine La Maison Victor et depuis, j'en rêvais ... (c'est un peu excessif, mais c'est l'idée).

En janvier encore, j'avais vu une robe cousue dans un joli crêpe de laine qui avait l'air trop sympa : acheté aussitôt chez Bennytex.

Au final, l'idée est d'avoir un bon basique : une petite robe noire, ce qui me permet de participer au Défi des Basique de Viou.

LE PATRON

Il s'agit de la Robe Lora publiée dans le magazine La Maison Victor de septembre-octobre 2015.

lora0

C'est une robe conçue pour être cousue avec un tissu légèrement extensible et assez lourd. Le haut a des manches 3/4, des pinces poitrines et des pinces à la taille devant et dos. La jupe a de petits plis devant et comporte des poches intégrées.

Le col est fini avec une parmenture et la robe est prévue pour être passée grâce à un zip placé au dos.

Ce qu'il y a de bien dans ce magazine, c'est que toutes les étapes sont illustrées à l'aide de petits schémas qui représentent notamment la ligne de couture, de surfilage, etc ... Les explications sont généralement très bien même si là, je les ai un peu survolées car je commence à être habituée (non, non, vous ne rêvez pas, je crâne !).

Par contre, ce qui est tout pourri, ce sont les planches de patrons ! Avec tous les modèles superposés les uns aux autres et, ce que je trouve presque de pire, les pièces découpées en deux morceaux !!! Genre, tu décalques le haut de la jupe à un endroit et le bas de la jupe à un autre ! Nan mais ça va pas la tête !

LMV

 

LA REALISATION

     1. Le Patron

(oui, je fais un petit 1 car c'est un peu long. Et je vous préviens tout de suite, il y aura un petit 2, je suis une fille organisée !)

En comparant mes mesures avec le tableau des mensurations, j'ai recopié le patron en 42 poitrine / 46 taille / 44 hanches (et ça, en soi, c'est déjà bien gonflant mais c'est de ma faute, je n'ai qu'à manger moins de chocolat).

J'ai ensuite modifié la hauteur des pièces car je mesure 1,60 m et le patron est prévu pour 1,70 m. (OK, j'aurais dû manger plus de soupe mais maintenant, c'est trop tard ...)

J'ai voulu faire ça bien et j'ai suivi les modifications de stature présentées par Elsa du blog Sur les montagnes russes et qui sont très bien décrites dans sa vidéo YouTube intitulée "adapter un patron à sa taille et à sa stature" :

  • réduction de 1 cm au dessus de la poitrine (au niveau des emmanchures)
  • réduction de 1 cm en-dessous de la poitrine
  • réduction de 1 cm au niveau des hanches
  • réduction de 2 cm au niveau des jambes
  • réduction de 0,75 cm au niveau des emmanchures des manches

Bien sur, les lignes d'adaptation de la stature ne figurent pas sur les patrons de La Maison Victor alors je les ai positionnées grosso modo en regardant comment elles étaient placées sur la vidéo d'Elsa.

J'ai également choisi de ne pas faire de poches car j'ai eu peur que ça rajoute du volume à mes hanches ou mon ventre qui n'ont absolument pas besoin de ça. Pour cela, j'ai décalqué le patron de la poche que j'ai superposé au bon endroit au patron de la jupe devant et j'ai redessiné le côté de la jupe le long du bord de la poche.

J'ai trouvé que la courbe des hanches arrivait bien bas par rapport à la taille alors que chez moi, il y a ma taille et juste en dessous, il y a le "gros de mes hanches" (bouhouhou ! je pleure en écrivant ça ! Et encore, j'aurais pu écrire "le gras de mes hanches"). J'ai donc redessiné la courbe des hanches en la faisant commencer plus haut.

Et j'ai aussi creusé l'encolure car je trouve que ça ne me va pas lorsque les encolures sont trop près de ma gorge (et puis ça me gêne) et donc, j'ai redessiné la parementure devant.

Ouf, c'est tout !

Quand tout ça a été fait (ça prend quand même un bout de temps mais quand il faut, il faut ...), j'ai pu couper mon tissu : un crêpe de laine lourd acheté chez Bennytex en janvier. (non, là, je n'ai rien à dire, vraiment ... bon, si, un peu, juste que ça fait vraiment plein de poussières à couper ce tissu, mais c'est tout ... qui a dit que j'étais une râleuse ?).

J'avoue que, avec les centimètres retirés par ci, par là, j'étais un peu nerveuse et j'ai rajouté 1 cm en bas des pièces du buste au moment de couper (1 cm, ça se retire plus facilement que ça ne s'ajoute, non ?)

     2. L'assemblage

J'ai préparé mes pièces en cousant les pinces et les plis. Et j'ai découvert les vertus de la patte-mouille car j'avais peur de lustrer mon tissu (en fait, en repassant sur l'envers, j'ai vu que ça lustrait mon tissu ...). J'ai repassé, du coup un peu plus chaud, mais avec un torchon humide et avec de bons coups de capeur. Et ça marque beaucoup mieux les plis et écrase beaucoup mieux les coutures avec toute cette vapeur qui s'échappe ... et ça ne lustre pas le tissu !

Plus généralement, j'ai compris qu'il vallait mieux un bon coup de vapeur plutôt que d'appuyer fortement son fer sur le tissu.

Et après, je me suis dit que :

  • j'allais essayer de ne pas poser de fermeture éclair au dos, mon tissu étant assez élastique et Amélie n'ayant pas eu besoin de le faire ...
  • je n'avais pas fait de toile et la longueur du buste me posait question (le fameux centimètre ajouté)

Du coup, j'ai décidé de bâtir la robe (sauf les manches quand même !). J'ai assemblé à la main (c'est pas un tissu à découdre facilement les points machine) et à grands points le devant, les deux demi-dos, le devant jupe et le dos jupe. Ouais, je sais, chuis une guedin !

Et que celui qui pense que j'aurais dû faire une toile se dénonce ! (t'façon, une toile qui n'a pas les mêmes caractéristiques que le tissu final, ça sert à quelque chose ?)

Résultat :

  • pas de problème pour se passer de zip,
  • buste trop long => je supprime le centimètre ajouté,
  • et ... c'est tout mais j'aurais dû être plus vigilante, l'histoire le prouvera.

J'assemble donc au point définitif et même que j'étrenne ma nouvelle surjeteuse en surfilant les bords avec ! tadam !

Nouvel essayage : le dos baille un peu et je nage dans la robe ! Mais vraiment ! Il y a 1 à 2 tailles de trop au niveau des hanches ! Et je dirais 1 taille de trop à la taille. Il n'y a que la poitrine qui va (et encore, la pince poitrine est trop haute, mais sur du noir, ça ne se voit pas beaucoup, tant pis, ça restera comme ça ...).

Pour raccourcir le buste dans le dos, j'ai repiqué au niveau de l'assemblage horizontal du dos et de la jupe, en rajoutant 0 au niveau des côtés et en augmentant jusqu'à environ 1/2 centimètre au milieu dos.

Et j'ai redessiné une ligne de couture de côté directement sur la robe (j'ai commencé en-dessous des pinces poitrines pour arriver à retirer environ 1 cm à la taille et en-dessous) ... et là, j'ai assemblé à la surjeteuse !!! En prenant comme repère : les couteaux ... sur ma ligne d'assemblage ! La LOOSE ! J'avais retiré encore 0.5 mm supplémentaires !!!

Essayage : ben beaucoup mieux en fait ! j'avais été trop timorée sur le dessin de ma nouvelle ligne d'assemblage. Mais j'ai eu de la chance !

Ensuite assemblage de la parementure avec sous-piquage, bon repassage à la patte-mouille et fixation aux marges de couture d'épaule et milieu dos. Elle a l'air de bien se tenir, ça me faisait un peu peur avec ce tissu ...

Et montage des manches : pas de problème malgré les diminutions au niveau des emmanchures au buste et aux manches.

Pour les ourlets, la longueur de la jupe est prévue juste en-dessous du genoux mais j'ai préféré coudre l'ourlet au-dessus du genou.

Et je ne me suis pas embêtée pour les faire : surfilage à la surjeteuse puis simple repli maintenu par une couture au point droit un peu plus long que d'habitude.

 Comme on ne voit rien sur les photos portées, que du noir, voici pour commencer quelques photos prises en extérieur mais sur lesquelles la couleur n'est pas fidèle.

lora7

La texture du tissu :

lora8

Le surfilage à la surjeteuse :

lora9

Et portée, on ne voit plus que du noir (et même que c'est un peu flou : pas faciles les photos d'hiver !) :

lora2

lora3

lora5

lora6

 

Patron : robe Lora, La Maison Victor septembre - octobre 2015 en 42 poitrine / 46 taille / 44 hanches selon le tableau des mensurations
Tissu : crêpe de laine épais et élastique, Bennytex
Modifs réalisées :

  • volontaires : encolure creusée, pas de poches, pas de zip (tissu élastique), gradation au niveau des tailles, adaptation de la stature
  • non prévues : raccourcissement supplémentaire du buste, grosse reprise sur les côtés, depuis les pinces poitrines jusqu'en bas

 

 Et maintenant, c'est chez Viou que ça se passe pour aller voir les contributions du Défi des basiques !

Posté par Nabelmumu à 07:20 - - Commentaires [60] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 décembre 2016

Nouveau Baby-Monceau pour une naissance

 babymonceau12

L'HISTOIRE

Une nouvelle naissance dans mon entourage, le bébé d'une copine du cours de couture : Adèle, du blog De Fil en Livres.

Avec Béné, une autre copine du cours, nous avons décidé de coudre un petit ensemble pour le bébé : elle allait coudre un sarouel et moi un gilet Baby Monceau assorti.

LE PATRON

J'ai déjà cousu récemment ce patron ici. Le Baby Monceau, édité par Cozy Little World, est un gilet qui va du 6 mois au 4 ans. Il y a également une version adulte et la créatrice vient de sortir la version intermédiaire. Il y en donc pour tous les âges !

Il est disponible exclusivement au format PDF, pour 4 €.

babymonceau0

C'est un gilet droit tout simple : un dos, deux devants, deux manches et une parementure autour de l'encolure et de la patte de boutonnage.

Il est prévu pour être fermé avec des pressions.

LA REALISATION

J'ai utilisé pour le coudre les dernières chutes de mon propre gilet Monceau que j'adore, lui-même issu de la chute du tissu acheté pour réaliser les deux gilets Basalte des hommes de la maison pour Noël dernier : ici et ici.

Ce coupon aura été bien optimisé et il n'en reste plus rien.

Pour la parementure, j'ai utilisé un morceau du chouette jersey que Béné avait acheté à La Panda Love Fabric. J'ai cousu un petit repli pour ne pas avoir le bord à cru (et je n'avais pas encore ma surjeteuse pour surfiler. ou plutôt, je venais de la recevoir et ne savais pas m'en servir). Mais j'ai eu des difficultés avec ce jersey et le résultat n'est pas très précis.

J'ai aussi utilisé un morceau du motid du jersey pour faire un rappel sur le devant du gilet (bon, a posteriori, je trouve que ça fait un peu infirmier, on aurait dû prendre un motif pas uni). Je l'ai thermocollé et simplement cousu à ras car il n'y a pas de problème d'effilochage à craindre.

Voilà, voilà, que dire de plus ? Le gilet est cousu en 6 mois et ne présente pas de difficulté à l'assemblage comme déjà dit (pour une personne un peu avertie car il n'y a pas de schémas dans les instructions).

La fermeture est assurée par des pressions Kam.

Et c'est sur ce projet que j'ai utilisé pour la première fois ma surjeteuse ! Pas pour assembler, j'étais encore bien trop timorée pour ça, mais pour surfiler le bas du gilet avant de réaliser le repli de l'ourlet ! Le réglage n'est pas top mais ça devrait le faire.

babymonceau11

babymonceau17

babymonceau13

babymonceau14

L'ourlet surjeté :

babymonceau15

 Et l'ensemble complet cousu à 4 mains :

babymonceau16

Patron : Gilet Baby Monceau de Cozy Little World, taille 6 mois
Tissu : Sweat, Self Tissus à Brest
           Jersey, La Panda Love Fabric
Pressions Kam

Posté par Nabelmumu à 08:39 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,