Coudre et découdre

17 mars 2017

Blouse Coquelicot

Contrairement à ce que pourrait laisser suggérer le titre, point de fleurs sur ma blouse ! C'est rare les fleurs sur mes vêtements, mais je me soigne ...

coquelicot1a

Oups, en relisant mon article sur ma garde-robe capsule 2017, je me rends compte que j'avais prévu ce modèle dans ma capsule, à coudre en septembre. Bon, ben on va dire que je n'ai pas pu attendre et que j'en coudrai une deuxième (ou un autre haut chaine et trame) pour septembre ...

 

LE PATRON :

Coquelicot est le nom de ce patron de blouse proposé par Histoire de Coudre.

coquelicot0

Les caractéristiques de ce patron :

  • un empiècement doublé au dos et un pli creux,
  • un col V,
  • ce que je pensais être un empiècement devant mais c'est une parementure,
  • une forme liquette au dos plus longue que le devant,
  • des manches qui arrivent juste sous le coude et sont terminées par des petits plis et un bracelet de manche.

Il est proposé sur le site de la créatrice au format PDF et en pochette. J'ai profité d'une super promo sur le site de Makerist pour l'acquérir pour presque rien au format PDF. Mais ça va, pour une blouse, ça le fait, l'assemblage de PDF.

coquelicot1d

Pour la taille, j'ai commencé par regarder le tableau des mensurations : je fais du 42 poitrine, 45 taille (entre le 44 et le 46, quoi !) et 46 hanches. Comme d'hab, je mixe les tailles ... C'est casse-pied d'adapter le patron en conséquence, mais quand il faut, il faut. M'enfin, si on peut limiter ... Du coup, j'ai regardé le patron de plus près.

J'avais l'impression que le patron avait légèrement de l'ampleur, notamment avec le pli au dos et j'ai comparé les dimensions des pièces du patron à ma blouse La Romantique bleue de MLM Patrons, ma référence en terme de seyant de patron de blouse. Et j'ai choisi de recopier le patron en 42 à la poitrine puis en élargissant progressivement au 44 (tant pis pour le 46, sur le papier, ça passait).

J'aime beaucoup l'allure générale du patron mais j'avoue que je ne raffole pas forcément des manches avec ces petits plis. Je trouve ça joli sur les modèles que j'ai vus mais ça ne me correspond pas. J'ai donc redessiné la forme des manches à partir du bas des emmanchures en me basant sur les manches de La Romantique. Coup de chance (ou pas), les bas des emmanchures correspondaient à 2 mm près ! Ce sont donc de simples manches 3/4. Pas tout à fait simples cependant car elles ne partent pas en ligne droite mais elles sont légèrement incurvées.

 coquelicot1f

Les explications fournies avec le patron sont très détaillées, très précises, illustrées par de nombreux schémas. J'avais déjà testé la veste en jeans Topaze et la jupe Sélénite et j'avais déjà pu apprécier ces explications détaillées qui indiquent même les endroits où il faut surfiler (j'aime !).

coquelicot1

 

LES FOURNITURES :

J'ai profité des soldes pour faire un tour à la boutique Henry et Henriette à Nantes et j'ai acheté cette jolie viscose toute douce (et toute fuyante mais quand on aime, on ne compte pas). Elle est jolie, elle est douce, elle se repasse très bien et marque parfaitement les plis pour les ourlets par exemple MAIS elle se froisse rien qu'en la regardant, et ça, c'est casse-pieds (j'aime pas !). Et non, ce n'est pas un tissu printanier, je sais !

Je vois qu'elle est toujours en vente (mais elle n'est plus soldée, forcément) : ici.

Pour la coudre, j'ai utilisé une aiguille microtex mais en taille 80 car je n'avais que ça et malgré tout, elle a fait de petits trous au moment de l'assemblage. J'espère que ça ne se déchirera pas.

 

coquelicot1b

L'ASSEMBLAGE :

L'assemblage a été un peu compliqué à cause de mon tissu qui est fin, légèrement fuyant mais également légèrement extensible. D'ailleurs, c'est la première fois que je dois modifier autant la tension de l'aiguille de ma machine. C'est rare que je doive y toucher, jusque là ça ne m'est arrivé que parce que j'utilisais du fil spécial (fil mousse ou cordonnet) mais quasiment jamais à cause du tissu.

Du coup, l'entraînement du tissu du dessous et du tissu du dessus ne se faisait pas exactement ensemble, ce qui a engendré un léger décalage  ou un étirement qui se voit par endroits, notamment au niveau de la parementure devant. J'aurais dû l'entoiler ou faire une couture de maintien ... Je me méfierai la prochaine fois. Vous avez vu, ça gondole :

coquelicot1e

Et j'ai dû faire une erreur quelque part, au moment de l'assemblage des empiècements dos avec le devant car, en retournant, je suis arrivée à avoir un bec dans la ligne d'épaule, au niveau de la parementure. Pourtant, j'ai bien arrêté ma couture à 1 cm du bord du tissu ... Je ne vois pas où j'ai fait la boulette (si vous avez une idée, ça m'intéresse, je le referai surement cette blouse) ... J'ai donc retracé la ligne d'épaule pour éliminer ce bec.

 Ci-dessous mon surfilage en jaune pour figurer la nouvelle ligne de couture :

coquelicot1l

 Et là, sur l'endroit : à droite l'épaule avec ce fameux bec (c'est joli comme ça à plat, mais pas du tout porté) et à gauche ce que ça donne après avoir cousu sur la ligne jaune du dessus :

coquelicot1m

 

J'ai suivi pas à pas les explications du livret pour l'assemblage du devant et du dos puis, quand ils ont été assemblés par les épaules, j'ai divergé pour monter mes manches à plat avant d'assembler les dessous des manches et côtés du corps. Je préfère largement cette méthode que le montage de la manche en tube, surtout avec un tissu fin.

 coquelicot1c

 

LE SEYANT :

J'ai gagné mon pari : je rentre dans le 44 au niveau des hanches, sans que ça tire nulle part ! (en regardant les photos, on voit que ça tirraille au nioveau de la poitrine quand je mets la main sur la hanche mais là, je chipote)

Les pinces poitrine sont placées au bon endroit. La coupe des manches me va bien comme ça. Pas de problème au niveau de la carrure dos.

J'ai porté la blouse une journée et à l'usage, j'ai l'impression que les coutures d'épaule ont tendance à partir vers l'arrière (conséquence de ma nouvelle couture d'épaule non maîtrisée ?) et je trouve que la blouse est un peu courte devant (conséquence des épaules qui partent vers l'arrière ?).

En conclusion, je suis contente de ma nouvelle blouse, la seule chose qui me chiffonne vraiment, c'est la parementure qui gondole mais je ferai avec, d'autant qu'elle est très agréable à porter dans ce tissu tout doux.

 

J'ai vu sur le site d'Histoire de Coudre que des tutos pour différentes variantes étaient proposés : devant allongé au milieu, manches courtes, sans manches, sans parementure apparente, milieu devant zippé, robe ... C'est un patron qui permet plein d'adaptations et ça donne des idées pour une prochaine version.

 

 coquelicot1g

 coquelicot1h

coquelicot1i

Sur l'envers, c'est très propre au niveau de l'empiècement dos et de la parementure devant. On ne voit les marges de couture qu'au niveau des emmanchures et des côtés. Comme proposé et comme j'ai envie d'utiliser ma surjeteuse, j'ai simplement surfilé les bords (mais ensemble parce qu'avec ce tissu, j'ai eu aussi des problèmes de tension avec la surjeteuse, pour une simple épaisseur de tissu. En double, pas de problème par contre)

coquelicot1j

coquelicot1k

Patron : Blouse Coquelicot, Histoire de Coudre, manches modifiées - Taille 42 poitrine et 44 taille et hanches
Tissu : viscose, Henry et Henriette.

Posté par Nabelmumu à 08:16 - - Commentaires [66] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


10 mars 2017

Défi couture homme #5

 Pour ce 5ème défi "je couds pour un homme", j'ai choisi de coudre un sweat pour mon chéri : le Finlayson Sweater de Thread Theory.

finalyson1c

LE PATRON :

Thread Theory est un éditeur de patrons canadien qui propose principalement des patrons pour hommes (j'ai acheté le patron de la chemise Fairfield et le pantalon Jedediah mais je n'ai pas encore eu l'occasion de les tester). Il proposent également le patron de la blouse Camas, ma blouse fétiche que vous trouverez ici.

Les patrons sont proposés au format PDF ou en pochette. Pour le format PDF, il y a plusieurs formats compris dans le package dont le format A0 ce qui permet de le faire imprimer directement en grand format. Je ne connaissais pas cette possibilité à l'époque donc j'ai coupé et scotché mes pages A4.

Le Finlayson Sweater est proposé en deux versions : le sweat à col châle et le sweat à capuche avec poche kangourou :

finalyson0a

Les tailles vont du XS au XXL (127-132 cm de tour de poitrine).

Les instructions sont également disponibles en français et toutes les dimensions sont en inch mais également en centimètres. Les dimensions du vêtement fini sont fournies, ce que je trouve super bien. Les marges de couture de 1,5 cm sont comprises.

Les instructions sont bien détaillées et illustrées de schémas (bon, là c'est en anglais, je ne sais pas où j'ai mis le fichier des instructions en français ...).

finalyson0b

 

Les instructions sont données pour une couture à la machine ou à la surjeteuse. Différentes options de finition sont proposées, par exemple pour soutenir les coutures d'épaules.

 

LES FOURNITURES :

J'ai utilisé un tissu pour sweat à envers gratté acheté chez Destock Tissus à Brest lors d'un week-end dans la famille. A voir à l'usage mais je le trouve a priori de bonne qualité et il y avait pas mal de coloris différents (pas de noir malheureusement, il n'y en avait plus).

J'ai utilisé du ruban sergé de 15 mm de large pour le soutien des coutures d'épaules et pour la finition de l'intérieur du col (ça aurait été mieux plus large à cet endroit mais je n'avais que ça).

Une petite photo du dos sur l'envers pour vous montrer ça :

finalyson1g

 

LA REALISATION :

Chéri a choisi la version avec col châle.

Pour le choix de la taille, j'ai hésité entre le L (pour la poitrine et les hanches) et le XL (pour la taille) par rapport aux mensurations de Chéri. J'ai comparé un de ses pulls fétiches avec les mesures du vêtement fini et j'ai finalement choisi la taille XL. Je pense que le L aurait peut-être été un peu mieux.

J'ai principalement assemblé à la surjeteuse en choisissant une couleur de fil pour l'aiguille de gauche proche de la couleur du tissu, les autres cônes étant noirs. Encore une vue sur l'envers, du devant cette fois :


finalyson1h

J'ai utilisé la machine à coudre pour assembler la parementure décorative optionnelle du dos. Pour cette parementure, je n'ai pas fait de repli au bord du tissu le long de l'arrondi comme proposé car cela aurait été trop épais : j'ai simplement surjeté et assemblé (au point droit, j'ai parié que cette zone n'aurait pas trop de tension car il est même possible d'utiliser un tissu non extensible pour la parementure).

J'ai également utilisé la machine pour assembler le col châle et j'ai surjeté ensuite.

finalyson1b

Sinon tout est assemblé à la surjeteuse et c'est un vrai bonheur.

Un point de vigilance à avoir sur l'assemblage du col (je me suis plantée) : le dessus et le dessous de col sont des pièces quasi similaires. Le dessus est cependant légèrement plus large que le dessous pour avoir un peu plus de matière pour faire le repli vers l'extérieur. Je n'ai pas fait gaffe et j'ai assemblé dans le mauvais sens et du coup le tissu du dessus de col est trop court et ne retombe pas nickel. Bon chéri n'a rien vu alors tant pis, j'ai laissé comme ça ...

finalyson1f

Sinon, à l'essayage avant assemblage des bandes poignet et du bas, j'ai eu peur que le sweat soit trop court. J'ai donc assemblé à 6 mm du bord (la largeur de mon point d'assemblage) au lieu des 1,5 cm prévus et c'est quand même un peu juste pour la longueur dos. Donc si l'homme pour qui vous cousez est grand (Chéri mesure 1,83 m), attention à la longueur, surtout s'il est mince car le buste est plus court quand on descend dans les tailles (la longueur au milieu dos est donnée dans les instructions).

Oui, je sais, sur la photo, la longueur a l'air nickel. On verra à l'usage ...

 finalyson1d

finalyson1e

finalyson1a

Patron : Finlayson Sweater, Thread Theory, taille XL
Tissu : sweat gratté, Destock Tissu à Brest

 

Et maintenant, il est temps de filer voir ce que les autres défieuses nous ont concocté pour ce cinquième défi !
(si j'ai oublié de vous noter, je vous prie d'accepter mes plus plates excuses et de me le signaler pour que je puisse illico vous rajouter)

Les 4 bobinettes de Fanny

Fil & Feelings by Ingrid H

 Je couds Seamwork

 LN bricole

 Calamity Jane (sur T&N)

 Fil' dans ta chambre !!

Petite couture joyeuse made by [Viou]

 Les filles du mercredi

Nadiakrea971

By le rêve de Christelle

Couds toujours ... tu m'intéresses !

 Grenadine C

Mary Tainne

De fil en livres

 Domimod Home

Par Issy

Le Monde de Particules

Un petit peu de moi

Anaey

4 bricoles ... et plus

 Buzz la Fée

 

Le prochain défi est fixé dans deux mois, soit le 10 mai 2017 ! Vous en êtes ?

05 mars 2017

Mon nouveau sac : le City Zip-Zip

 

zipzip1

 

L'HISTOIRE :

Lorsque le patron de ce nouveau sac proposé par Sacôtin est sorti, il m'a tout de suite tapé dans l'oeil. D'autant plus que j'ai vu de superbes réalisations de testeuses ou d'autres couturières qui se sont jetées sur le patron à sa sortie.

Et j'étais d'autant plus réceptive que les sacs que j'utilise (la besace Made in china présentée ici et un sac cabas présenté ici) commencent à montrer des signes de faiblesse (ils auront été usés jusqu'à la corde).

 zipzip7

 

 

 

LE PATRON :

Il s'agit du sac City Zip-Zip, un patron de sac proposé par Sacôtin en deux tailles et qui se caractérise en particulier avec ses deux compartiments fermés chacun par un zip. Deux compartiments, ça fait donc zip-zip ! (ça me fait marrer car ça me fait penser à Bip Bip et Coyotte).

Photo de la créatrice :

City-Zip-Zip

Elle propose également un pack comportant le patron du sac en deux tailles, un patron de besace en deux tailles et un patron de trousse proposé en 6 variations. J'avoue, j'ai craqué pour le pack d'autant qu'il est en promo pour sa sortie à 11,90 € au lieu de 14,90 €. (je sens qu'il y aura des trousses de toilette en cadeaux pour Noël prochain).

Ce sont des patrons proposés au format PDF mais ça va, il n'y a pas beaucoup de feuilles à assembler (pour un modèle en tout cas) donc c'est un bon format. Les marges de coutures de 1 cm sont incluses.

C'est la première fois que j'achète un patron Sacôtin mais je connais un peu pour avoir régulièrement utilisé le tuto pour ajouter une poche zippée à un sac.

 

LES FOURNITURES :

Pour le tissu extérieur, j'ai beaucoup hésité ... Le simili croco du modèle de présentation me tentait bien mais j'ai craint pour les surpiqûres. Malgré mon pied en téflon, j'ai eu par le passé des problèmes au niveau des surpiqures sur simili lorsqu'il y a beaucoup d'épaisseurs.

J'ai décidé de me la jouer prudente et j'ai décidé de tester la toile à sac proposée par La Mercerie des Créateurs. Je suis arrivée sur ce site internet par l'intermédiaire de Sacôtin puisqu'ils ont un partenariat et que La mercerie des créateurs propose des kits de mercerie pour la réalisation des patrons de Sacôtin. Pour le sac City Zip-Zip, j'ai donc pris le kit comprenant les 2 zips extérieurs, le zip pour la poche zippée intérieure, le morceau de molleton pour le fond de sac et 6 pieds de sac.

J'ai aussi pris la toile à sac après avoir longuement hésité (encore !) avec la toile nylon bag proposée par le même site (si quelqu'un connaît la différence entre les deux, je l'invite à me l'expliquer, merci d'avance !). Et bien sur, j'ai longuement hésité sur la couleur ... J'ai encore joué la prudence et j'ai pris le bleu marine.

zipzip5

MAIS comme je suis une guedin, j'ai décidé de lui associer un passepoil doré de chez Mercerie Extra.

J'ai acheté le tissu de doublure, un coton, chez Tissus Myrtille à Nantes-Orvault.

 

LA REALISATION :

Je suis partie sur la plus grande taille du sac pour pouvoir y mettre tout mon bordel toutes mes affaires et notamment le bouquin que je prends pour les transports (et en ce moment, c'est un gros).

 zipzip2

Les explications du patron sont très claires et illustrées par de nombreux schémas. Je n'ai rencontré aucune difficulté à coudre ce sac en prenant mon temps et lisant attentivement les explications.

zipzip0

 

La toile à sac se repasse bien (en intercalant un torchon entre le fer et le tissu), les plis marquent bien, c'est une matière agréable à coudre par rapport au simili. Pas de problème de surpiqure avec mon pied normal. C'est plus fin qu'un simili mais ça a une très bonne tenue.

A l'intérieur du premier compartiment, il y a une poche zippée :

zipzip3

Et de l'autre côté, il y a une poche plaquée séparée en deux parties. J'ai également ajouté une petite poche plaquée en face pour trouver rapidement ma carte de transports.

zipzip4

Il faudra juste que j'ajoute une tirette d'un côté ou deux tirettes différentes pour retrouver tout de suite le bon côté à ouvrir.

zipzip6

Les pieds de sacs (j'en ai posés 6) :

zipzip8

Et porté. Finalement, je peux mettre un livre de poche mais pas un gros livre ou alors il faut que je fasse des choix dans ce que je transporte.

zipzip9

Il tient bien sur l'épaule.

zipzip10

 

Patron : Sac City Zip -Zip de Sacôtin
Tissu : toile à sac, La Mercerie des créateurs - coton pour la doublure, Tissus Myrtille à Nantes Orvault
Kit zip-zip, La Mercerie des créateurs

 

28 février 2017

Chaussettes et boxers pour le défi destockage de Ta'Thilde

 

chaussettes1

L'HISTOIRE :

Pas envie de racheter des petites culottes, je peux bien les faire moi-même, non ? En plus, c'est idéal pour utiliser des chûtes de jersey et donc pour destocker.

Autre sous-vêtement idéal pour utiliser les chûtes : les chaussettes ! Ingrid du blog Fil & Feelings by Ingrid H avait proposé de coudre des chaussettes ce mois-ci et je n'ai pas pu résister à l'envie d'essayer.

Avec ce projet, je rhabille mes fesses et mes pieds et je participe également au défi destockage de Ta'thilde !

 bonnie1

 

LE PATRON :

Bonnie est un patron PDF proposé par Monsieur est une traînée. Milena propose deux versions : le boxer et la culotte échancrée, du XS au XL, marges de couture incluses.

bonnie0a

Pour ce genre de pièces, il n'y a pas beaucoup de pages à assembler, c'est (presque) un plaisir.

Après avoir joué les testeuses pour le patron Jayne et cousu des boxers Warren pour mes hommes, je savais que ce patron serait bien expliqué. Et effectivement, tout est bien expliqué et illustré.

 

Mes Petites chaussettes est un patron proposé gratuitement par Etoffe Malicieuse de la taille 27 à la taille 47. Là aussi les marges de couture sont incluses. Ce patron permet d'associer et de jouer avec différents jerseys.

 chaussettes4

 

LES FOURNITURES :

J'ai utilisé des chûtes de jersey de coton, tous avec une bonne tenue. Seul le jersey rayé marine et blanc est un jersey viscose. Comme je n'étais pas sure de sa tenue, il a été utilisé pour la bande de cheville.

L'élastique rose a été acheté il y a un bout de temps chez Tissus Myrtille à Nantes Orvault et l'élastique noir vient de chez Mercerie Extra.

 bonnie3

 

LA REALISATION :

Pour Bonnie, j'ai choisi de coudre la version boxer. J'ai fait un premier essai (la version rose) en taille M élargie de 0,5 cm en haut sur les côtés des pièces devant et dos (voir la photo ci-dessous). Sur la version noire, j'ai remonté d'un centimètre le milieu dos mais c'est vraiment parce que je commence à être la reine du chipotage.

bonnie0b

La première culotte a été assemblée au point élastique de ma machine à coudre et la noire a été assemblée plus tard, avec ma surjeteuse.

bonnie4

Les deux culottes sont très confortables au porté et, fait très appréciable, restent bien en place au niveau du popotin (si vous voyez ce que je veux dire ...).

 

Pour les chaussettes, Etoffe malicieuse recommande un assemblage à la machine à coudre plutôt qu'à la surjeteuse pour que la marge de couture soit moins suceptible de gêner au porté. J'ai donc assemblé à la machine, au triple point élastique pour la première chaussette. Il me semblait qu'il risquait d'y avoir des tensions et que ce point était plus solide.

J'ai enfilé la chaussette et je l'ai retirée de suite car j'avais l'impression d'être très gênée par des fils non coupés. Mais non, c'étaient juste les coutures de la chaussette au niveau du bout de pied et du talon qui me gênaient. J'ai donc assemblé la deuxième chaussette au point éclair de ma machine à coudre. Mais je suis arrivée au même résultat : une gêne assez importante au niveau des coutures.

J'ai cousu avec un fil rose et on voit bien celui-ci au niveau de la chaussette de gauche cousue au point éclair. La chaussette de droite est cousue au triple point élastique :

chaussettes3

 

Le lendemain, j'ai décidé de porter un peu ces chaussettes pour voir et, bizarrement, j'ai ressenti une gêne mais vraiment très légère, rien à voir avec la veille. Pas de problème au porté pendant plusieurs heures à la maison, en chaussons. Par contre, je suis allée faire les courses avec en bottines et là, ça risque d'être plus gênant au niveau de la couture du dessus des orteils.

 

Vous me pardonnerez, on évitera les photos portées des boxers ;-) Mais les pieds ont accepté de jouer les stars.

chaussettes2

bonnie2

bonnie5

 

Lorsque Fifille a vu mes chaussettes "ridicules" (c'est elle qui le dit) et que je lui ai expliqué la réalisation à partir de chûtes, elle a voulu fouuiller mes chûte et avoir sa paire aussi (faut croire qu'elles ne sont pas si ridicules). Cette fois, la paire a été cousue au triple point élastique.

chaussettes5

Patron : Bonnie, Monsieur est une traînée, en taille M élargie de 0,5 cm sur les côtés
Tissus : jersey coton Mondial Tissus (le noir) et Tissus.net (le rose)
Elastiques : Mercerie Extra (le noir) et Tissus Myrtille (le rose)

Et maintenant, je vous invite à aller voir ce qu'ont destocké les autres défieuses !

27 février 2017

Mon Précieux - la version finale + Capsule 2017 - défi des basiques

 

precieux2j

 

L'HISTOIRE :

Comme déjà dit dans mon article où je décris la réalisation de la toile de ce manteau, j'avais très envie de coudre mon premier manteau d'hiver pour prendre la suite du mien qui tombe en lambeaux (ayé, il est parti dans la benne de recyclage ! Après que j'ai récupéré tous les boutons of course ...).

J'avais donc inscrit ce patron dans mon programme de Garde-robe capsule 2017 alors même que je n'avais jamais cousu de manteau d'hiver.

Vous pouvez retrouver les aventures relatives à l'élaboration de la toile portable en cliquant ici.

Et comme c'est un bon basique, ce manteau me permet de participer au défi des basiques de Viou.

precieux2a

 

LE PATRON :

Je vous ai déjà tout raconté en détails ici mais en résumé :

Le Précieux est un patron proposé au format PDF uniquement (et je trouve que c'est dommage car avec le nombre de pages, une version pochette serait un plus) par ODV - La jolie Girafe. Il a des découpes princesses, un col montant et une capuche (ou pas). Il y a également des découpes possibles au buste (ou pas). Le patron comporte aussi des poches prises dans les découpes princesses. Les tailles vont du S au XL. Les marges de couture ne sont pas comprises

leprecieux

 

LES FOURNITURES :

J'ai utilisé un caban des Coupons de Saint-Pierre (98% Polyester et 2% Elasthanne) à 20 € les 3 mètres. Quasiment tout le coupon y est passé mais la chute est encore un peu volumineuse : une idée pour l'utiliser ?

precieux2g

Pour la doublure, j'ai utilisé une cotonnade à fleurs et du tissu à doublure pour les manches achetés chez Tissus Myrtille.

Les boutons ont été achetés chez Destock Tissus à Brest. J'ai eu un mal de chien à trouver des boutons assortis à mon tissu taupe et de la bonne taille. J'ai fait au moins 3 magasins avant de trouver (à peu près mon bonheur).

Comme pour ma toile, j'ai utilisé de l'entoilage Vlieseline H200 achetée chez Rascol et des épaulettes et cigarettes de manche achetées chez A & A Patrons. Le tuto pour la pose de ces bestioles est disponible sur le site de cette mercerie en ligne : cliquer ici !

 

LA REALISATION :

Suite à la réalisation de ma toile, j'ai cousu cette version finale en appliquant les modifications suivantes :

  • col diminué en hauteur de 2,5 cm (c'est ça quand on n'a pas de cou !),
  • en taille XL avec élargissement progressif des couture côtés en dessous de l'emmanchure pour atteindre 1 cm un peu avant la taille et plus bas (pour mon 96 / 87 / 109 et mon besoin de pouvoir porter un pull),
  • ajout de 0,8 cm au niveau du milieu dos sur le pli pour élargir la carrure (pièces dos + doublure + parementure + col + capuche - attention pour celles qui voudraient faire la même chose, pour le milieu de la capuche, ce n'est pas au pli qu'il faut rajouter 0,8 cm mais il faut rajouter 1,6 cm sur le côté de la pièce),
  • approfondissement des poches (10 cm) + léger élargissement (1 cm)

Pour la réalisation, tout s'est à peu près bien passé : le livret est détaillé et comporte de nombreux croquis. Pour l'assemblage de la doublure, il y a également un pas à pas en photos disponible sur le site de la Jolie Girafe.

 

precieux0

J'ai eu un peu peur à l'assemblage manteau + doublure + col + capuche vu l'épaisseur du machin mais ça s'est très bien passé avec la machine de prêt que j'ai utilisée (machine vintage prêtée pendant la révision de ma machine).

Là où j'ai galéré, c'est à l'assemblage de l'angle entre la parementure et l'ourlet du corps. Ce n'est pas joli-joli. J'aurais peut-être dû attendre de le faire lors de mon cours de couture mais il aurait fallu attendre et j'aime pô attendre. Bref, ça donne ça :

precieux2o

Et de l'autre côté :

precieux2p

 

Pis sinon, afin d'éviter le syndrome du bord du manteau côté doublure qui ne tient pas en place et qui tombouille, j'ai "glacé" le bas du manteau et j'ai fait pareil pour le bas des manches. J'ai utilisé le pas-à-pas de la veste Michelle de République du Chiffon. Pour le glaçage, ça se passe tout en bas du pas à pas. Je n'ai pas fait l'ensemble du bas mais tout le dos + les marges de couture d'assemblage du devant et du côté devant.

On est censé assembler au point invisible mais j'ai sans doute trop tiré sur le fil car ça se voit un peu :

 precieux2e

 

AU PORTE :

Alors déjà, je suis hyper fière : j'ai cousu un manteau ! Nan, tu déconnes ? Siiiiii, moi toute seule ! Danse de la joie, toussa, toussa !

Ca c'est la tête de la fille trop fière :

precieux2f

Je suis contente, je trouve la coupe plutôt seyante pour ma morphologie.

precieux2b

Et puis j'ai enfin à manteau à capuche (et par chez moi, c'est pas forcément superflu) :

precieux2k

Je peux mettre mes mains dans les poches sans les plier et mon téléphone y tient largement.

Mais (oui, il y a un petit mais), je suis toujours lègèrement, vaguement gênée au niveau de la carrure. Il faut dire aussi que mon caban est plus épais que le tissu utilisé pour la toile.

precieux2i

 

Et puis sur les photos, je me rends compte qu'il y a quelques petits plis qui doivent vouloir dire qu'il faudrait faire quelques ajustements supplémentaires (mais où ???)

precieux2c

precieux2d

Au final, c'est quand même le positif qui ressort de loin.

 

precieux2h

 

precieux2l

Merci aux filles sur instagram qui m'ont aidé à choisir mon tissu de doublure, je suis contente du résultat :

precieux2m

Le pli d'aisance de la doublure, en haut du dos (il y a le même en bas) :

precieux2n

 

Patron : Le Précieux de ODV - La Jolie Girafe, taille XL au buste, agrandie de 1 cm au niveau des coutures côtés à la taille et plus bas, ajout de 0,8cm au pli du dos
Tissus : Caban des Coupons de Saint-Pierre
Doublure du corps coton fleuri et des manches tissu à doublure, Tissus Myrtille à Nantes - Orvault

 

Et si vous avez tout lu, vous avez bien mérité d'aller voir ce que les autres défieuses ont cousu pour le défi des Basiques de Viou, c'est par ici !

 

 


21 février 2017

Inscription au défi "Je couds pour un homme" #5

defihomme

Une petite piqure de rappel pour la prochaine édition du défi "Je couds pour un homme" du 10 mars 2017 !

Alors, pour qui allez-vous coudre cette fois ? Votre homme ? Votre fils ? Votre papa ? Votre tonton ? Votre neveu ? Votre collègue (pourquoi pas, certaines cousent bien des têtes de cheval mort à leur collègue ...)

Et qu'est-ce que vous allez coudre ? Un t-shirt basique mais pas si facile que ça quand on ne maîtrise pas la couture du jersey ? Un sweat ? Un pantalon et sa braguette ? Une chemise et son col de chemise ? Un boxer et sa pose d'élastique ?

Dans tous les cas, ça va venir vite maintenant alors il va falloir s'y mettre si ce n'est pas commencé ...

Pour que je n'oublie personne le jour J (et même comme ça, ce n'est pas garanti), je vous propose de vous inscrire en postant un commentaire sous ce message. Si vous n'avez pas de blog, pas de problème : vous pouvez publier votre cousette sur Thread & Needles et me donner le lien avant le 10 afin que je l'intègre à mon message.

A ce jour, et sauf erreur, se sont déjà inscrites (je mettrai à jour au fur et à mesure) :

Les 4 bobinettes de Fanny

Fil & Feelings by Ingrid H

Laugh (SIC) !

 Je couds Seamwork

 LN bricole

 Calamity Jane (sur T&N)

 Fil' dans ta chambre !!

Petite couture joyeuse made by [Viou]

 Les filles du mercredi

Nadiakrea971

By le rêve de Christelle

Couds toujours ... tu m'intéresses !

 Grenadine C

Mary Tainne

De fil en livres

 Domimod Home

Par Issy

Le Monde de Particules

Un petit peu de moi

Anaey

4 bricoles ... et plus

 

Posté par Nabelmumu à 07:40 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 février 2017

Mon Précieux - acte 1 : la toile

precieux1b

L'HISTOIRE :

Dans le cadre du défi "je couds ma garde-robe capsule 2017" lancé par Clotilde, j'ai choisi de coudre le manteau Le Précieux de ODV - La Jolie Girafe. Ce patron m'a tapé dans l'oeil dès sa sortie avec ses jolies découpes princesses et sa capuche. Ca faisait longtemps que je voulais un manteau avec une capuche, ce patron tombait à pic.

Et comme je n'ai jamais cousu de manteau d'hiver, ce sera mon premier défi perso de cette année !

Pas folle la guêpe, j'ai quand même décidé de me coudre une toile avant de me lancer. Je voulais surtout m'assurer que moi et mon gros pull, on rentrait bien dedans tous les deux (ben oui, en hiver, je porte des pulls)

 precieux1a

LE PATRON :

Le Précieux est donc un patron proposé par ODV - La jolie Girafe. Il a des découpes princesses, un col montant et une capuche (ou pas). Il y a également des découpes possibles au buste (ou pas). Le patron comporte aussi des poches prises dans les découpes princesses. Les tailles vont du S au XL. Les marges de couture ne sont pas comprises

Il est proposé au téléchargement au format pdf pour la somme de 6 €. Et un fichier pdf de manteau, ça prend beaucoup de pages ! J'ai beau être habituée au découpage collage de pdf, j'en ai ... sué ! J'ai chronométré : ça m'a pris 1h40 !!!

leprecieux

D'après mes mensurations (95/87/109), je corresponds au L à la poitrine et je dépasse d'une taille le XL à la taille et aux hanches.

Pour être sure de passer mon gros pull et comme j'avais un peu peur d'être de la #teamgrosbras, j'ai pris la taille XL à la poitrine. Pour la taille et les hanches, j'ai eu un peu peur de me compliquer la vie à grader d'une taille les découpes princesses alors j'ai seulement augmenté d'une taille au niveau des coutures côtés à la taille et en-dessous, en rejoignant par une aussi jolie courbe que possible la taille XL au niveau de la poitrine. Ca représente un ajout d'environ 4 cm (4 fois 1 cm) sur la circonférence, ce qui correspond à l'intervalle entre 2 tailles selon le tableau des mensurations.

precieux1f

Il y a deux lignes pour ajuster la stature, selon que vous êtes grande ou petite. J'ai suivi les recommandations pour mon 1,60 mètre et j'ai diminué le patron de 0,5 cm sur la ligne L1 (0,5 cm, vous croyez vraiment que ça compte ?). Je n'ai pas touché à la deuxième ligne car, manquant de tissu pour réaliser ma toile, j'ai décidé de coudre une veste et de couper toutes mes pièces 4 cm en dessous de ligne L2 (grave erreur, vous verrez pourquoi un peu plus loin ... quel suspens ! Quel teasing de folaï !).

Je n'ai pas fait les découpes. Je préfère la version plus simple.

J'ai agrandi les poches qui ne semblaient pas très grandes d'après les commentaires lus ici et là. J'ai agrandi d'une taille en largeur et de 3-4 cm en profondeur.

precieux1c

LE TISSU ET AUTRES FOURNITURES :

J'ai utilisé deux tissus pour réaliser cette toile :

  • un lainage gris qui pique un peu acheté l'hiver dernier chez Tissus Myrtille et que je n'ai jamais utilisé car, justement, il pique un peu et, a posteriori, je me suis dit que ce ne serait pas supportable au niveau du cou (oui, je suis une sensible du cou !),
  • un tissu type lainage noir acheté il y a un bout de temps chez Emmaüs.

precieux1e

Aucun n'était assez grand pour faire cette veste, mais à eux deux, ça fonctionne (et il reste des chutes ... naaaaannn ! vade retro maudites chutes !)

Pour la doublure, c'est une viscose pour le corps (Self Tissus), chute d'une de mes blouses (yes, une chute en moins !) et du tissu à doublure pour les bras (Tissus Myrtille).

L'entoilage, c'est de la Vliesline H200 (Rascol) mais il vaudrait mieux prendre en entoilage tissé j'ai cru comprendre (en tout cas, Nathalie le recommande et propose des références dans les instructions, ce que je trouve très bien).

Les épaulettes et les cigarettes de manches (première fois que je posais ces trucs là - d'ailleurs, avant ce projet, je ne savais pas ce qu'était une cigarette de manche !) ont été achetées chez A&A Patrons, mercerie en ligne qui a ses locaux à Nantes et qui propose d'ailleurs sur son blog un tuto pour la pose de ces bestioles.

Les boutons ont été achetés chez Myrtille.

LA REALISATION :

J'ai donc découpé les tissus pour réaliser le corps, sans entoilage, et j'ai assemblé au plus long point de ma machine à coudre, sans réaliser de points d'arrêt et sans ouvrir mes coutures.

Petite parenthèse : j'ai reçu un cutter rotatif et un grand tapis de découpe cicatrisant à Noël et ça change la vie ! J'avais reporté mes marges de couture sur mon patron et je n'ai eu qu'à poser mon patron sur mon tissu, le maintenir avec des rondelles métalliques et à couper autour avec le cutter ! (bon, le tissu est épais en double épaisseur, il a fallu que j'appuie comme une sourde). Pas besoin de maintenir le patron avec moultes aiguilles (et j'en mets, des aiguilles !) avant de découper aux ciseaux. J'ai regagné tout le temps passé à scotcher ce fichu pdf ! Fin de la parenthèse.

A l'essayage, ça coinçait légèrement au niveau de la carrure dos : lorsque j'avance les bras vers l'avant, ça tiraille dans le dos, au niveau de l'arrière des bras. Une ch'tite photo sur Instagram et Nathalie (La Jolie Girafe) m'a conseillé d'ajouter 0,8 cm au milieu dos (sans oublier le col et la capuche). Ce que je vais religieusement faire pour ma version finale.

precieux1d

J'ai décidé de laisser une chance à ma toile et de la coudre entièrement, même si ça gêne un peu, ça va quand même. J'ai donc tout décousu et là, je me suis dit que je n'aurais pas dû coudre en rose, que si j'avais cousu en noir, je n'aurais eu qu'à repasser dessus avec un point normal. Mais non, j'ai dû découdre mon fil rose !

Et là, tu te rappelles qu'il y a encore toute la doublure et le col, et l'entoilage dont il faut décalquer les patrons, couper les pièces et assembler ! Tu comprends pourquoi le manteau c'est une master piece ! Ca prend du temps !!!

J'ai posé ma première cigarette de manche et ma première épaulette et avec le tuto de A&A Patron auquel fait référence La Jolie Girafe dans son livret, ça se fait très bien (sauf que j'ai posé ma première épaulette à l'envers, le côté bombé du mauvais côté, ça ne m'a pas effleuré l'esprit de faire attention à ça ... Bon, ben j'ai décousu ...).

precieux1h

C'est à l'assemblage de la doublure/parementure avec le corps du manteau que je me suis rendu compte que j'avais fait une boulette en décalquant mes pièces et en coupant tout à 4 cm en-dessous de la ligne L2. Je n'avais pas pris en compte que la doublure était plus courte que le corps ... Bref, si vous tentez la veste, il faut plutôt réduire le patron sur la ligne L2 (ou peut-être un peu plus haut) pour conserver les particularités du bas des pièces.

Du coup, j'ai tout simplement assemblé doublure et corps le long de l'ouverture bas / côtés / encolure. J'avais laissé une ouverture pour retourner au niveau d'une des découpes princesses de la doublure du dos et pas au niveau d'une manche comme proposé par la Jolie Girafe car ça me faisait peur de retourner la veste par là, avec mon tissu à doublure qui s'effiloche rien qu'en le regardant. J'ai assemblé mes poignets et j'ai retourné. J'ai fait quelques points à l'intérieur entre les marges de couture doublure et lainage tout en bas au niveau du dos car je trouvais que ça ne restait pas bien plaqué malgré le repassage. Et j'ai refermé le trou (à la machine, oui madame ! pas à la main, non madame ! ça se voit un peu mais seulement quand je ne suis pas dedans !).

precieux1m

J'ai décidé de poser 4 boutons au lieu des 3 prévus et j'ai posé le premier plus bas..

A l'essayage final : ça coinçouille toujours un peu à la carrure (je me demande si ça ne va pas un peu mieux avec les épaulettes), les poches sont toujours un peu petites pour y cacher mes mains quand il fait froid + éventuellement un paquet de mouchoirs et un téléphone. Et je me pose des questions sur le col qui se superpose lorsque le manteau est fermé jusqu'en haut. Ca ne serait pas plus joli qu'il arrive bord à bord ? En tout cas, ce col, il est trop haut pour moi, il m'arrive au milieu des joues et ce n'est pas confortable du tout. En l'épinglant replié, c'est beaucoup mieux. Il faudra que je réduise la hauteur pour la version finale. En attendant, je suis obligée de carrément le rabattre sur les épaules pour que ce soit confortable.

Maintenant que ce Précieuxl est fini, essayé et testé (avec le fameux gros pull !), voilà ce que je vais faire pour la version définitive :

  • version manteau avec capuche,
  • col diminué en hauteur de 2,5 cm (c'est ça quand on n'a pas de cou !),
  • en taille XL avec élargissement progressif des couture côtés en dessous de l'emmanchure pour atteindre 1 cm un peu avant la taille et plus bas,
  • ajout de 0,8 cm au niveau du milieu dos sur le pli (pièces dos + doublure + parementure + col + capuche - attention pour celles qui voudraient faire la même chose, pour le milieu de la capuche, ce n'est pas au pli qu'il faut rajouter 0,8 cm mais il faut rajouter 1,6 cm sur un côté de la pièce),
  • aprofondissement des poches (10 cm) + léger élargissement (1 cm)

 

Et encore quelques photos !

 precieux1g

precieux1i

precieux1j

precieux1k

precieux1l

Patron : Manteau le Précieux, La Jolie Girafe, taille XL poitrine élargie en-dessous de 4 fois 1 cm au niveau des côtés, raccourci en veste
Tissus : lainage gris Tissus Myrtille et tissu noir de composition indéterminée Emmaüs.

15 février 2017

Sacs à vrac + tuto

 sacavrac3

L'HISTOIRE :

Ca fait un moment que je me disais qu'il me fallait absolument des sacs à vrac. Marre de ces sacs qu'on met à la poubelle. Mais je repoussais toujours l'échéance ... Et puis je ne trouvais pas THE tuto idéal, il y avait toujours un truc qui ne me convenait pas (quoi ? ça sent la bonne excuse ? peut-être ...).

Bref, il a fallu que je me booste un peu car je viens de souscrire un nouveau contrat à l'AMAP*. Un jeune paysan vient de s'installer : il fait pousser du blé et élève des poules (pour avoir des oeufs et) pour produire des pâtes sèches. Pour aller chercher nos pâtes, il faut prévoir un contenant et quoi de mieux qu'un sac à vrac ? (oui, j'aurais pu prévoir un "tupperouère" mais cette fois, j'étais décidée alors on ne décourage pas les bonnes volontés, nan mais !)

sacavrac5

Et en plus, j'avais envie de coudre quelque chose de simple et rapide après avoir cousu des projets plus complexes mais toujours pas finis car j'attends d'avoir récupéré ma machine partie en révision. La machine de prêt ne faisant ni boutonnières automatiques ni ne possédant de pied à fermeture éclair, je suis coincée pour terminer plusieurs projets. (bouhouhou !!! rendez-moi ma machine !!! c'est pas humain de me priver aussi longtemps !!! je veuuuux coudre des boutonnières !!! ah nan, c'est pas vrai, ça me stresse ces petites bêtes là mais quand il faut, il faut).

Et cerise sur le gâteau, coudre des sacs à vrac, ça utilise les chûtes !!!

* Je me rends compte que je l'ai déjà évoquée mais que j'ai oublié de vous dire ce qu'était une AMAP. Une AMAP (association pour le maintien d'une agriculture paysanne) a pour objectif de maintenir une agriculture paysanne (ah ben pui, c'était dans le sigle !), socialement équitable et écologiquement saine. Tous les produits proposés sont cultivés ou élaborés selon le cahier des charges ‘AB’. L'ambition est de permettre à des mangeurs d’acheter à un prix juste des produits de qualité en toute confiance et de rapprocher, par l’entraide et la participation, le consommateur et le producteur.

LE PATRON :

Je n'ai rien trouvé qui soit exactement ce que je voulais alors j'ai fait un mélange de différents tutos et je vous ai pris des photos au fur et à mesure de la réalisation.

Mes contraintes :

  1. créer une coulisse tout en haut du sac pour éviter le tissu qui ne sert à rien et qui pèse dans la balance,
  2. que cette coulisse soit bien sécurisée à ses bords pour éviter l'effilochage du tissu au fil des utilisation et des fermetures / ouvertures.

LA REALISATION :

Ces sacs sont réalisés en coton mais il faut que je tente en viscose, j'ai plein de chutes de viscose.

Je n'ai pas pris de mesures, j'ai fait en fonction de la taille de mes chûtes et à l'oeil.. Il faut un morceau de tissu qui, plié en deux, fera grosso-modo la taille du sac que vous voulez (en prévoyant les marges de couture côté et un peu plus pour le haut). Ou alors deux plus petits morceaux que vous assemblez par le futur fond du sac.

tutosacavrac1

1/ Au niveau du futur haut du sac, réaliser un mini ourlet sur les deux bords  : double repli d'environ 5 mm et sur 6-7 cm de long. Marquer au fer.

tutosacavrac2

tutosacavrac3

Réaliser un même mini-ourlet sur le haut du sac (double repli) et marquer au fer.

tutosacavrac4

Coudre ces mini-ourlets d'une seule traite (ça va beaucoup plus vite et comme le coton marque bien au fer, ça se fait tout seul).

tutosacavrac5

Faire la même chose de l'autre côté, sur l'autre haut du sac.

2/ Sur le haut du sac, faire un repli de 1,5 à 2 cm pour créer la coulisse. Coudre sur le mini ourlet pour la refermer.

tutosacavrac6

3/ Plier le sac en deux, endroit sur endroit, en faisant bien coincider les hauts de sacs et les coulisses.

tutosacavrac7

Assembler les côtés jusqu'à l'ourlet côté. J'ai commencé par assembler à la surjeteuse pour éviter que les bords ne s'effilochent par la suite.

tutosacavrac8

Et j'ai ensuite assemblé à la machine à coudre à environ 1 mm de la couture d'assemblage surjeteuse. Pour le sac plus grand destiné à contenir des choses plus lourdes (par exemble 2 kilos d'oranges), j'ai fait 3 longueurs de couture pour sécuriser l'assemblage. J'imagine que j'aurais également pu utiliser le triple point élastique. Ou même faire des coutures anglaises ...

4/ retourner le sac sur l'endroit. Finir la couture côté jusqu'au bas de la coulisse.

tutosacavrac9

5/ Passer un cordon ou un ruban qui sortira des 2 côtés du sac et faire un noeud pour le fermer.

tutosacavrac10

C'est terminé !

sacavrac2 

sacavrac4

sacavrac6

Tissus : chûtes de coton 36 Bobines, Tissus.net, Tissus Myrtille

 

 

 

 

Posté par Nabelmumu à 16:12 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 février 2017

Liebster Award

Aujourd'hui, je n'ai pas de projet couture à vous présenter mais il va y avoir beaucoup de blabla quand même !

En effet, j'ai été nominée par Marcelle (j'ai appris que c'est son deuxième prénom) du blog Mon Bungalow Couture au Liebster Award et j'ai décidé de jouer le jeu. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, c'est une chaine de nomination de blogs. Ca consiste à :

  • Écrire 11 choses sur soi
  • Répondre aux 11 questions de la (ou les) personne(s) qui vous a nominé
  • Nommer à son tour 11 nouveaux blogs et leur poser 11 questions
  • Mettre des liens vers leur blog & les informer de leur nomination
  • Informer la personne qui vous a nominé que la tâche est accomplie

liebsteraward

Alors c'est parti !

Les 11 choses sur moi :

Et on va commencer par une grosse partie "bouffe" ! Parce que je suis une méga hyper grosse gourmande. Je raffole de chocolat et mon préféré du moment (depuis un moment) est le Praliné feuilleté de Lindt. J'avoue que je peux facilement manger une tablette entière dans ma journée. Mais globalement, je serais plutôt bouche salée que bouche sucrée.

Avec chéri, on essaye au maximum d'éviter la nourriture industrielle et on cuisine beaucoup. On fait aussi partie d'une très grosse AMAP même si on habite dans une petite commune et on mange pas mal de produits bio. Ca ne nous empêche pas d'avoir des trucs tout prêts dans le congélateur, pour le kazou (et plein de gâteaux et de chocolat industriels).

Dans la même veine, cela fait un paquet d'années que je fabrique mon pain et des briochettes pour le petit déjeuner. Si on est à cours un jour, j'ai la soupe à la grimace de Grand Ado.

Je n'aime pas le café, ce qui est assez anti-social en fait. Je participe néanmoins à la pause café au bureau ... avec du thé. Et à la maison, il n'y a pas de cafetière car Chéri n'aime pas le café non plus ... Il y a du café soluble. Bon, c'est pas pour notre café qu'on vient chez nous ...

Depuis que Grand Ado est au lycée (2 ans et demi maintenant), je prends le car pour aller au boulot et j'ai retrouvé du temps pour lire.

Pour bouger un peu, je fais du step toutes les semaines (et c'est moi, la fille écarlate au bout de 15 minutes de cours) et j'ai également commencé le stretching depuis mes 40 ans (conseil d'ostéopathe, purée, le coup de vieux, mais pas le dernier). J'étais réticente pour le stretching et finalement j'aime bien, ça fait drôlement travailler en fait. On a aussi une petite dizaine de minutes de relaxation en fin de cours et il n'est pas rare que je commence à m'endormir ...

Quand je vais à mon rendez-vous annuel chez la gynéco, je retire systématiquement 2 kilos à ce qu'indique la balance. (c’est mal, je sais, mais j'ai pas envie qu'on me fasse ch... m'embête)

Je suis incapable de suivre le moindre régime, rien qu'à l'idée, j'ai faim et je ne pense qu'à la nourriture ... (le pourquoi du point d'avant)

Pour Noël, je n'ai demandé que des cadeaux en rapport avec la couture (c'est grave docteur ?)

J'adore échanger sur les blogs de couture car à la maison, la famille, les amis, les collègues, ça ne les intéresse pas (si, j'ai bien une ou deux collègues qui cousent mais je les vois rarement et çà fait un peu psychopathe de leur sauter dessus en parlant couture donc j'évite). Ca fait du bien de discuter avec des personnes qui considèrent que coudre, c'est aussi essentiel que manger et dormir. C'est aussi pour ça que je reste au cours de couture car ça fait un moment que je n'y ai rien appris, j'apprends plus vite sur internet.

Chez nous, les vacances d'été types, c'est camping en tente MAIS dans un camping tout confort et avec location de réfrigérateur. Ca ne dure cependant jamais plus de 10 jours car 10 jours de matelas pneumatique, c'est ma tolérance maximale.

 

Les 11 questions de Marcelle :

Les questions couture :

1. Raconte-nous tes premiers pas en couture
J'ai commencé la couture suite à la première saison de Cousu Main. Ca m'a donné envie de me lancer et j'ai commandé une machine à coudre pour Noël, en cadeau commun avec Fifille qui était également motivée comme tout (mais elle, ça n'a pas duré ...). En attendant de la recevoir, j'ai parcouru internet avec les mots clés "couture débutant" et j'ai trouvé plein de conseils. Ma première couture a donc été sans fil, sur une feuille de papier, à suivre des lignes droites puis courbes.


2. Parle-nous un peu de ton stock de tissu (oui oui oui)
Par rapport à certaines, il est très modeste, mais je ne couds que depuis 2 ans et quelques. Dans l'idéal, je voudrais n'acheter que des tissus pour lesquels j'ai un projet. Mais c'est dur de résister aux jolis tissus et également aux bonnes affaires. Heureusement (ou pas), je n'ai pas accès par chez moi à des marchés ou foires aux tissus à 3 € le mètre comme il peut y avoir dans certaines régions ... (en fait, je suis trop jalouse !)


3. Ta plus belle réalisation couture, c’est quoi ?
Ma plus belle réalisation évolue en fonction de mes progrès. Pour l'instant, la pièce dont je suis la plus fière, c'est mon pantalon Safran de Deer & Doe (ouiiiiii ! j'ai réussi à coudre un pantalon !!!! et avec une braguette !!!!)


4. Ta plus grande maladresse couture (histoire drôle attendue plutôt que triste, hein !)
Lorsque j'ai cousu ma première jupe sélénite, elle était un peu grande (d'où l'utilité de BIEN prendre ses mesures) et, en cours de couture, on a regardé avec la prof pour reprendre les côtés. Elle me trace à la craie une nouvelle ligne de couture, je retourne à ma place et je ... coupe sur cette ligne de couture ! Le gros boulet ! J'ai cousu en prenant une marge un peu réduite et je l'ai portée une journée. Heuresement, mon tissu s'est détendu, et suffisament pour que je puisse recouper la même chose de l'autre côté. Ouf !

 
5. Comment est ce que tu choisis tes tissus : pour un projet, avec un coup de cœur, au moins cher ?
Ca rejoint un peu la question 2 : j'essaye d'être raisonnable et de choisir au projet mais pas facile de revenir d'un magasin avec seulement ce qu'on avait prévu d'acheter ... Donc, je fonctionne aussi au coup de coeur SURTOUT quand il n'est pas très cher. Et quand il y a des promos ou des soldes, j'ai tendance à être moins raisonnable en me disant que c'est une super affaire, d'où le stock ...

Et hors couture :

6. Quel est le vêtement favori dans ton dressing (toutes pièces confondues) ?
Je crois bien que c'est mon pantalon Safran (voir question 3) pour la fierté que j'ai à le porter et aussi parce qu'il est super confortable.


7. Le vendredi soir parfait, c’est quoi pour toi?
Mon cours de stretching puis, pour me remettre, me vautrer au peu dans le canapé avec ma tablette (informatique, pas celle en chocolat ! euh ... finalement si, aussi) et faire le tour de quelques blogs couture et ensuite un peu de couture. Ca c'est le vendredi soir parfait mode larve.
Mais sinon, une soirée improvisée avec des copains, c'est parfait aussi ! (même si je me rends compte que je n'ai plus 20 ans et que les lever sont plus difficiles après une nuit écourtée)


8. Le dernier film génial que tu as vu, c’était lequel ?
C'est pas un film, c'est une série : Game of Throne. J'ai été initiée par Grand Ado et j'avoue que j'avais un a priori assez négatif mais j'avais tord. Et ayé, j'ai tout vu ... Maintenant, il faut attendre la nouvelle saison.


9. A quel animal est ce que tu t’identifies le plus (licorne, hamster, kangourou, perroquet…) et pourquoi?
Heu ... au glouton ? (mouarf !)


10. La dernière fois que tu as parlé avec un inconnu, c’était quand ? Raconte…
Dans un magasin de bricolage. On a demandé des renseignement  au vendeur et il y avait un monsieur un peu âgé qui semblait écouter. Lorsque le vendeur est parti nous chercher un papier, j'ai engagé la conversation avec lui pour savoir s'il était intéressé par le même produit.


11. Le plus beau cadeau que tu as reçu, c’était quoi ?
Ma surjeteuse ? (il faudrait peut-être que je me fasse soigner)

 

Les 11 blogs que je choisis de nommer :

J'ai eu du mal à choisir car il y a plein de blogueuses sur lesquels je voudrais en savoir plus. Du coup, j'ai dû faire ma petite enquête pour chercher celles qui avaient déjà participé, et j'ai appris plein de choses sur elles, et voici les 11 sur lesquelles je n'ai rien trouvé et qui sont donc nominées :

Adèle du blog De fil en Livres

Ingrid du blog Fil & Feelings by Ingrid H

Anne-Françoise du blog Coudre ou ne pas coudre

Christelle du blog By le rêve de Christelle

Evelyne du blog Les créations de Zébulette

Terpsi (?) du blog Uni-K Créations

Sandrine du blog Un petit peu de moi

Fanny du blog Les Bobinettes de Fa

Hélène du blog Les filles du mercredi

Valérie (?) du blog Les hobbies de Valou

Hélène du blog LN Bricole

 

Et les questions auxquelles j'aimerais avoir des réponses :

  1. Où t'installes-tu pour coudre ?
  2. Ta plus belle réalisation ?
  3. Ton plus gros flop ?
  4. Le projet que tu rêves de réaliser en couture ?
  5. Un livre de couture à conseiller ? (et le top, ce serait un livre qui traite - en toute clarté et en français - d'ajustements)
  6. Ton fournisseur de tissus sur internet préféré ?
  7. As-tu d'autres loisirs que la couture ?
  8. Quelle a été la frayeur de ta vie ?
  9.  Les prochaines questions sont très intéressées : Un roman à conseiller ?
  10. Une destination de vacances à conseiller ?
  11. Ta recette fétiche ? (oui, je suis une gourmande, ça transparait peut-être de façon subliminale dans cet article, alors je veux bien la recette !)

 

 Ayé, Marcelle, j'ai fait le job je crois. Et ça n'a pas été facile, surtout de trouver 11 choses à dire sur moi, j'ai eu du mal ...

 

Posté par Nabelmumu à 08:40 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags :

31 janvier 2017

Sweat Trop top + Capsule 2017 + défi de la Marmotte

 sweat_trop_top2

L'HISTOIRE

Elisabeth du blog Le Chat et la Marmotte a proposé un petit défi autour du patron le Trop Top d'Ivanne S. J'étais dans ma période sweat, je me suis dit que c'était l'occasion de tester cette possibilité du patron et j'ai accepté de relever le défi avec plaisir !

Et c'est le premier patron que j'ai sélectionné pour coudre ma garde-robe capsule 2017, le défi lancé par Clotilde du blog Clo's. Le patron de janvier : un haut en jersey.

jecoudsmagarderobecapsule_icone

 

LE PATRON

Je ne reviendrai pas longuement sur ce patron déjà présenté deux fois ici et ici. je vous remets quand même le dessin technique :

trop top0

Pour mon sweat, j'ai choisi de partir sur la version A (première ligne) à manches longues et à encolure relevée et non l'encolure rabattue que j'avais réalisée pour les versions t-shirts. J'ai pensé que mon tissu était trop épais pour ça.

Pour la taille, je suis partie au niveau de la poitrine sur une taille de plus que le t-shirt qui m'allait bien : j'ai coupé en 42 poitrine et 46 à partir de la taille, ce qui correspond à mes mensurations à 1 cm près.

Pour l'encolure, j'ai encore eu du mal à me décider sur la longueur de la bande d'encolure à utiliser. Ivanne propose en effet deux longueurs : une plus petite longueur pour jersey bien extensible et une longueur plus importante pour jersey peu extensible. J'ai toujours du mal à me décider. J'ai étiré un carré de 10 cm de mon tissu et j'ai atteint 13.5 à 14 cm, ce qui fait 35-40% d'élasticité. J'ai décidé de prendre la grande longueur mais je ne vais pas faire durer le suspens, c'était une erreur, j'aurais dû prendre la petite longueur pour tissu bien extensibles.

LA REALISATION

Ma toute belle surjeteuse a été adorable et m'a gentiment assemblé les épaules, les manches et les côtés sans faire de difficulté. J'ai utilisé un cône bleu ton sur ton pour l'aiguille gauche (le seul fil qui pourrait éventuellement se voir sur l'endroit) et les autres fils sont écru et blancs mais au final ils se voient très peu vu que mon tissu est chiné.

sweat_trop_top7

Pour l'assemblage du col, j'ai commencé par un faire un premier assemblage à la machine à coudre, dans la marge de couture, à très longs points pour vérifier si la longueur était bonne par rapport à l'extensibilité de mon tissu. Ce n'était pas le cas car le col baillait beaucoup dans le dos (la zone où la bande d'encolure était très peu étirée). J'ai décousu cette partie, retiré au jugé 4 cm à la bande d'encolure et réassemblé. J'ai ensuite assemblé de façon définitive avec la surjeteuse et réalisé une surpiqure au point droit assez long.

Pour l'utilisation de ma machine à coudre, comme je n'avais pas de bobine de fil ton sur ton, j'ai utilisé un truc donné par Christelle Beneytout lors de mon cours sur la surjeteuse : j'ai utilisé le cône de la surjeteuse ! Ma surjeteuse étant placée à droite de ma machine à coudre (du côté du placement de la bobine), j'ai pris le fil du cône (celui-ci étant placé sur le porte cône le plus à gauche de la surjeteuse) et je l'ai enfilé sur ma machine comme s'il venait du porte bobine de la machine. J'ai pu coudre comme ça sans aucune difficulté.

Pour la finition des manches et du bas du corps, j'ai juste surfilé le bas, fait un simple rempli de 2 cm (par peur de trop d'épaisseur) et fixé à l'aiguille double tout au bord du bord du tissu (auparavant, j'ai recoupé 5 cm en bas des manches).

LE SEYANT

Au niveau de la taille, j'avais pris une taille de plus à la poitrine que le t-shirt qui me va bien car je voulais être sure de pouvoir mettre un t-shirt à manches longues en-dessous de mon sweat sans être gênée. J'ai donc pris la taille correspondant à mon tour de poitrine. Mission accomplie, ça fonctionne très bien comme ça. Mais je pense que ça fonctionnerait bien également avec une taille en-dessous au niveau des bras et de la poitrine.

Je trouve l'encolure beaucoup trop dégagée, surtout au niveau des épaules. J'aime bien les encolures dégagées mais là, le t-shirt du dessous se voit obligatoirement et il faut absolument qu'il soit bien assorti. Si je le refais, je prendrai l'encolure dessinée sur le patron (pour les encolures rabattues), sans retirer la valeur prévue pour les encolures relevées (au moins au niveau des épaules et du dos).

Au niveau du dos, j'aurais encore pu réduire la bande d'encolure car ça baille encore. Mais bon, ce n'est pas énorme et SURTOUT je ne le vois pas et je ne le sens pas, du coup, je n'y pense pas ...

Niveau confort, ce sweat est absolument top, je l'adore ! Et comme il va très bien avec mon jean, je le lave et je le re-porte.

sweat_trop_top1

sweat_trop_top3

sweat_trop_top4

sweat_trop_top5

sweat_trop_top6

Patron : Trop Top, Ivanne S, taille 42 poitrine / 46 à partir de la taille, manches raccourcies de 5 cm
Tissu : Sweat bleu chiné, Mamzelle Fourmi

Je vous invite maintenant à aller voir les réalisations cousues dans le cadre du défi Trop Top d'Elisabeth !