Et voici ma deuxième ! Deuxième couture de jupe, deuxième patron du magazine La Maison Victor.

Cette fois ci, j'ai compris l'importance d'une prise soigneuse de mensuration pour un vêtement ajusté. J'ai donc fait bien attention pour cette deuxième fois. Et comme la mesure de la taille était importante, je n'ai pas eu autant de satisfaction (complètement psychologique) sur ma taille que lorsque j'ai découpé le patron du gilet Thelma du même magazine. Pour ce gilet, j'avais découpé la taille 42 (super ! une taille de moins que dans le commerce !). Pour la jupe, j'ai découpé du 46 à la taille et j'ai ensuite rejoint du 42 plus bas. Pfff, trop nul !

J'avais choisi spécialement pour cette jupe ce tissu bleu marine à points blancs pendant les soldes Mondial Tissus. C'est un tissu texturé qui fait un peu lainage. Si on y regarde de plus près, on voit une alternance de fils bleus et noirs. Bref, il est trop beau !

Je n'ai pas rencontré de difficulté particulière pour la couture de cette jupe : c'était ma troisième fermeture à glissière invisible et ça y est, j'ai pris le truc. Juste qu'elle est posée trop bas. En effet, il est indiqué de la poser pour que les dents du haut se trouvent à 1,5 cm de la couture de taille. Ca veut donc dire 2.5 cm du bord du tissu puisqu'il y a 1 cm de marge de couture. J'ai trouvé ça bizarre mais j'ai fait confiance. Et j'ai eu tort ... Le haut de ma fermeture éclair arrive à 1,5 cm de la ceinture. Il aurait fallu la poser à 1,5 cm du bord du tissu pour n'avoir ensuite qu'un tout petit espace entre la ceinture et la première dent de la fermeture éclair. Bon, il va falloir que j'apprenne à me faire confiance. Je n'ai pas tout redécousu, j'ai laissé comme ça. Avec la ceinture fermée bien rapprochée, ça ne se voit pas du tout.

Ah oui, petite différence par rapport au patron : j'ai fermé la ceinture avec deux pressions kam (transparentes) au lieu de coudre une seule pression. Vu la largeur de la ceinture, j'avais peur que les coins rebiquent avec une seule pression.

Au final, je la trouve jolie cette jupe mais je ne suis pas convaincue qu'elle soit vraiment adaptée à ma morphologie. Je suis même sure du contraire. Du coup, j'ai les pires inquiétudes sur les patrons de robes qui me font de l'oeil chez Deer and Doe (à part mon Arum chérie bien sur) que ce soit avec des fronces ou même en les remplaçant par des plis. Et pourtant, l'Aubépine ou la Sureau me tentent tellement ! (mais le chocolat me tente plus ...)

 

rachel1

rachel2

rachel3

rachel5

rachel4

Patron : Jupe Rachel, magazine La Maison Victor janvier - février 2016, coupé en taille 46 à la taille et 42 plus bas
Tissu : Mondial Tissus