Bon, je vous l'avoue tout de suite, ce n'est pas un vrai ! C'est un jean Canada Dry : sans braguette en particulier, ça me faisait (fait toujours) peur.

Pour cette première fois que je cousais un pantalon, je voulais commencer par quelque chose de pas trop compliqué, sans trop de galère et avec plus ou moins d'assurance d'arriver à quelque chose de portable. Et après avoir vu l'épisode du jean dans Cousu Main, ça ne me semblait pas garanti avec un vrai jean.

J'ai donc opté pour le Jean Eleonore de Jalie. Ce modèle a une ceinture élastiquée à la taille avec une fausse braguette. Il est ajusté jusqu'au genou et taille ensuite droit mais il est dit qu'il peut être facilement ajusté en skinny. Bref, il ressemble fortement à mon pantalon rouge foncé que je porte régulièrement et que j'adore (et en plus, je viens de voir qu'il commence à être bien usé au niveau de l'intérieur des cuisses, là où ça frotte !). Si vous suivez ce blog, vous avez dû le voir à plusieurs reprises.

J'ai été un moment perturbée par l'histoire de l'élasticité recommandée pour le tissu. Il est indiqué que le tissu doit avoir une élasticité de 20% dans la largeur. Sur internet, il n'est pas fait état d'une telle mention mais seulement du pourcentage d'élasthanne (ou de son équivalent). Bref, après avoir demandé conseil sur Thread and Needles, j'ai acheté un jean extensible sur tissus.net dont la composition est de 48% Coton, 48% Polyester, 4% Élasthanne. Ce tissu existe en différentes couleurs donc, si ça fonctionnait bien avec, je pourrais récidiver sur d'autres coloris. Et j'ai testé, en tirant bien sur mon bout de tissu, on arrive à 20% d'élasticité, la preuve en images :

morceau de 15 cm taillé dans la largeur :

jeanben1

Le même morceau, étiré au maximum, atteint difficilement 18 cm, soit 20% de plus ... (oui, je sais, on voit mal avec mes gros doigts)

jeanben2

 

Mes petites interrogations et adaptations :
- surfiler ? ce n'est pas indiqué dans les instructions. J'ai fait comme pour la veste Topaze : surfilé ensemble les marges de couture avant de les coucher et de les surpiquer.
- position des poches à l'arrière. Il est indiqué de tracer la position des poches sur l'arrîère du pantalon mais il n'est pas précisé exactement où. Il y a juste un schéma sans mesures. Je l'ai fait en free style pour essayer de respecter au mieux le schéma et en comparant avec un autre pantalon.

Ben sinon, tout s'est bien passé. C'est bien expliqué et j'ai donc obtenu un pantalon qui me plait beaucoup ...

Mais la chute de l'histoire est moins drôle : mon jean est TROP PETIT !!!

Je l'ai coupé en taille Y qui corespondait (presque) à mes mensurations. Par rapport au tableau des tailles, ma taille fait 1 cm de plus que la taille du tableau et mes hanches font 1 cm de moins. Je me suis dit qu'en rognant 2 mm sur chaque marge de couture, ça passerait ... eh bien non !

En me tortillant bien, j'ai pu rentrer dans mon jean comme une saucisse dans la peau qui l'entoure (oui, oui ! je crois que l'image est tout à fait adaptée). Le plus difficile était le passage de la taille du jean au niveau de mes hanches, là, ça a été compliqué.  Je me suis dit qu'avec un peu de chance, le tissu allait se détendre et que ça irait peut-être ... Mais non, ça tire vraiment trop sur les coutures lorsque j'enfile le pantalon ...

Je vais donc le donner à quelqu'un de mon entourage et je vais m'en recoudre un (ou plusieurs !) la taille au-dessus.

Voilà quand même quelques photos de la bête (euh, de la saucisse) : on voit que c'est super tendu au niveau des hanches

eleonore12

J'aime bien l'arrière avec ses deux poches.

eleonore11

L'avant avec sa fausse braguette (pour la prochaine fois, je ferai une double surpiqure) et ses fausses poches. Désolée pour les plis, c'était après l'avoir porté toute la journée.

eleonore14

eleonore13

 Patron : Jean Eleonore de Jalie, taille Y
Tissus : Jean stretch Ben, Tissus.net