melilot5

C'est la première chemise d'une petite série car 1/ c'est une toile (enfin, un essai, dans un tissu pas trop cher avant de couper le tissu final) et 2/ Fifille m'a aussi commandé la sienne dans un joli tissu acheté au salon "Pour l'amour du fil".

Le tissu utilisé est une soie (oui, je sais, pour une toile, c'est un peu abusé ...) achetée au marché Talensac à Nantes pour 6 euros le mètre (d'où l'utilisation pour la toile).

J'en profite pour faire un aparté pour les Nantaises : n'hésitez pas à faire un tour au marché Talensac le vendredi, c'est le jour où Hubert est présent avec ses tissus. Il est là jusqu'à environ 13 heures (j'y vais pendant la pause déjeuner).

Comme ce tissu est bien glissant, je l'ai amidonné. Je me suis rendu compte a posteriori que Fab-ulon déconseille l'utilisation de son amidon sur la soie ... oups ! mais le tissu n'a pas protesté.

Comme d'hab', j'ai recopié le patron en faisant un compromis sur les tailles puisque, selon le tableau des mensurations de Deer & Doe, je fais du 42 au niveau de la poitrine, du 48 à la taille en extrapolant et du presque 46 aux hanches. Je suis obligée de faire ça à chaque patron ou presque ... J'ai utilisé le tuto présenté sur le blog de Deer & Doe qui explique comment avoir une courbure identique devant et dos (ce que je ne savais pas faire auparavant).

Pour coudre ce modèle, j'ai utilisé le pas-à-pas en images généreusement proposé par Sandra. Je la remercie beaucoup car sans elle, j'étais mal partie. C'est la première fois que je couds une chemise et je commençais déjà à bloquer sur les explications de la patte de boutonnage ! Et ce n'est que la première étape ... Avec ce pas-à-pas, tout s’est plutôt bien passé même si j'y ai passé beaucoup de temps (notamment pour les boutonnières et les boutons, tellement j'étais stressée qu'ils ne soient pas bien positionnés, pas bien face à face, pas bien droits ...)

Pour la deuxième fois, après mon expérience récente avec la blouse Stockholm, j’ai fait des coutures anglaises. Il y en a même aux emmanchures (comme elles sont basses, il n’y a presque pas de courbes). Du coup, la finition intérieure est très propre.

Et voilà, au final, ce que ça donne :

Col boutonné jusqu'en haut :

melilot3

melilot2

Col ouvert :

melilot6

melilot1

melilot7

Pans rentrés dans le pantalon :

melilot8

 Ma toile est tout à fait portable même si Amparo et Julien auraient dit que "ça manque de finesse, c'est un peu grossier". Sur du noir, il faut avoir le nez dessus donc je ne me prends pas la tête, je la porte. Et en plus, j'ai cousu la plaquette de manche à l'envers, la preuve en image :

melilot4

Pour ma version suivante, j'ai décidé de ne pas passer par le 48 à la taille car il y a pas mal de tissu à ce niveau là. Donc je vais passer du 42 à la poitrine au 46 à la taille et aux hanches. je vais aussi raccourcir le buste de 2 cm à la ligne prévue pour cela dans le patron. C'est que je ne fais que 1,60 mètre ma bonne dame ! Je n'ai pas mangé assez de soupe quand j'étais petite !

Et pour fêter ma grande décision de montrer ma tête sur le blog (c'est chéri qui n'est pas content, avec sa paranoïa du grand méchant Big Brother), je vous mets la photo bêtisier en bonus :

melilot9

Patron : Chemise Mélilot, Deer & Doe, taille 42/48/46 du haut en bas
Tissu : soie noire du Marché Talensac à Nantes