Je récidive avec un nouveau modèle cousu du livre Coudre le stretch de Marie Poisson ... J'avais en effet une chûte de jersey à utiliser, pas assez grande pour un t-shirt. Et comme j'utilise des tops en hiver, en-dessous de mes blouses, c'était l'occasion de m'en coudre un (oui, j'anticipe, l'hiver est encore loin ...)

 yvonne1e

LE PATRON :

Cette fois-ci, c'est le top Yvonne qui est à l'honneur, un top à bretelles. Du livre Coudre le stretch donc ...

Comme d'habitude, un patron aux multiples possibilités puisqu'il y a différents placements de bretelles possibles (basiques, croisées dans le dos ou nouées derrières le cou), différentes longueurs du top à la robe et qu'il est possible d'ajouter une incrustation de dentelle.

 

yvonne0

Les marges de 7 mm sont incluses ce qui est adapté à la couture à la surjeteuse mais la couture à la machine à coudre est également possible et bien expliquée.

yvonne1d 

LE TISSU :

c'est un jersey viscose bien mou, qui s'échappe des doigts pour aller vivre sa vie, la chûte du top Erell cousu pour Fiffille et présenté ici. Il a été acheté chez Tissus Myrtille.

 

LA REALISATION :

Pour mon top, j'ai choisi de coudre la version classique. Comme recommandé par Marie Poisson, j'ai comparé les dimensions d'un top qui me va avec les mesures du vêtement fini fournies dans le livre. J'ai donc découpé mon patron en prenant la taille 42 pour la poitrine et la taille et la taille 40 aux hanches. Ca donne un top moulant, par rapport à ce que j'aurais obtenu en suivant le tableau des mensurations ( 42 poitrine, 46-48 taille et 44-46 hanches).

yvonne1b

J'ai réalisé l'assemblage du devant et du dos à la surjeteuse puis j'ai utilisé ma machine pour poser le biais à cheval sur les encolures et pour former les bretelles (point extensible = point éclair). J'ai simplement modifié l'ordre de montage : j'ai d'abord assemblé mon "biais" sur l'envers du top pour le rabattre ensuite sur l'endroit et que les coutures soient propres sur l'endroit (oui, parce que je n'arrive jamais à me mettre pile poil quand je rabats le biais à cheval).

yvonne1g

A noter : la longueur de bretelle prévue est tout juste bonne pour mon bonnet C. Si vous faites un plus gros bonnet, je vous engage donc à rajouter quelques centimètres afin d'être sure d'avoir suffisament de longueur pour bien terminer le top.

Pour le placement des bretelles, j'ai essayé le top et je me suis basée sur le placement de mes bretelles de soutien-gorge afin qu'elles se superposent.

yvonne1i

Comme mes essais d'ourlet à l'aiguille double n'étaient pas jolis et formaient un tunnel quel que soit le réglage de tension du fil et en utilisant du fil mousse dans la cannette, j'ai finalement procédé autrement. J'ai surfilé le bas du top à la surjeteuse, fait un simple rempli et cousu au point stretch. Pour cette histoire de bourrelets, il faudrait que je tente avec une aiguille double où les deux aiguilles sont moins écartées.

yvonne1h

 

yvonne1a

yvonne1c

yvonne1f

Patron : Top Yvonne du livre Coudre le stretch de Marie Poisson
Tissu : jersey viscose, Tissus Myrtille à Nantes

 Je participe avec ce top au défi destockage de Ta'thilde. N'hésitez pas à passer sur son blog pour trouver les participations des autes défieuses !