Je suis toute fière de vous présenter ma première participation au défi recyclage de Johanne.

Il s'agit aussi de ma première réalisation de salopette ... et pour bébé en plus ! Pour le bébé d'une copine couturière re-en plus ! Nous sommes 4 à nous retrouver régulièrement pour coudre (et papoter) ensemble. Et les 3 autres n'arrêtent pas de faire des bébés ! Après A qui a mis au monde son troisième il y a un an, c'est B qui a donné le jour au mignon petit bébé pour qui je couds aujourd'hui. Et l'autre B est enceinte ! (nan nan, pour moi par contre, c'est terminé !)

 boston1

LE PATRON :

En réfléchissant à ce que nous pourrions coudre pour ce bambin, nous sommes toutes les trois tombées en admiration devant le patron de la salopette Boston proposé par Ikatee, au format PDF ou pochette. Trop mignonne salopette avec ses pattes boutonnées sur les côtés et à l'entrejambe et ses petites poches.

boston0

C'est un patron proposé du 6 au 24 mois, marges de couture (7 mm) incluses. Ikatee propose une planche par taille et des instructions illustrées de photos et de schémas.

 

LES FOURNITURES :

En recherchant avec quel tissu je pourrais bien coudre cette salopette et ne regardant dans mon stock, je me suis rappelée de ce pantalon, jean sans braguette mais taille élastiquée,cousu il y a plus d'un an, que j'aimais beaucoup mais qui a fini par se déchirer au niveau de la couture de taille (surement pas assez extensible comme tissu) (et puis je me demande si je n'avais pas cousu mon pantalon au point droit ... peut-être pas malin alors que la ceinture est censées s'étirer). Bref, un gros fail ...

eleonore2a

Mais je l'avais gardé dans un coin. Quand je l'ai ressorti et ressorti les quelques chutes, j'ai vu que je pouvais faire passer toutes les pièces de la salopette ! Alleluia ! Mon tissu était trouvé.

Il s'agit donc d'un jean un peu stretch, acheté chez Tissus.net (jean Ben).

Pour les parementures des bavettes devant et dos, c'est un coton fourni par ma comparse A : un coton robots qui s'harmonise très bien avec mon jean, provenance inconnue.

Le patron prévoit des boutons et boutonnières mais j'ai préféré mettre des pressions (#jesuisfeignasseetj'assume). Ce sont des pressions Kam achetées chez Créa4mains.

 

LA REALISATION :

Tout commence très bien avec l'assemblage des trop mignonnes petites poches sur les différentes pièces support. Tout est bien expliqué et illustré, no souçaï (m'enfin, y a juste que l'envers et l'endroit du tissu ne se distinguent pas sur les photos mais le texte est là pour aider).

Là où ça a commencé à coincer, c'est pour l'assemblage des pattes de boutonnage sur les côtés. Pour le dos, ça allait bien, mais pour le devant, le résultat que j'obtenais en suivant les instructions en photos ne correspondait pas à la photo du résultat ni à ce que j'aurais intuitivement fait (et qui correspondait plus à la photo du résultat).

Bon, on va laisser passer la nuit et en attendant je m'attaque aux pattes de boutonnage de l'entrejambe. Et là, rebelote, il y a un truc qui me semble bizarre dans les instructions (un repli qui ne semble pas nécessaire et même au contraire).

Du coup, j'ai envoyé un message à la créatrice qui m'a répondu rapidement et très gentiment qu'il y avait des ambiguités et coquilles. Elle a actualisé les instructions et les a renvoyées par mail aux acheteurs de ce patron PDF (par contre, pour les patrons pochette ???).

Avec ces nouvelles instructions, le montage des pattes s'est bien déroulé, ouf ! Y a juste que le montage des pattes de bouttonage aux jambes a été modifié également et que j'ai préféré faire selon la première méthode avec des remplis de la marge de couture pour ne pas la voir (pour la nouvelle version, la pose se fait comme une bande en bas d'un sweat, les bords sont surjetés mais visibles).

boston9

Ah oui, et à refaire, je surjetterais le bas des pattes de bouttonnage côté car elles finissent à cru ! (zarbi !)

boston8

 

J'ai eu encore un petit souci juste à la fin, quand tu crois que c'est fini, que tu admires ton ouvrage avant la pose des pressions. En épinglant les jambes pouor marquer l'emplacement des pressions, l'ourlet ne tombait pas pareil au niveau des pattes de boutonnage : j'avais un décalage d'un centimètre.

J'ai bien essayé de laisser comme ça en épinglant pour simuler l'emplacement des pressions et en répartissant le surplus de tissu sur toute la longueur de la jambe. Mais évidemment, ce n'était pas beau ... J'ai donc décousu mon ourlet, recoupé tout ça droit et refait un ourlet, simple cette fois, en surjetant le bord du tissu.

Et comme j'avais vraiment pas le mojo de la couture à ce moment là, je me suis trompée de repère en cousant le deuxième ourlet ... Plutôt que de le défaire et le refaire (#feignasseunjourfeignassetoujours), j'ai préféré rajouter une ligne de couture de chaque côté et ça fait comme un ourlet à l'aiguille double (mais si ma bonne dame, c'est fait exprès !).

 boston4

Et pour terminer, la pose des pressions ! Et on obtient un concentré de mignonnitude !

 boston2

boston3

 

boston5

boston6

boston7

Patron : salopette Boston, Ikatee, 12 mois
Tissus : Jean Ben, Tissus.net
Pressions : Kam, Créa4mains

 

 Pour voir ce qu'ont cousu les autres recycleuses, ça se passe sur la blog de Johanne : Couds toujours tu m'intéresses.