EDIT en rouge dans le texte, pour apporter quelques précisions suite aux commentaires

 

Il y a quelques temps, je vous présentais ma dernière besace Made in China cousue avec un joli jacquard d'ameublement pour le rabat, le corps de la besace étant cousu en toile à sac.

besacea1

Mais je me suis vite rendu compte que de tous petits fils du jacquard avaient tendance à sortir avec les frottements.

J'ai donc décidé de tester un produit qui m'a semblé intéressant : l'Odicoat. Et comme vous êtes plusieurs à m'avoir demandé un retour, le voici !

odicoat1

Il s'agit d'une sorte de gel qui s'applique sur un tissu pour le protéger et l'imperméabiliser. En séchant, il laisse un film légèrement plastifié et rigidifie un peu le tissu. On peut mettre de 1 à 3 couches pour un effet de plus en plus ciré / plastifié et de plus en plus épais.

Où peut-on trouver l'Odicoat ? Je l'ai acheté sur internet, sur le site de La Mercerie des Créateurs mais, en faisant une recherche avec l'ami Gogole, on voit qu'il est également disponible sur beaucoup d'autres sites comme Rascol, Amazon, Mamzelle Fourmi, etc ... En magasin, je suppose qu'il est disponible chez Mondial Tissus car on le trouve sur leur site internet. Peut-être chez Self Tissus.

Comment l'utiliser ?

Tout d'abord, si vous devez entoiler votre tissu, commencer par cela (près avoir découpé les pièces donc). C'est une info que j'ai trouvée sur le groupe Facebook des addicts Sacôtin et c'est la créatrice elle-même qui le recommande. Mais l'expérience de Doudi (voir en commentaire) montre que ça ne marche pas toujours bien comme ça. Le mieux est donc de faire un essai sur un peit morceau.

En protégeant le plan de travail (par exemple avec du papier cuisson mais pas de journal sur lequel le produit risque de coller), appliquer une couche de produit à l'aide d'un pinceau plat (le mien fait 2 cm de large). On peut également utiliser la carte en plastique fournie avec avec le pot.

odicoat2

Bien étaler partout en croisant les passages du pinceau (ça s'étale très bien même sur le jacquard).

Attendre minimum 1 heure que ce soit sec au toucher puis placer du papier cuisson par-dessus et passer un coup de fer (je l'ai réglé sur 2, sans vapeur)

En fonction du rendu souhaité, renouveler éventuellement l'opération une ou deux fois.

Au final, le produit est totalement sec en 24 heures. (mais quand on approche son nez il sent encore plusieurs jours)

Et voilà !

 

Et le rendu :

Sur mon jacquard, j'ai trouvé que l'utilisation du produit grisait un peu les écailles blanches. En parcourant le net, j'ai cru voir que ce produit pouvait un peu jaunir les tissus très clairs mais ça dépend peut-être du nombre de couches.

Vous voyez ci-dessous mes essais avec 1 et 2 couches et la comparaison avec du tissu non traité.

odicoat3


Je n'ai pas pu traiter mon rabat avant de le coudre, pour cause ! Mais j'ai réussi à appliquer le produit par la suite, après avoir coupé tous les fils qui dépassaient. Et là, c'est vrai que ça fonctionne très bien : plus un fil ne dépasse, tout est "figé", fixé dans le produit qui donne un aspect ciré au tissu.

Mes prochains projets pour l'utiliser : du coton pour l'imperméabiliser et le mettre à l'intérieur d'une trousse de toilette.