Vous aurez peut-être remarqué que je ne présente pas beaucoup de robes sur ce blog. Et pour cause, je n'en porte quasiment jamais. Sauf en été, quand il fait chaud ... pendant les vacances ou le weenk-end (pas au boulot, faut pas pousser mémé dans les orties non plus !).

Et donc, j'ai cousu une nouvelle robe d'été. Dans un joli tissu.

Attention, article à rallonge !

 myosotis_a4

 

LE PATRON :

Il s'agit de la robe Myosotis de Deer&Doe. C'est une robe ample, avec un corsage boutonné et un col mao, une jupe froncée avec des poches dans la couture et la possibilité d'ajouter un volant aux manches et au bas de la jupe.

myosotis0

Le patron est proposé au format pochette en tailles 34 à 46 et en pdf en tailles 34 à 52.

Les marges de couture sont incluses.

Le tableau des mensurations est bien sur fourni ainsi que le tableau des mesures du vêtement fini.

Les quantités de tissu nécessaires sont indiquées mais je vous invite à préparer vos pièces de patron et les placer comme sur un tissu pour calculer la quantité nécessaire. Pour mon 44, j'ai commandé 1,70 m de tissu en 150 cm de laize et j'ai eu largement assez. Il est indiqué une quantité nécessaire de 2,50 mais ça doit être pour la plus grande taille. (et au prix du tissu, ça vaut le coup de faire ce petit exercice).

Un livret regroupe les explications, illustrées de schémas.

 myosotis_a3

 

LES FOURNITURES :

Et tout d'abord, une magnifique popeline bio de chez Mars-Elle. Moi qui suis plutôt dans les tissus un peu neutres, je suis tombée en arrêt devant ces motifs et ces couleurs (du bleu, du bleu et du bleu-vert !).

A savoir néanmoins qu'il y a un petit motif orange placé environ tous les 50 cm sur le tissu (j'en avais 3 sur mon coupon de 1,70). J'ai réussi à en placer un dans une poche mais les deux autres sont sur la jupe : un devant, un derrière. C'est assez discret mais bon, j'avoue que j'étais un peu déçue. Je l'ai signalé à la créatrice qui a ajouté une information à ce sujet dans le descriptif.

myosotis_a7

C'est un tissu assez léger donc il était nécessaire de doubler la jupe pour qu'elle ne soit pas transparente. Et j'ai trouvé le tissu idéal en boutique, chez Tissus Myrtille à Nantes centre. C'est un coton-viscose léger et souple mais pas fuyant, exactement de la couleur de l'un des motifs.

Pour compléter, j'ai utilisé trois boutons achetés à La Droguerie à Nantes.

myosotis_a6

Bien cachée : de la Vlieseline jeséplulakelle thermocollée sur la patte de boutonnage et le col.

 

LES AJUSTEMENTS :

Selon le tableau des mensurations de Deer&Doe, je fais du 42 à la poitrine, du 48 à la taille et du 46 aux hanches. Comme j'ai une large carrure dos, je me suis dit que j'allait partir sur du 44 poitrine. Et comme le modèle est ample comme le précise le tableau des mesurations, je suis partie sur du 44 partout.

Et j'ai réduit la hauteur du buste de 1 cm comme je ne mesure que 1,60 m.

Comme je ne voulais pas risquer de gâcher ma jolie popeline, j'ai fait une toile dans de vieux draps.

Attention les yeux, ça pique (et en plus, j'ai cousu les manches à l'envers ...).

 myosotis_a10

J'en ai fait une deuxième mais je vous épargne la photo ...

Le gros truc qui saute aux yeux, ce sont les plis qui partent de la base du col. Pour régler ça, j'ai élargi tout le tour de l'encolure : 0,5 cm devant qui rejoint 1,5 cm au niveau de l'épaule et qui rejoint 0,8 cm au milieu dos. Ca va mieux, non ?

myosotis_a5

Les autres modifications que j'ai faites sur le devant :

  • abaissement de la pince poitrine de 2 cm
  • haut de la pince taille abaissé de 0,5 cm
  • stature raccourcie de 1,5 cm sur le côté pour rejoindre une réduction de 0,5 cm sur le milieu devant (par rapport au patron initial)

Et sur le dos :

  • abassement du haut de la pince dos de 5 cm pour gagner un peu d'aisance pour le haut du dos (toujours mon problème de carrure)
  • réduction de la largeur de la pince dos de 1 cm à la taille pour gagner un peu d'aisance à la taille
  • réduction de la stature de 1,5 cm

Puisque j'ai élargi l'encolure, j'ai dû allonger le col. J'ai mesuré la nouvelle longueur d'encolure (au niveau de la ligne de couture), comparé avec la longueur initiale et ajouté en conséquence 2,3 cm au milieu du col en taille 46.

Pour la jupe :

  • réduction de l'ampleur de 6 cm par quart de jupe soit 24 cm au total
  • réduction de la hauteur de 1 cm.


LA DOUBLURE DE LA JUPE :

Eh bé ! Ca en faisait des ajustements mais il y avait encore un petit détail à régler : la légère transparence du tissu qui nécessitait de doubler la jupe.

J'ai eu la chance de trouver un tissu qui s'harmonisait parfaitement avec ma popeline !

Et j'ai patronné (ouah le grand mot !) une doublure à la jupe. Sur insta, quelqu'un m'a judicieusement suggéré de ne pas couper une doublure identique à la jupe afin de ne pas accumuler les fronces et les épaisseurs.

J'ai donc repris la forme du bas des bustes, retiré les marges de couture des bustes, tracé un bord trapèze que j'ai élargi en arrondissant au niveau des hanches et ajouté les marges de couture de la doublure jupe.

myosotis_a9

LA REALISATION :

Concernant l'assemblage de la robe, je n'ai pas rencontré de difficulté particulière. Les explications m'ont semblé bien faites et complètes et les schémas clairs.

Le plus compliqué est de réaliser des fronces à peu près régulières sur la jupe (j'aime pas ça !).

Après avoir cousu la jupe au buste, j'ai cousu la doublure par-dessus et surjeté ensemble les marges de couture avant de les remonter vers le buste et de les surpiquer.

myosotis_a8

Les finitions intérieures sont réalisées à la surjeteuse.

A noter que je n'ai pas réalisé de boutonnières. Les boutons sont cousus sur les deux pans du corsage. La robe s'enfile sans avoir besoin d'ouvrir les boutons.

 myosotis_a2

 myosotis_a1


Patron : Robe Myosotis, Deer & Doe, taille 44 avec pas mal d'ajustements.
Fournitures : popeline bio Mars-Elle
                     doublure en coton viscose, Tissus Myrtille
                     boutons La Droguerie